Amiens - Reims (U22)

2011-03-06-amiens-reims-espoirsTombé de rideau

Scotchés à leur cinquième place dont ils n’ont pu se défaire durant février, les Espoirs amiénois n’ont plus aucun espoir –justement- quant aux phases finales.

De ce fait, l’entraîneur des locaux préfère aligner aux côtés des quelques U22 de l’effectif, une poignée de joueurs des Cadets B à la place des Cadets élites surclassés, conservés pour leur futur carré final ; alors qu’en face, les Phénix sont venus au grand complet.

Les amiénois remportent la mise en jeu de la rencontre mais se font vite chiper le puck par leurs adversaires qui contraignent Léo Bertein à un premier arrêt avant que la minute de jeu ne soit passée.
Quelques instants plus tard, Emilien Déposé inaugure le banc des pénalités pour les noirs et les visiteurs ont vite fait de s’installer dans leur zone d’attaque.

 Alexis Andrieux se bat pour sortir la rondelle de la zone de danger mais Nicolas Thos trouve tout de même la mitaine de Léo Bertein. La fin de supériorité réussit aux rémois qui ouvre la marque par l’intermédiaire de Simon Catrin (0-1 ; 3’16’’).
Rapidement les locaux se retrouvent encore en infériorité et Reims peut à nouveau en profiter grâce à Kévin Ottino (0-2 ; 4’36’’).

2011-03-06-amiens-reims-espoirs-3Christophe Bourges se montre pour Amiens : il remonte la rondelle sur le côté droit mais Steven Catelin détourne de l’épaule et Rémy Fournier ne saisit pas le rebond.

Les Phénix font le siège de la zone défensive d’Amiens et le score s’aggrave très vite quand Florian Sabatier trouve le moyen de tromper Léo Bertein (0-3 ; 6’58’’).

Sur un nouveau powerplay, les visiteurs dominent mais c’est au complet que Roland Vigners se présente seul face au gardien amiénois et ne se rate pas alors qu’il avait donné l’alerte quelques minutes plus tôt en butant sur le poteau amiénois (0-4 ; 15’11’’).

Durant la fin de tiers, les amiénois sont en supériorité mais ne parviennent pas à maîtriser le jeu. Léo Bertein fait une sortie spectaculaire à la bleue pour contrer une tentative adverse et écope de deux minutes de pénalité avant le buzzer.

A la reprise, un peu plus vifs sur le palet, les amiénois se procurent une tentative : Yann Chevanse reçoit la passe de Chrisophe Bourges en zone neutre et tire de la bleue, sans tromper Steven Catelin.
Malgré tout, Reims reprend vite sa domination dans la partie et s’installe à son aise dans sa zone offensive.

2011-03-06-amiens-reims-espoirs-2En infériorité, Florian Sabatier et Nicolas Thos partent en contre mais Léo Bertein a bien suivi l’action.  Robin Chrétien prend de vitesse Yann Chevanse mais ne trouve pas le chemin des filets, seul devant la cage.

Néanmoins, Armand Coustenoble peut lui alourdir le score une minute plus tard (0-5 ; 23’58’’). Ses coéquipiers gardent le puck dans leurs crosses et Terry Dumont rajoute une sixième longueur d’avance (0-6 ; 26’32’’).

Christophe Bourges tente de riposter mais c’est Rémy Fournier qui, se retrouvant seul devant Steven Catelin, peut glisser le palet derrière sa ligne de but pour sauver l’honneur amiénois (1-6 ; 32’49’’).

Alors que les Phénix butent sur le portier amiénois, Alexis Andrieux récupère le palet contre la bande mais freine en zone d’attaque, permettant aux rémois de reprendre possession du caoutchouc. Une nouvelle supériorité sur la fin de la période leur donne l’occasion d’inscrire un nouveau but grâce à Nicolas Thos (1-7 ; 37’46’’).

Dès les premières secondes du dernier tiers, Léo Bertein s’emploie sur un lancer de Florian Sabatier dont le rebond est vite dégagé.

2011-03-06-amiens-reims-espoirs-4Par la suite, le gardien amiénois ne voit plus le palet dans un cafouillage devant ses filets et un poteau résonne à nouveau dans la petite patinoire du Coliséum.

Le désavantage numérique n’handicape pas les adversaires des Gothiques qui se dégagent vite.

Florian Sabatier intercepte même une mauvaise relance mais son tir échoue sur Yann Chevanse qui se sacrifie.

Louis Boucherit cherche le petit filet sur la gauche de la cage mais personne n’est au rebond laissé par Dylan Celestin, ayant remplacé son homologue dans les cages rémoises pour cette dernière période.

Un mauvais changement de ligne des locaux donne l’occasion à Florian Sabatier de s’infiltrer en zone offensive. Il lobe son défenseur direct pour Simon Catrin qui récupère et place la rondelle entre les jambes de Léo Bertein (1-8 ; 47’14’’).

Rapidement, Thybaud Rouillard revient en zone d’attaque et déporte le gardien amiénois totalement hors de sa cage. Il n’a plus qu’à remettre devant pour Roland Vigners qui lance en cage vide, pas inquiété par la défense des noirs (1-9 ; 48’02’’). Et deux minutes plus tard, Robin Chrétien arrondit à la dizaine (1-10 ; 50’47’’).2011-03-06-amiens-reims-espoirs-5

Malgré tout, Valentin Poulain et Alvin Matima essaient encore de la bleue et les locaux ne profitent pas de leur dernier powerplay. A quatre pour la fin de la partie, ils tiennent et se dégagent à dix secondes de la fin quand Reims tente un tir lointain sur le buzzer.

Ainsi, la défaite ne change rien quant à la place occupée par les Espoirs au classement, ils demeurent éternels cinquièmes mais à égalité de points avec les Rapaces de Gap qui ont remporté leur match face à Villard-de-Lans.

Les Espoirs termineront donc leur saison avec un match à Rouen le mercredi 16 mars, tandis que les gapençais vont rattraper leur match de retard entre temps et peut-être rafler la cinquième place aux amiénois…

Emilie Enault


Amiens - Reims : 1-10 (0-4 ; 1-3 ; 0-3)
Dimanche 6 mars 2011 au Coliséum d’Amiens
Arbitrage d’Adrien Ernecq assisté de MM. Nicolas Dessaint et Jérémy Métais
Pénalités : Amiens 16’ (8’, 4’, 4’), Reims 10’ (4’, 2’, 4’)
Evolution du score :
0-1 à 3’16’’ : Catrin assisté de Lohou (sup. num.)
0-2 à 4’36’’ : Ottino assisté de Gimel (sup. num.)
0-3 à 6’58’’ : Sabatier assisté de Lohou
0-4 à 15’11’’ : Vigners assisté de Lohou
0-5 à 23’58’’ : Coustenoble (inf. num.)
0-6 à 26’32’’ : Dumont assisté de Vigners
1-6 à 32’49’’ : Fournier
1-7 à 37’46’’ : Thos assisté de Sabatier et Vigners (sup. num.)
1-8 à 47’14’’ : Catrin assisté de Sabatier et Lohou
1-9 à 48’02’’ : Vigners assisté de Rouillard
1-10 à 50’47’’ : Chretien