Les principaux transferts de la deadline 2011

Tous les observateurs du hockey étaient sur le pied de guerre pour le dernier jour des transferts en NHL, tant sur la toile que sur TSN. Il y a généralement une certaine effervescence avec de nombreux transferts où les favoris acquièrent les derniers éléments dont ils besoin pour les playoffs auprès des équipes en perdition qui échangent leurs vétérans en fin de contrat contre des choix de draft. Las, le dernier jour de la deadline, le 28 février dernier, a été dramatiquement calme. Peu de transferts importants ont eu lieu et les débats sur internet ou la télévision ont tourné en rond sur le fait de savoir si Brad Richards partirait ou pas de Dallas. Heureusement, le transfert de Dustin Penner à Los Angeles et celui de Jason Arnott à Washington lors de la dernière heure a réveillé tout le monde. Retour sur les principaux transferts en NHL depuis le début de février.

 

Anaheim acquiert : François Beauchemin (D)
Toronto acquiert : Joffrey Lupul (AD) et Jake Gardiner (D)

Dans la course aux playoffs dans laquelle est lancé Anaheim, le manager général des Ducks, Bob Murray, a choisi de renforcer la défense en faisant venir François Beauchemin. Le physique québécois de 30 ans est loin d’être un inconnu en Californie car il a déjà joué pendant quatre saisons à Anaheim et il faisait partie de l’équipe championne en 2007. Il était alors associé à Scott Niedermayer. Ce transfert n’est pas surprenant même si, en juin 2009, alors que Beauchemin était en fin de contrat avec les Ducks, Murray ne lui avait pas proposé d’extension.

De son côté, Brian Burke, le manager général de Toronto, a estimé que le jeune défenseur Keith Aulie était prêt pour intégrer l’équipe des Maple Leafs et il a donc choisi de transférer Beauchemin pour faire de la place. Il récupère Joffrey Lupul, un ailier droit qu’il connaît bien depuis l’époque où il était manager d’Anaheim. Après avoir récupéré d’une longue blessure qui l’a éloigné de la glace pendant un an, Lupul n’a pas trouvé sa place dans l’effectif des Ducks, barré par Corey Perry sur la première ligne et Teemu Selanne sur la deuxième. Relégué sur la troisième ligne, il n’a pas eu suffisamment de temps de jeu pour justifier son salaire et il s’attendait logiquement à être transféré. Toutefois, cela peut sembler un mauvais mouvement sur le moyen terme puisque Selanne, 40 ans, devrait bientôt prendre sa retraite et Lupul aurait pris sa place.
Si Burke a fait l’an passé des transferts pour renforcer Toronto sur le court terme avec les arrivées de Phil Kessel, Dion Phaneuf et Jean-Sébastien Giguere, le fantasque manager semble s’être cette année résigné à mettre son équipe sur le mode de la reconstruction et d’obtenir un maximum de prospects et de choix de draft. Ici, il obtient Jake Gardiner, 20 ans, choisi au premier tour de la draft 2008 et qui joue actuellement dans l’université du Wisconsin.


Chicago acquiert : Michael Frolik (AD) et Alexander Salak (G)
Florida acquiert : Jack Skille (AD), Hugh Jessiman (AD) et David Pacan (C)

Chicago, le champion de l’an passé, se trouvait lors de l'échange dans une position difficile au classement. Les Blackhawks était dans le ventre mou, à égalité de point avec de nombreuses équipes. Afin de donner à son équipe un coup de pouce offensif, le manager général Stan Bowman a alors fait un échange avec son prédécesseur à ce poste, Dale Tallon, maintenant en Floride. Chicago récupère Michael Frolik, un ailier droit tchèque de 23 ans qui n’a pas atteint les espérances placées en lui en Floride (29 points en 52 matchs cette saison) même s’il a figuré parmi les meilleurs pointeurs du club pour ses deux premières saisons. De fait, il a des difficultés de constance dans ses performances et ses débuts à Chicago sont plutôt discrets (0 points en 7 matchs et un ratio de -3). Si les Blackhawks sont revenus en force au classement, c'est plus grâce à leur capitaine Jonathan Toews, avec 13 points lors de leurs 8 victoires d'affilée.

