Extraliga slovaque : présentation des quarts de finale 3 et 4

HC Slovan Bratislava (4e) – Dukla Trenčín (5e)

Hajek-FiloQue peut-on attendre de Slovan cette saison ? C'est une grande énigme. Après avoir connu la plus grande crise de son histoire lors du dernier trimestre 2010 (séries de défaites, huitième place au classement, Pavel Hynek limogé au profit de Zdeno Cíger), les Danubiens ont redressé la barre à la nouvelle année civile et sont parvenus à grappiller quatre positions dans la hiérarchie. Mais l'édifice en construction a de nouveau montré des signes inquiétants d'instabilité ces dernières semaines, et le summum du ridicule a été atteint le 2 février après la défaite 5-3 contre les juniors d'Orange. Certains cadres de 2009/2010 ont fui la capitale (Martin Kuľha, Tomáš Demel, Ľubomír Vaic) mais d'autres renforts de poids sont arrivés (Marek Uram, Joe Rullier, Ric Jackman).

Le Dukla est plutôt dans une spirale positive, même s'il convient plutôt de parler de régularité que de véritable redressement. Trenčín a recruté à la pelle les deux premiers mois de compétition mais est ensuite resté calme sur le marché des transferts, hormis le recrutement en janvier du Tchèque Zdeněk Blatný que Košice avait laissé libre après une mise à l'essai infructueuse. Les vieux (Ján Pardavý, Ľubomír Sekeráš, Tibor Melichárek) ont été supplantés par la nouvelle vague du Dukla (Peter Kopecký, Martin Chovan, Jakub Gašparovič) qui a fortement contribué à la bonne prestation collective lors des dernières sorties. À quelques heures du début de ce choc de « grands » slovaques, un pronostic serait présomptueux.

Programme : 26 et 27 février à Bratislava, 2 et 3 mars à Trenčín. Matches d'appui : 5 mars (Bratislava), 7 mars (Trenčín), 9 mars (Bratislava).

HC'05 Banská Bystrica (3e) – HKm Zvolen (6e)

Le derby de Slovaquie centrale s'annonce crispé non seulement dans les tribunes mais aussi sur la glace. La place finale de Banská Bystrica à l'issue de la saison régulière ne reflète en rien les performances des « Béliers » sur la seconde moitié de parcours, l'un des plus mauvais de toute la compagnie, alors que le club était encore l'indécrottable concurrent de Košice jusqu'à fin novembre. Le brutal mutisme de ses deux meilleurs artilleurs, Roman Tománek et Michal Hudec, a contraint les dirigeants à renforcer l'attaque pourtant réputée redoutable. C'est ainsi qu'Erik Weissmann et surtout Miroslav Lažo, l'enfant terrible de l'Extraliga, ont été enrôlés mi-janvier pour compenser cette soudaine perte d'efficacité offensive. Si Lažo, qui a pris du plomb dans la tête depuis sa déroute personnelle en KHL (Yekaterinburg), a pris efficacement la relève à l'avant, les arguments de Banská sont moins percutants qu'auparavant et il faudra sortir le grand jeu pour éviter la même désillusion que l'an dernier (deuxième de la saison régulière mais éliminé dès le premier tour par Nitra).

Zvolen, quant à lui, n'aborde pas au mieux ces play-offs et c'est justement ce qui peut en faire un sacré trublion. À l'instar de ses proches voisins, la deuxième partie de la saison régulière a été complètement sabordée alors que la quatrième place leur était solidement acquise il y a trois mois. Des résultats en dent de scie (défaite contre les juniors entre autres) et une perte de confiance flagrante dans le groupe sont à l'origine de la défaillance des champions 2000 et son entraîneur Ernest Bokroš, attaqué personnellement par le kop des supporters, a claqué la porte une semaine avant la fin des festivités. Il a été remplacé sur le banc par Jozef Škrak, qui s'occupait jusqu'ici de Bardejov en deuxième division. Zvolen a conclu la saison régulière en disputant cinq matches en sept jours, ce qui lui a permis de prendre le rythme des play-offs.

Programme : 26 et 27 février à Banská Bystrica, 2 et 3 mars à Zvolen. Matches d'appui : 5 mars (Banská Bystrica), 7 mars (Zvolen), 9 mars (Banská Bystrica).

 

Photos : Michel Bourdier / www.hockeyarchives.info