Caen - Mont-Blanc (Ligue Magnus, play-down, match 2)

L’autre face du Mont-Blanc

2011-03-05-Caen-MontBlanc2Caen a pris l’avantage la veille en s’imposant en prolongation et mène la série 1 victoire à 0. Néanmoins, l’Entente Saint-Gervais-Megève a presque réussi à inverser la vapeur en revenant à égalité à la dernière seconde, et en semant le trouble dans la discipline caennaise (68 minutes de pénalité et une exclusion). C’est une épreuve d’endurance qui se prépare sur la glace, dont la teneur sera physique et mental si on se réfère au match précédent.

Dès l’entame du match, un homme s’impose. Porté par la symbolique de son maillot rayé blanc et noir, Savice Fabre pose les règles et calme le jeu. Avenel en fait les frais pour crosse haute, puis Numa Besson est pris pour un retenir. C’est à cette occasion que les Caennais prennent l’avantage. Erwan Pain derrière la ligne de fond remet au centre, mais le palet est dévié dans le trafic et vient traîner devant le but. Avenel est le plus rapide et passe la rondelle sous le bras du gardien (1-0 à 03'34").

2011-03-05-Caen-MontBlanc4C’est alors le Mont-Blanc qui prend en charge les débats. Déficit de récupération ou excès de confiance pour les Drakkars, se demande le public.

Il faut peut-être aussi chercher du côté du banc haut-savoyard, où le stratège Christian Pouget semble avoir trouvé la bonne formule pour ce match. L’Avalanche a changé de visage. Finie la provocation (qui ne serait pas passée avec Monsieur Fabre), l’équipe presse haut en défense, construit à l’attaque et empêche la construction du jeu local. Bref, les équipiers de Clément Masson ont la main mise sur le match.

Cela se confirme dès la fin du premier tiers, lorsque le jeu de puissance met à mal la boîte caennaise. Josselin Besson avance vers son défenseur et l’oblige à reculer, passe à Romain Orset qui transmet à Numa Besson. Ce dernier a le champ dégagé grâce au travail de son homonyme, et il décoche un tir balistique dans la lucarne normande (1-1 à 17'09").

2011-03-05-Caen-MontBlancLe même schéma se répète aux second et troisième tiers. Les Drakkars entrent dans l’arène plein de bonnes intentions, mais ne brillent pas au-delà des premières minutes. Les deux gardiens s’occupent de verrouiller le score jusqu'au troisième tiers-temps.

C’est là que s’accomplit l’action décisive du match. Clément Fouquerel va derrière ses buts pour relancer le palet. Ses partenaires se mettent mollement en place. C’est à ce moment que Clément Masson arrive au pressing à pleine vitesse et se rue vers le palet. Fouquerel essaie de passer le palet entre le joueur de Mont-Blanc et la balustrade, mais Masson arrête le palet. Il centre vers Clarke-Cadieux qui arrive devant le but grand ouvert. La passe rebondit dans les jambières du portier caennais qui perd l’équilibre et tombe sur son but. Dans l’intervalle, Clarke récupère la rondelle et la pousse au fond. L’arbitre consulte longuement ses assistants avant de se conformer à sa décision initiale : le but est accepté. L’arbitre principal a vu le palet rentrer avant que la cage ne bouge (1-2 à 43'05"). L’épisode fait polémique car les vidéos prises à ce moment montrent que le but avait bougé avant que le palet ne rentre. Quoi qu’il en soit, le but vient saluer une domination effective.

2011-03-05-Caen-MontBlanc3Nouvelle preuve de l’intelligence de jeu du HCMB, c’est l’Avalanche qui appelle le temps mort à huit minutes de la fin de la troisième période. À partir de ce moment, il n’y a presque plus d’arrêt de jeu, et les Bas-Normands ne vont pas pouvoir sortir leur gardien.

En conclusion, le match se termine sur une victoire de Mont-Blanc. Le but décisif est litigieux mais respecte le sens de la partie. L’équipe a su montrer un visage beaucoup plus intéressant que lors de la première confrontation.

Quoi de plus normal pour un club à l’identité duale (St Gervais et Megève) que de savoir afficher plusieurs facettes ! Caen va maintenant devoir remporter au moins une victoire à l’extérieur pour rester dans la course et se maintenir parmi l’élite.

 

Caen - Mont Blanc 1-2 (1-1, 0-0, 0-1)
Samedi 5 mars 2011 à 20h30 à la patinoire Caen la mer. 1000 spectateurs
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Jérémy Rauline et Maxime Durand.
Pénalités : Caen 8' (4', 4', 0'), Mont Blanc 10' (4', 2', 4').

Évolution du score :
1-0 à 03'34" : Avenel assisté de Pain (sup. num.)
1-1 à 17'09" : Numa Besson assisté de Josselin Besson et Orset (sup. num.)
1-2 à 43'05" : Clarke Cadieux assisté de Masson et Chang


Caen

Gardien : Clément Fouquerel.

Défenseurs : Tommy Lafontaine (C) - Aziz Baazzi ; Samuel Gibbons - Udo Marie ; Antti Urpo - Alexis Gomane (A).

Attaquants : Jonathan Duchesneau - Jeremiah Cunningham - Jérémie Romand ; Antti Urpo - Erwan Pain - Jonathan Avenel (A) ; Julien Lebey - Kevin Da Costa - Pierre Bennett .

Remplaçants : Arnaud Goëtz (G), Raphaël Mazie. Absents : Charles Geslain (épaule), Vladimir Urban (suspendu).

Mont Blanc

Gardien : Henry Corentin Buysse.

Défenseurs : Dusan Brincko - Sébastien Borini ; Stefan Lars Wiktorsson - Lionel Simon ; Numa Besson - Arthur Cocar.

Attaquants : Jeffrey Clarke Cadieux - Clément Masson (C) - Kevin Hamon ; Arthur Coulon - Romain Orset (A) - Jérémy Ares ; Johan Chang - Étienne Croz (A) - Josselin Besson ; Morgan Vialle ; Gaël Jeanbourquin ; Victor Cocar.

Remplaçant : Luc Saccomano (G).