L’autre joueur de cet échange est Alexander Salak, un gardien tchèque de 24 ans. Contrairement à Frolik, l’arrivée de Salak devrait porter ses fruits sur le long terme, afin d’aider Corey Crawford dans les filets de Chicago. Il a été transféré par les Panthers car l’équipe possède déjà un bon vivier de jeunes gardiens prometteurs, dont principalement Jacob Markstrom. Si Salak a évolué l’année dernière dans l’équipe AHL des Panthers avec de bons résultats (il a été élu All-Star et il a été appelé par les Panthers pour deux matchs probants), il joue actuellement avec Farjestad dans le championnat suédois où il est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de la ligue.

Pour les Panthers, le principal joueur de l’échange est Jack Skille, 23 ans. Tallon le connaît bien puisque c’est lui qui l’a drafté et il est conforme au type d’attaquant que le manager général recherche : travailleur, il patine rapidement et ne rechigne pas pour faire du forecheck. S’il n’a inscrit que 17 points en 49 matchs, c’est principalement parce qu’il évoluait sur la quatrième ligne de Chicago. Comme Frolik, les premiers matchs sous ses nouvelles couleurs sont difficiles : une assistance en 7 matchs pour un ratio de -8. Les autres joueurs du transfert, Hugh Jessiman, 26 ans, et David Pacan, 19 ans, ne devraient pas avoir d’incidence sur l’effectif de la Floride.


Nashville acquiert : Mike Fisher (C)
Ottawa acquiert : un choix de premier tour de la draft 2011 et un choix de la draft 2012 sous conditions

On a pu croire à un moment que les Senators d’Ottawa s’étaient plutôt bien remis du départ fracassant de Dany Heatley, il y a un an et demi, après une intéressante saison l’an passé qui les a vus atteindre les playoffs. L’espoir aura été de courte durée puisque Ottawa est maintenant dans les tréfonds du classement de la conférence Est. Afin de préparer l’avenir avec des choix de draft et de faire jouer ses jeunes prospects, le manager général Bryan Murray a décidé de saborder l’équipe et de transférer un maximum de joueurs ayant de la valeur sur le marché. Il démarre tambour battant avec Mike Fisher, 30 ans. Si ce centre vétéran n’a pas des statistiques offensives extraordinaires (24 points en 55 matchs), il était un des joueurs les plus populaires de l’effectif de la ville canadienne. Nashville récupère toutefois un potentiel offensif bienvenu pour une des équipes le la ligue les moins en réussite dans ce domaine. Le déficit devenait notamment difficile au poste de centre à cause des blessures de Matthew Lombardi, Cal O’Reilly et Marcel Goc. La tendance à la vente pour Ottawa s’est confirmée ensuite par l’envoi de Chris Kelly à Boston et celui d’Alexei Kovalev à Pittsburgh contre des choix de draft.


Philadelphie acquiert : Kris Versteeg (AD)
Toronto acquiert : un choix de premier tour et un de troisième tour de draft 2011

