Val Vanoise - Chambéry (Division 2, Poule de maintien, 1e journée)

Vanoise domine la première manche
Six journées, quatre équipes et seulement les deux premières resteront en division 2. La poule de maintien rassemble les deux clubs savoyards et le tirage au sort du mini-championnat décrète le derby en entame. Les deux clubs de Savoie tout comme Orléans et Paris souhaitent rester à ce niveau. C’est parti pour un mois et demi de compétition essentielle.

Score inchangé...
Entame très physique, les deux clans savoyards ne retardaient pas leurs mises en échec. Un début de partie plus qu’engagé qui voyait la sortie de Schieste sur civière (6’31"). Bigot puis Rol étaient mis en échec par Chamel (9’41"). Les actions s’enchaînaient, Pesce puis Périllat pour la Capitale des Ducs ne concluaient pas. La réussite fuyait également les locaux Bastien et Bélanger, qui ne scoraient pas. Tournant de la première période, Vanoise ne se voyait pas accorder l’ouverture du score, le palet effleurant juste la ligne (16’27"). Philippeau et Chamel sortaient leur grand art en portant jusqu’à la première sirène un score sans but.

Vanoise accélère …
Second vingt et Vanoise faisait respecter son territoire, les Bouquetins allaient profiter de la seconde pénalité chambérienne pour ouvrir la marque. Le cafouillage devant la cage de Philippeau était conclu par le Finlandais Kilpijarvi (22’23"). Les Éléphants réagissaient par le capitaine Rol qui butait sur Chamel (23’38"), puis par Escolier qui après sa montée sur la gauche voyait son lancer passer au-dessus (24’08"). Le poteau sauvait Philippeau mais, à l’attaque suivante, Bouvier ne faisait aucun sentiment contre ses anciens coéquipiers (27’48").

Le retour des Éléphants se faisait dans la foulée : Périllat ramenait les siens à une longueur (28’19"). Réengagement et grosse explication franco-canadienne entre Escolier et Bélanger (28’54"). A mi-match, Cano remontait toute la glace, tournait autour de la cage mais ne déjouait pas Chamel. En supériorité Chambéry perdait le palet, Bastien partait au but mais Philippeau stoppait, le rebond repris par Svensson croisait la cage vide (30’10"). Vanoise menait alors 3 à 1 et allait subir la domination chambérienne durant 5 minutes. Sans heureuse conclusion pour des Éléphants téméraires. Fauge envoyait un terrible lancer que la transversale catapultait dans les airs (30’43"). Deux minutes plus tard, Pesce faisait à son tour résonner les montants (32’26"). Fin de tiers tendue mais Vanoise tenait et jouait les contres.

Chambéry craque...
Dernier vingt et Chambéry en supériorité ne devenait pas dangereux. Puis au tour de Tarins qui ne manquaient pas l’opportunité : Bouvier butait sur Philippeau mais Svensson avait encore suivi et trouvait sa seconde cage vide (42’57"). Le score de 4 à 1 passait ensuite à 5 à 1 lors de la pénalité suivante par Bastien (44’10"). Les Bouquetins survoltés repoussaient davantage les Éléphants dans les 5 dernières minutes : Bélanger par deux fois (46’09" et 58’18").

Vanoise débute du mieux possible cette poule de maintien en prenant la tête à l’issue de la première journée. La victoire des Bouquetins est renforcée par le goal-average. L’autre rencontre de la poule voyait les Volants réussir le hold-up à Orléans. La semaine prochaine, Chambéry accueillera Orléans pour le match des battus et malheur au vaincu. Et Vanoise recevra les Français Volants de Paris pour tenter de les retourner.


Val Vanoise - Chambéry 7-1 (0-0, 3-1, 4-0).
Samedi 5 mars 2011 à 20h30 à la patinoire olympique de Méribel. 150 spectateurs.
Arbitrage de Guillaume Florentin et Kamel Kattouche.
Pénalités : Val Vanoise 68' (6'+25', 8', 4'+25'), Chambéry 34' (2', 8', 14'+10').
Évolution du score :
1-0 à 22'23" : Kilpijarvi assisté de Bélanger et Bastien (double sup. num.)
2-0 à 22'48" : Bouvier assisté de Bélanger et Bastien (sup. num.)
2-1 à 28'19" : Périllat assisté de Bigot et Van Den Abbeele (inf. num.)
3-1 à 30'10" : Svensson assisté de Bastien (inf. num.)
4-1 à 42'57" : Svensson assisté de Kilpijarvi et Bouvier (sup. num.)
5-1 à 44'10" : Bastien assisté de Bélanger et Kilpijarvi (sup. num.)
6-1 à 46'09" : Bélanger assisté de Svensson et Bastien
7-1 à 58'18" : Bélanger assisté de Svensson et Kilpijarvi (sup. num.)