Valence - Neuilly-sur-Marne (Division 1, 23e journée)

Neuilly sans trembler

La marche était trop haute pour les Lynx face aux dauphins des Brestois. Les Bisons se sont imposés logiquement sur la glace du Polygone. Logiquement, mais pas facilement car les rouges et blancs leur ont longtemps tenu tête.

Pitarrelli, laissé seul par la défense valentinoise, ne ratait pas l’occasion qui lui était offerte.. Il avait tout le temps de tromper Valentin et ouvrait le score à 4'35". Les Lynx faisaient jeu égal dans cette première période mais n’arrivaient jamais à être dangereux devant les cages de Neuilly.

Les Bisons étaient contraints par des Lynx accrocheurs d’attendre la mi-match pour doubler la mise. Ce deuxième but libérait ces derniers qui pesaient de plus en plus sur la rencontre. Les Lynx, qui avaient beaucoup donné, lâchaient prise au fil des minutes.

Neuilly s’assurait de la victoire dans la dernière période. Le jeu se durcissait. Les Parisiens se trouvaient par deux fois en double infériorité numérique. Mais leur défense, la meilleure du championnat avec 51 buts encaissés, restait impénétrable.

Les espoirs de qualification aux play-offs se sont définitivement envolés avec cette défaite. Le maintien en Première Division est néanmoins assuré. Les Lynx peuvent jouer l’esprit libre les trois dernières rencontres. Samedi, ils se déplacent à Toulouse qui a lourdement chuté à Cergy. Ils peuvent raisonnablement espérer ramener des points de ce déplacement ou ils vont retrouver trois anciens Valentinois.

Compte-rendu du site officiel des Lynx de Valence


Valence - Neuilly-sur-Marne 0-6 (0-1, 0-2, 0-3).
Samedi 5 mars 2011 à 20h30 au Polygone. 832 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Vaissaire assisté de Matthieu Pretat et Mickaël Rommevaux.
Pénalités : Valence 26' (4', 8', 14'), Neuilly-sur-Marne 30' (8', 8', 14').
Évolution du score :
0-1 à 04'35" : Pittarelli assisté de Cacciotti et Goeckner Zoeller
0-2 à 28’32" : Bugaran assisté de Appel et Malat
0-3 à 31‘46" : Pittarelli assisté de Cacciotti (sup. num.)
0-4 à 43'01" : Appel assisté de Williams et Pittarelli
0-5 à 45’04" : Wagner assisté de Appel et Pittarelli (sup. num.)
0-6 à 48‘48" : Galmiche assisté de Pittarelli