La deadline fait l’objet de nombreuses rumeurs plus ou moins sérieuses sur la toile et dans les journaux. La majorité de ces rumeurs sont fausses et quand on a commencé à parler sur les blogs d’un possible transfert de Kris Versteeg vers Philadelphie, cela a surpris plus d’un observateur qui ont rapidement jugés la rumeur fausse. De fait, Philadelphie apparaissait comme étant bien fournie en attaquants et Versteeg semblait être un des joueurs sur lesquels Burke allait s’appuyer dans l’avenir car il avait transféré un des meilleurs prospects de Toronto (Viktor Stalberg) à Chicago pour l’obtenir. Contre toute attente, le transfert a bien eu lieu et l’ailier droit de 24 ans a rejoint les Flyers. Ainsi, le manager général de Philadelphie, Paul Holmgren, a sans doute estimé que Nikolai Zherdev n’était pas à la hauteur des attentes, surtout sur le plan du travail défensif, ce qui a toujours été le point faible du rapide ailier russe. Versteeg rejoint donc l’équipe qu’il avait affrontée et battue lors de la dernière finale de coupe Stanley, alors qu’il évoluait à Chicago. Ironiquement, Brian Burke a choisi de se placer comme vendeur sur le marché car il préférait jouer sur le long terme plutôt que de pousser pour obtenir une place dans les playoffs cette année. En fait, les Maple Leafs ont remonté dans le classement de la conférence Est bien que l’effectif se soit amoindri avec les transferts grâce au bonnes performances du jeune gardien rookie James Reimer.


Colorado acquiert : Brian Elliott (G)
Ottawa acquiert : Craig Anderson (G)

Si Ottawa est en position de se séparer de tous ses actifs transférables, c’est également le cas du Colorado, une autre équipe dans le fond du classement. Ici, les deux équipes échangent leurs deux gardiens en difficulté pour essayer de les relancer. Craig Anderson avait été la révélation de l’an passé pour l’Avalanche : arrivé de Floride où il n’était que la doublure de Tomas Vokoun, il avait pu briguer une position de titulaire au Colorado. Il avait alors mené une équipe que l’on pensait vouée à la dernière place de la conférence jusqu’aux playoffs et un premier tour disputé face aux Sharks de San José. La saison 2010/11 s’annonçait donc plutôt bien pour lui mais il a manqué plusieurs matchs en octobre à cause d’une blessure à l’aine puis à un genou et il a peiné à retrouver son niveau. Colorado est alors devenue la plus mauvaise équipe en terme de défense et son manager général a réagi en conséquence.

Le cas de Brian Elliott est assez proche : amené l’an passé à remplacer le titulaire blessé du poste, Pascal Leclaire, il avait mené les Senators à une série record pour la franchise de 11 victoires d’affilée. Les choses s’étaient gâtées pour lui dès les playoffs et un premier tour difficile (et perdu) face à Pittsburgh. Il n’a pas convaincu cette saison, pas plus que Pascal Leclaire, qui s’est une nouvelle fois blessé et qui est parti pour le club AHL d’Ottawa, Birmingham. Elliott sera en concurrence avec Peter Budaj pour ces derniers matchs tandis que Anderson devient le numéro 1 d’Ottawa, devant le rookie Robin Lehner.


Boston acquiert : Tomas Kaberle (D)
Toronto acquiert : Joe Colborne (C), un choix de premier tour de draft 2011 et un choix conditionnel pour la draft 2012

Voila un transfert qui n’a pas surpris grand monde. Dès la deadline de l’an passé, le nom de Tomas Kaberle était apparu dans les rumeurs de transferts pour les équipes qui étaient à la recherche d’un défenseur offensif vétéran. Finalement, son manager général, Brian Burke, avait déclaré ne pas avoir reçu d’offres intéressantes et il ne lui avait pas demandé rompre la clause de non-transfert de son contrat. Cette fois, l’occasion s’est présentée avec Boston. Les deux équipes commencent à avoir une certaine habitude des transferts puisque, l’an passé, Boston avait envoyé Phil Kessel à Toronto contre deux premiers tours de draft. Grâce à cet échange, les Bruins avaient donc en main deux choix de draft pour 2011 : le leur et celui envoyé par Toronto. Ne cherchant pas spécialement à empiler les choix de draft mais plutôt à tenter de remporter la coupe Stanley sur le court terme, le manager général de Boston, Peter Chiarelli, avait déclaré qu’il était prêt à transférer son choix de draft pour 2011 (moins intéressant que celui obtenu de Toronto).

