Briançon - Épinal (Ligue Magnus, 26e journée)

Déception à René Froger

Dernière journée de la saison régulière pour Briançon et Épinal qui se retrouvent à la patinoire René Froger. Les Diables Rouges, troisièmes, doivent aller chercher la victoire pour conserver leur place sur le podium. Gap s'étant en effet imposé en fin d'après-midi face à Grenoble. Pour les Vosgiens qui l'ont emporté la veille au Mont-Blanc, le match est sans importance puisque leur sixième place est d'ores et déjà acquise. Florian Chakiachvili tient bien sa place malgré son nez cassé. Les Dauphins sont notamment privés de Benoît Quessandier et Ján Šimko.

Entre les deux cercles, Damien Raux reprend la passe de Marc-André Bernier (1-0, 2'50''). Bernier se retrouve dans une situation similaire mais ne cadre pas (7'). Le lourd lancer de Maxime Boisclair est repoussé par Ramón Sopko devant les attaquants spinaliens qui ne fructifient pas le rebond. En deux contre un, Raux tire dans le petit filet après un service de Mickaël Pérez (9'). Loïc Lacasse détourne du bouclier le tir de Michal Korenko (10'), bloque le lancer de Viktor Szélig (11'). Il est mis à contribution par Bernier qui dribble Fabien Leroy ; le Québécois tente une nouvelle fois sa chance quelques secondes plus tard (15'). Boisclair sanctionné pour une obstruction, Korenko frappe de loin (19').

Gregory Alberti dévie un palet après dix secondes de jeu dans le deuxième tiers. Lacasse répond présent sur le tir de Szélig, devant Pierre-Charles Hordelalay et sur la reprise sur un engagement de Charles Townsend. Épinal vient affoler la défense locale sur une première montée de Ján Plch non cadrée. Il intercepte ensuite Kai Öhberg et vient buter sur Sopko. Le Finlandais est ensuite sanctionné pour une charge avec la crosse (24'). L'avantage numérique permet aux Dauphins de s'offrir de quelques lancers dont ceux de Stéphane Gervais et Guillaume Chassard. Lacasse arrête de la mitaine de le tir de Loïc Lampérier.

Bernier est accroché par Guillaume Papelier mais vient lancer du revers. La supériorité numérique ne donne rien pour Briançon qui manque de se faire surprendre par la tentative de Chassard. Finalement, une erreur de Sopko sorti de sa cage profite à Gervais dont le tir finit dans la cage vide après avoir heurté un patin briançonnais (1-1, 30'09'').

Briançon réagit rapidement. Ankerst ne parvient pas à ramener son revers dans le cadre. Lacasse repousse les deux tirs de Raux. Face à la pression briançonnaise, Santino Pellegrino demande un temps mort pour calmer le jeu (33'27''). Les rouges poursuivent leurs assauts. Le lancer de Peter Bourgaut, très remuant, est repoussé par Lacasse dans le trafic. Kévin Dusseau slappe de loin. Timo Kuuluvainen dévie un palet devant Sopko (34'). Pérez prend de vitesse la défense et oblige Leroy à faire faute. Hordelalay part en échappée mais tergiverse face à Lacasse (38'). Sur l'aile, Luka Tošič adresse une passe qui échoue au bas du poteau (39').

Lors du dernier acte, Lampérier derrière la cage alerte Bourgaut. Ankerst fait un tour de cage (41'). Lacasse repousse de la botte le tir de Bernier placé au second poteau. Jaka Ankerst marque involontairement du patin après un gros travail d'Alberti. Les Dauphins se montrent dangereux par deux tirs de Kuuluvainen et un lancer frappé de Niko Mäntylä. Alberti esseulé ne cadre pas (49') avant que son équipe assiège sans succès la cage adverse.

Remplaçant et dixième attaquant au début du match, Ankerst a beaucoup patiné et a logiquement retrouvé un temps de glace beaucoup plus conséquent en fin de match. Il est à l'origine du deuxième but local lorsqu'il élimine un adversaire en zone offensive puis décale le palet à Lampérier qui reprend instantanément devant la cage. Malgré le gardien canadien, le palet roule doucement derrière la ligne (2-1, 5417'').

Briançon croit enfin tenir la victoire. Mais non, il reste une minute trente et tout est remis en question. Jan Hagelberg à l'affût devant les filets de Sopko égalise (2-2, 58'30''). Ankerst riposte mais Lacasse détourne de l'épaule. Michal Petrák en fond de glace va servir Hagelberg pour un but similaire au précédent (2-3, 59'50''). En moins de deux minutes, Briançon retombe à la quatrième place.

Épinal, qui avait laissé ses cadres sur le banc lors du début de match, repart des Hautes-Alpes avec la victoire. Histoire de faire le plein de confiance avant les barrages contre Strasbourg dès mardi. Si Hagelberg inscrit un doublé, le gardien québécois Lacasse est le principal artisan de la performance spinalienne.

Du côté des locaux, la déception est certaine après avoir perdu cette troisième place. Malgré un match dominé au nombre d'occasions, le réalisme a fait défaut aux rouges dans l'ensemble moins impliqués qu'à leur habitude. Une brutale déconvenue pour une équipe qui aura à cœur de se rattraper lors des quarts de finale.

 

Briançon – Épinal 2-3 (1-0, 0-1, 1-2)
Samedi 26 février 2010 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 2052 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté d'Adrian Popa et Alexis Grabit.
Pénalités : Briançon 4' (2', 2', 0') ; Épinal 10' (4', 4', 2').
Évolution du score :
1-0 à 02'50" : Raux assisté de Bernier et Pérez
1-1 à 30'09" : Gervais assisté de Plch et Kuuluvainen
2-1 à 54'17" : Lampérier assisté d'Ankerst et Öhberg
2-2 à 58'30" : Hagelberg assisté de Slovák et Plch
2-3 à 59'50" : Hagelberg assisté de Petrák et Mäntylä

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg (2') ; Viktor Szélig (A) - Michal Korenko ; Luka Tošič - Kévin Dusseau.

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Peter Bourgaut - Loïc Lampérier - Pierre-Charles Hordelalay ; Florian Chakiachvili (2') - Gregory Alberti - Charles Townsend ; Jaka Ankerst.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Edo Terglav (genou, saison terminée), Sébastien Rohat (genou, saison terminée), Nicholas Romano (genou, saison terminée).

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Niko Mäntylä - Fabien Leroy (2') ; Peter Slovák - Stéphane Gervais (2') ; Guillaume Papelier (2') ; Jan Hagelberg.

Attaquants : Kévin Benchabane - Erwan Agostini - Tarik Chipaux ; Anthony Rapenne - Michal Petrák (A) - Guillaume Chassard (C, 2') ; Timo Kuuluvainen ; Ján Plch (A) ; Maxime Boisclair (2').

Remplaçants : Nicolas Ravel (G). Absents : Nathan Ganz (dos), Jonathan Gury, Benoît Quessandier (douleurs à l'épaule), Ján Šimko.