Briançon - Amiens (Ligue Magnus, Quart de finale, match 2)

Amiens égalise

Après un premier point glané par Briançon dans la dernière minute de la rencontre contre Amiens, la deuxième partie disputée à René-Froger s'annonce encore plus indécise. Antoine Richer revient à des lignes plus classiques, puisque Kevin Bergin défenseur la veille, est repositionné au centre de la première ligne.

En début de match, Paul Deniset, sur la ligne de fond, tente de glisser le palet dans le dos de Ramón Sopko. Charles Townsend contre un palet en zone offensive qui profite à Jaka Ankerst. Le Slovène dribble Billy Thompson se sert du dos du gardien pour ouvrir la marque et marquer son premier but dans la Ligue Magnus (1-0, 4'13''). Puis, un but est annulé en faveur des Amiénois après que la cage a été déssoclée. Thomas Roussel se couche bien pour intercepter la passe de Damien Raux en direction de Marc-André Bernier. Thompson bloque de la mitaine un tir du Québécois (6').

Le match est animé de part et d'autre avec une tentative d'Anthony Mortas et une déviation de Peter Bourgaut (8'). Deniset accélère, sert Martin Tomášek qui lui remet devant la cage (1-1, 13'00''). Tomášek démarque ensuite Gregory Béron seul face à Sopko (17'). Luka Tošič lance, Ankerst prend le rebond (17'). Depuis l'égalisation amiénoise, les rouges ont eu la possession du palet mais ne sont pas pervenus à prendre en défaut la défense picarde.

Alors que les Gothiques sont bien installés en zone offensive, le slap d'Anthony Mortas leur donne l'avantage (1-2, 25'05''). Sopko sort du bouclier le tir à bout portant de Romain Bault, détourne le tir de Béron (29'). Ankerst remonte la patinoire sur l'aile, démarque Korenko à la bleue qui lance instantanément du poignet (2-2, 33'36''). Dans la dernière minute, Thompson stoppe sur sa ligne le tir de Mickaël Pérez (39').

La dernière période est bien plus animée. Un tir de Gary Lévèque est dévié (40'). Kowalczyk trompe le gardien slovaque d'un tir à mi-hauteur (2-3, 41'14''). Dans la lignée de son match réalisé la veille, Tošič se montre percutant offensivement, remontant un palet et tirant à la cage (41'). Thompson repousse un slap de Pérez (42'), un lancer de Townsend (44'). Pérez transmet à Viktor Szélig devant la cage en supériorité numérique (3-3, 45'09''). C'est dans cette situation qu'Amiens reprend l'avantage grâce à Bergin (3-4, 47'07''). Mais Briançon égalise, Bernier voit Kai Öhberg apporter le surnombre au second poteau (4-4, 48'29'').

Une pénalité contre Vincent Bachet donne des opportunités à Kévin Dusseau, et Damien Raux (54'), mais aussi à Béron qui s'échappe mais ne cadre pas (54'). L'attaquant amiénois est lui aussi pénalisé mais Briançon ne fructifie pas le double avantage numérique. Bernier est alors envoyé en prison. À quatre contre quatre, les Diables Rouges tentent de faire la décision mais se découvrent. Le contre est fatal, Kévin Hecquefeuille marque le but de la victoire (4-5, 56'59''). Briançon ne parvient pas à répondre cette fois-ci. Sopko s'emploie même à deux reprises face à Deniset (57'), et sur le revers de Bergin (58').

L'attaque des Gothiques, très efficaces en jeu de puissance, a finalement a finalement eu raison des Briançonnais obligés de courir après le score. L'expérience a manqué aux jeunes Briançonnais, très volontaires, mais qui se sont fait surprendre dans les dernières minutes. Le défenseur Tošič solide défensivement en plus de son apport offensif, a été l'un des joueurs les plus convaincant de l'effectif montagnard avec son compatriote Ankerst. Du côté picard, Deniset a eu plus d'espaces et d'opportunités que la veille et Hecquefeuille, à l'image de son but, n'hésite pas se porter à l'offensive.

Amiens remporte cette belle rencontre 5-4 et valide sa mission de gagner un point dans les Hautes-Alpes. La série est à une victoire partout avant les rencontres en Picardie.

 

Briançon – Amiens 4-5 (1-1, 1-1, 2-3)
Mercredi 9 mars 2011 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1293 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colléoni assisté de Gwilherm Margry et Geoffrey Barcelo.
Pénalités : Briançon 14' (4', 4', 4') ; Amiens 16' (4', 4', 8').
Évolution du score :
1-0 à 04'13" : Ankerst assisté de Townsend et Hordelalay
1-1 à 13'00" : Deniset assisté de Tomášek (sup. num.)
1-2 à 25'05" : Mortas assisté de Tomášek
2-2 à 33'36" : Korenko assisté d'Ankerst et Tošič
2-3 à 41'14" : Kowalczyk assisté de Deniset et Mortas
3-3 à 45'09" : Szélig assisté de Pérez et Raux (sup. num.)
3-4 à 47'07" : Bergin assisté de Hecquefeuille (sup. num.)
4-4 à 48'29" : Öhberg assisté de Bernier et Raux
4-5 à 56'59" : Hecquefeuille assisté de Mortas et Pažák

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Michal Korenko.

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Peter Bourgaut - Jaka Ankerst - Loïc Lampérier ; Charles Townsend - Gregory Alberti - Florian Chakiachvili ; Pierre-Charles Hordelalay.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Edo Terglav (genou, saison terminée), Sébastien Rohat (genou, saison terminée), Nicholas Romano (genou, saison terminée).

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Vincent Bachet (C) – Kévin Hecquefeuille (A) ; Romain Bault - Pavel Kowalczyk ; Thomas Roussel.

Attaquants : Martin Tomášek – Kevin Bergin (A) - Miroslav Pažák ; Paul Deniset - Anthony Mortas - Grégory Béron ; Valentin Claireaux - Julian Marcos - Simon Petit.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Maxim Belov, Florent Neyens, Yannick Offret, Aïna Benjamin Rambelo. Absents : Teddy Trabichet (blessé).