Toutefois, avant d’accueillir un nouveau joueur, il a fallu couper dans la masse salariale en envoyant Blake Wheeler et Mark Stuart à Atlanta contre Rich Peverley et Boris Valabik, ce qui a permis aux deux managers généraux de finaliser le transfert. Chiarelli obtient un passeur de talent, qui devrait combiner habilement sur la ligne bleue en supériorité numérique avec le tir puissant de Zdeno Chara. Burke obtient un premier choix de draft pour 2011 mais également un jeune prospect prometteur au centre, Joe Colborne.


St.Louis acquiert : Kevin Shattenkirk (D), Chris Stewart (AD) et un choix de deuxième tour pour la draft 2011 ou 2012
Colorado acquiert : Erik Johnson (D), Jay McClement (C) et un choix de premier tour de draft 2011 ou 2012

Autant le transfert de Tomas Kaberle était prévisible, celui entre St. Louis et le Colorado était absolument inattendu, d’autant plus qu’il s’est finalisé tard dans la nuit et qu’il concerne des joueurs importants pour chaque équipe. De fait, c’est un échange qui concerne un ancien joueur sélectionné en première position d’une draft (Erik Johnson, en 2006), deux joueurs choisis dans un premier tour de draft (Shattenkirk et Stewart) et un prochain choix de premier tour. Le fait déclencheur de ce transfert est sans doute les difficultés de St. Louis dans le domaine offensif. Ainsi, les Blues ont perdu de nombreux joueurs sur blessures et les tentatives pour faire venir des attaquants n’ont pas été concluantes. Doug Armstrong, le manager général, a en effet signé deux joueurs exilés en KHL, Marek Svatos et Kyle Wellwood, mais pour qu’ils intègrent l’effectif il fallait qu’ils passent par les waivers et le premier a été récupéré par Nashville alors que le second est parti pour San José. Avec ce transfert, les Blues récupèrent Chris Stewart, 23 ans, le meilleur buteur du Colorado l’an passé avec 28 réalisations pour apporter un impact offensif. Toujours dans cette même optique offensive, Kevin Shattenkirk, 22 ans, s’est fait remarquer dans sa première saison pro avec ses 26 points en 46 matchs avec l’Avalanche.

Mais pour obtenir ces deux joueurs prometteurs, Armstrong a transféré le grand espoir du club en défense, Erik Johnson. En effet, il était perçu par les fans quand il avait été drafté comme le « franchise player » potentiel du club, le joueur autour duquel l’équipe se bâtirait dans l’avenir. Toutefois, sans être vraiment décevant, il n’a jamais vraiment réussi à combler les attentes après une saison rookie plutôt réussie. Il se pourrait néanmoins qu’il réussisse à rebondir dans son nouveau club car on peut se souvenir que de grands défenseurs actuels n’ont percé qu’après un transfert hors du club qui les avait drafté (c’était le cas pour Chris Pronger à Hartford avant qu’il ne parte à St. Louis ou Zdeno Chara aux Islanders de New York avant son transfert à Ottawa). Colorado reçoit également Jay McClement, le centre de la troisième ligne de St.Louis et spécialiste du penalty kill. Il faut aussi voir ce transfert comme un message du manager général des Blues en direction de son vestiaire. En effet, à St.Louis ces dernières années ce sont souvent les managers généraux et les entraîneurs qui ont fait les frais du manque de résultat de l’équipe en étant virés. Cette fois, les joueurs aussi sont menacés et ce transfert suit celui du capitaine de l’équipe, Eric Brewer, vers Tampa Bay. Le transfert a bien un effet électrochoc sur le court terme puisque l’équipe a battu Anaheim 9-3 le lendemain mais cela n’empêche pas les Blues de stagner dans le fond de leur division et de la conférence. Néanmoins, les nouveaux venus n’ont pas fait le voyage pour rien : 6 buts pour Stewart et 3 assistances pour Shattenkirk pour leurs huit premiers matchs.


