Briançon - Amiens (Ligue Magnus, Quart de finale, match 1)

Briançon remporte le premier point

Premier match du quart de finale entre Briançon et Amiens à la patinoire René-Froger. Quatre joueurs sont absents pour cette confrontation. Les blessés sont Terglav, Rohat et Romano chez les Diables Rouges et Teddy Trabichet chez les visiteurs. Antoine Richer décide de titulariser Kevin Bergin en défense.

 

Le début de la rencontre est équilibré avec deux formations prenant peu de risques. Le premier lancer intéressant est celui de Pierre-Charles Hordelalay au bout de cinq minutes. Ramón Sopko bloque de la botte le tir sur réception d'Anthony Mortas (6'), et le tir de Valentin Claireaux venu de derrière la cage. Kévin Dusseau remonte la patinoire et sollicite Billy Thompson ; la contre-attaque donne une opportunité à Simon Petit (9').

 

Lors de la première pénalité du match contre Kai Öhberg, Sopko montre qu'il est bien rentré dans le match sur le slap de Kévin Hecquefeuille (14'). Mais les Gothiques sont les premiers à commettre une erreur. Mickaël Pérez se retrouve en deux contre un et décale du revers Damien Raux qui envoye le palet au fond des filets (1-0, 16'42''). Sopko s'avance pour détourner le tir de Gregory Béron et détourne la reprise à bout portant de Paul Deniset (19'). Amiens est mené d'un but en dépit d'avoir obtenu un plus grand nombre d'occasions franches durant la période.

Sur sa première supériorité numérique, Briançon double la mise. Dans l'axe, le slap de Michal Korenko traverse l'important trafic devant la cage de Thompson (2-0, 22'27''). Deux autres pénalités tombent contre Amiens, réduit à trois contre cinq. Mais Briançon ne parvient pas à creuser l'écart. Les hommes de Richer ne sont inquiétés que par un tir de Loïc Lampérier. Seul entre les deux cercles, Béron ajuste la lucarne de Sopko (2-1, 30'25''). Deniset tente de glisser un palet au ras du poteau.

La défense des rouges bafouille son jeu de puissance et Claireaux se retrouve en position de lancer (33'). Le plus incisif des attaquants briançonnais, Gregory Alberti, s'offre un lancer frappé excentré et plus tard un lancer raz de la glace. Peter Bourgaut puis Lampérier doivent faire l'effort pour venir reprendre l'échappée de Miroslav Pažák. Thompson repousse le lancer du poignet de Raux (39'). La partie est équilibrée et Amiens court toujours après le score.

Sopko repousse le tir de Béron (3'). Face à la cage, Alberti trouve la faille (3-1, 47'13). Raux parti en echappée ne cadre pas (49'). Dans le dos des défenseurs, Béron, encore lui, vient déjouer Sopko (3-2, 52'39''). Thompson repousse le tir de Bernier parti en deux contre un avec Öhberg.

Un tir de Pavel Kowalczyk n'est pas capté par le gardien slovaque ; Amiens s'installe en zone offensive et Julian Marcos égalise (3-3, 57'41''). Jaka Ankerst feinte et lance sur le poteau (58'). Le palet involontairement bloqué par un défenseur retombe... devant Mickaël Pérez. Le Gapençais lance par deux fois à bout portant et Bernier reprend le rebond (4-3, 59'00''). Le Québécois, très discret lors de ce match, répond présent pour sauver les siens. Richer sort rapidement son gardien. Kowalczyk artille à la ligne bleue. Finalement, Briançon parvient à sortir et Pérez dribble le dernier défenseur pour conclure dans la cage vide (5-3, 59'49).

Après un début de match plutôt à l'avantage des visiteurs, la partie s'est équilibrée alors que les Picards courraient après le score. Les rouges ne sont pas parvenus à tuer le match malgré de bonnes opportunités. Dans les dernières minutes, les coéquipiers de Mortas venaient chercher une égalisation méritée. Finalement, les Hauts-Alpins voient le premier point basculer de leur côté grâce à un but plutôt chanceux.

Sopko, Öhberg et Alberti à Briançon, Béron et Hecquefeuille à Amiens ont été les joueurs les plus en vue.

 

Briançon – Amiens 5-3 (1-0, 1-1, 3-2)
Mardi 8 mars 2011 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1593 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté de Gwilherm Margry et Alexis Grabit.
Pénalités : Briançon 6' (4', 0', 2') ; Amiens 14' (0', 10', 4').

Évolution du score :
1-0 à 16'42" : Raux assisté de Pérez et Bernier
2-0 à 22'27" : Korenko assisté d'Ankerst et Lampérier (sup.num.)
2-1 à 30'25" : Béron assisté de Deniset et Bachet
3-1 à 47'13" : Alberti assisté de Lampérier et Bourgaut (sup. num.)
3-2 à 52'39" : Béron assité de Mortas et Deniset
3-3 à 57'41" : Marcos assisté de Petit et Bault
4-3 à 59'00" : Bernier assisté de Pérez et Raux
5-3 à 59'49" : Pérez assisté de Raux et Bernier (cage vide)

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Michal Korenko.

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Peter Bourgaut - Jaka Ankerst - Loïc Lampérier ; Charles Townsend - Gregory Alberti - Florian Chakiachvili ; Pierre-Charles Hordelalay.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Edo Terglav (genou, saison terminée), Sébastien Rohat (genou, saison terminée), Nicholas Romano (genou, saison terminée).

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Pavel Kowalczyk - Romain Bault ; Vincent Bachet (C) - Thomas Roussel ; Kevin Hecquefeuille (A) - Kevin Bergin (A).

Attaquants : Martin Tomášek – Valentin Claireaux - Miroslav Pažák ; Paul Deniset - Anthony Mortas - Grégory Béron ; Florent Neyens - Julian Marcos - Simon Petit.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Maxim Belov, Yannick Offret, Aïna Benjamin Rambelo. Absent : Teddy Trabichet (blessé).