Dallas acquiert : Alex Goligoski (D)
Pittsburgh acquiert : James Neal (AG) et Matt Niskanen (D)

Ce transfert vise à combler un manque dans chacune des équipes en transférant un joueur qui occupe un poste déjà bien fourni. Ainsi, du côté de Pittsburgh, la signature de Zbynek Michalek et Paul Martin à l’intersaison pour des contrats de long terme révélait la mise en place du top 4 défensif de l’équipe, avec Brooks Orpik et Kris Letang. Dans ces conditions, le talentueux et offensif Alex Goligoski, 25 ans, ne pouvait pas trouver sa place et il figurait au centre de nombreuses rumeurs de transferts. Les Penguins ont toujours été ces dernières années à la recherche d’ailiers pour jouer avec son trio de centres Crosby – Malkin – Staal. Ce besoin est encore plus criant lors de cette deadline alors que Malkin est blessé pour le reste de la saison et que Crosby est absent depuis deux mois à cause d’une commotion cérébrale.

James Neal apparaît comme un renfort intéressant sur l’aile gauche. Ce power forward de 23 ans évoluait sur la ligne de Brad Richards et a inscrit 21 buts en 59 matchs avec les Stars. Il devrait évoluer avec Sidney Crosby quand il reviendra de blessure. Son départ provient principalement de la concurrence au poste d’ailier gauche car le club dispose déjà de Loui Eriksson et du prometteur Jamie Benn. A Dallas, le besoin se situait au niveau de la relance et de l’apport offensif des défenseurs. Seul Stéphane Robidas avait un impact dans ce domaine, ce qui fait que l’arrivée de Goligoski, qui a marqué 30 points en 60 matchs avec Pittsburgh, devrait être efficace.


New York Rangers acquièrent : Bryan McCabe (D)
Floride acquiert : Tim Kennedy (AG) et un choix de troisième tour de draft 2011

Outre Toronto et Ottawa, la Floride est également en mode reconstruction. Après avoir transféré Frolik à Chicago puis le vétéran Cory Stillman vers la Caroline, Dale Tallon s’est séparé de son capitaine, Bryan McCabe. Si certaines de ses gaffes défensives ont fait le tour de la toile, le défenseur de 35 ans reste une valeur sûre offensive (22 points en 48 matchs avec le Panthers). Il apporte également du leadership à une escouade défensive des Rangers très jeune. Le retour est maigre pour Tallon, qui n’obtient qu’un joueur d’AHL, Tim Kennedy, et un choix de troisième tour de draft. Cela s’explique par le fait que McCabe disposait d’une clause de non-transfert et par l’importance de son contrat (5,75 millions contre le cap).


Washington acquiert : Dennis Wideman (D)
Floride acquiert : Jake Hauswirth et un choix de troisième tour de la draft 2011

Dale Tallon, toujours, et c’est encore pour transférer un défenseur offensif contre un prospect évoluant en ECHL et un choix de troisième tour. Cette fois, c’est Dennis Wideman qui s’en va à Washington. Son rôle va être principalement de mener le jeu de puissance des Capitals, actuellement en difficulté (25ème de la ligue). Les 33 points en 61 matchs inscrits avec la Floride le place déjà en première position des défenseurs des Capitals devant les autres défenseurs offensifs, Mike Green, handicapé par les blessures cette saison, et le prometteur John Carlson. Le manageur général de Washington, George McPhee avait déjà fait un transfert similaire lors de la précédente deadline en faisant venir le vétéran Joe Corvo de Caroline, mais cette arrivée n’avait pas été couronnée de succès en playoffs.


Los Angeles acquiert : Dustin Penner (AG)
Edmonton acquiert : Colton Teubert (D), un choix de premier tour de draft 2011 et un choix de troisième tour 2012

C’est de loin le plus gros transfert du dernier jour des échanges et c’est aussi le plus discuté. Après une longue recherche marquée par des échecs à l’intersaison, Los Angeles semble enfin tenir son ailier gauche pour la première ligne menée par Anze Kopitar. Le manager général des Kings, Dean Lombardi, avait tenté de signer en vain Ilya Kovalchuk lors de l’interminable feuilleton estival puis de resigner en désespoir de cause Alexander Frolov, également en vain. Il s’était finalement rabattu sur Alexei Ponikarovski, qui n’est pas aligné en première ligne. Le besoin était donc important pour un ailier gauche. C’est la raison pour laquelle Lombardi a fait venir Dustin Penner, l’un des meilleurs joueurs d’Edmonton, pour un prix assez élevé : un prospect défensif drafté au premier tour en 2008, Colton Teubert, et un choix de premier tour de draft. Ce coût important est la raison pour laquelle certains observateurs ont donné Edmonton comme vainqueur de cet échange.

Ce jugement prête à discussion. Tout d’abord, la réaction initiale des fans de Los Angeles à cet échange a été le soulagement. En effet, la rumeur voulait que le prospect qui était réclamé par les managers généraux contacté par Lombardi soit Brayden Schenn. Or, aucun fan ne voulait voir partir le grand espoir du club, tout juste auréolé de son titre de MVP du championnat du monde junior. De plus, personne ne pensait que Teubert serait transféré, alors qu’il n’était pas perçu comme un des meilleurs prospects de l’équipe et que son début en AHL avec Manchester (l’équipe de Los Angeles) était plutôt difficile. Ensuite, Edmonton se retrouve avec un nouveau prospect et un nouveau choix de premier tour de draft. Or, les Oilers ne peuvent pas éternellement collectionner les prospects. Maintenant qu’ils ont des joueurs d’avenir comme Hall, Eberle ou Päärjärvi, le but de la franchise devrait être plutôt de rechercher à être compétitif et Penner aurait pu les aider dans cette transition. Il ne faut ainsi pas oublier que les équipes qui ont réussi leur reconstruction (comme Pittsburgh ou Chicago) ont connu une remontée rapide au classement en profitant des salaires limités pour les jeunes joueurs (avec les « entry-level contracts »). Enfin, Dustin Penner ne va pas faire une simple pige chez les Kings puisqu’il lui reste encore un an de contrat, ce qui le rend plus intéressant pour le transfert pour Los Angeles car il n’y aura pas de danger qu’il parte comme agent libre le 1er juillet prochain.


Washington acquiert : Jason Arnott (C)
New Jersey acquiert : David Steckel (C) et un choix de deuxième tour de draft 2012

Lou Lamoriello, le manager général de New Jersey, a eu tout le temps de réfléchir aux joueurs qu’il pourrait transférer à la deadline car les Devils ont connu un début de saison catastrophique. Toutefois, l’embellie de son équipe ces dernières semaines a permis à Lamoriello de ne pas chercher à démanteler complètement son équipe. Si les Devils ne devraient pas arriver aux playoffs, ils sont actuellement la meilleure équipe de la ligue, ce qui est un bon présage pour la saison suivante. Le seul joueur qui semblait susceptible de partir était Jason Arnott. Le centre de 36 ans était revenu au New Jersey afin d’essayer de remporter à nouveau la coupe Stanley. Il a donc indiqué à Lamoriello qu’il ne partirait que pour une équipe en lice pour le titre. Washington obtient donc le centre de deuxième ligne qu’elle recherchait, avec de l’expérience des playoffs, une présence imposante devant le but et un tir puissant qui compensent son patinage un peu lent. Le retour est plutôt bon pour un joueur de 36 ans en fin de contrat car les Devils récupèrent un choix de deuxième tour et David Steckel, un centre de troisième ligne de 28 ans qui figure parmi les meilleurs de la ligue pour les mises au jeu.