Chambéry - Orléans (Division 2, Poule de maintien, 2e journée)

La victoire des intrépides…
Malheur au vaincu ! Les Éléphants recevaient les Renards d’Orléans samedi soir pour éviter la maudite place de lanterne rouge. Orléans perdant sur sa glace la semaine précédente, venait en Savoie se relancer et se rappeler sa victoire en championnat. A domicile, les Savoyards surmotivés visaient d’inverser la pente !

Dominer n’est pas gagner…
Des Éléphants vite en jambe au début du match, Bigot se régalait d’un slalom et après la tentative de Van Den Abbeele, il récupérait le palet et faisait vibrer le petit filet (0’32"). Chambéry prenait la maîtrise pour les 5 premières minutes, les Orléanais n’arrivaient pas à  se dégager. Drewniak déboulait plein axe driblait mais trouvait Pastorek sur sa trajectoire (5’13"). Les Éléphants ne baissaient pas le rythme et Marcon en pivot mettait à son tour le gardien Slovaque en lumière (6’22").

Suite à la remise en jeu côté visiteur, Fauge décrochait sa frappe de peu à côté (8’18"). Périllat, servi par Bigot, croisait trop son tir (13’02"). Réaction des visiteurs, le Slovaque Gren du revers effleurait la cage Savoyarde (13’39"). Second passage en infériorité pour les hockeyeurs des Ducs puis en double infériorité la botte vive de Philippeau renvoyait les assaillants (15’14"). Et quand Philippeau était battu, Cano en émérite défenseur sauvait sur la ligne (15’48"). Et le tableau d’affichage était mis sous tension par les Renards : remontée rapide de Dehu qui servait Gren pour l’ouverture (18’06")

Vague retour…
Reprise et Chambéry à l'attaque: slap de Grabit sur la droite, le palet passait à côté, rebondissait derrière la cage revenait vers le jeu, hélas Périllat ne pouvait reprendre (20’42"). En infériorité, Marcon driblait mais trouvait les bottes Slovaques (23’35"). Sur le contre, Viguier reprenait de volée un centre mais Philippeau restait solide sur ses appuis (23’48"). Contre suivant et Philippeau montrait sa vitesse de patinage en stoppant par un plongeon l’offensive (24’50"). Double supériorité chambérienne, Drewniak pour son second match à ce niveau, réalisait sa seconde contribution (27’05"). Vexés, les Orléanais repartaient mais Saint-André butait sur Philippeau (28’57"). Les Éléphants tentaient par dribble ou des bases arrières mais rien ne passait, Escolier osait alors le tour de cage mais le cerbère Slovaque veillait (30’27").

Contre assassin des Orléanais qui reprenaient la tête par Saint-André (31’40"). La lutte pour le palet devenait intense, après cette reprise de commandement, les Renards bloquaient tout. Pesce s’enfuyait mais sa frappe ne faisait retentir que la lucarne (37’15").

Fauge fait exploser les tribunes…
Dernier vingt, à 5 contre 4 Frachon perdait par deux fois son duel (41’45"). Poursuite et Kévin Enselme servait Drewniak pour la déviation, sans réussite (42’59"). Escolierançait une nouvelle fois Drewniak pour la mitaine de Pastorek (44’12"). Au tour des Chambériens d’évoluer à un de moins et Philippeau faisait les arrêts deux fois de suite (46’26"). Egalisation enfin !! après avoir croisé les montants adverses et avoir été frustré par le gardien slovaque, Chambéry égalisait: Pesce, grand travailleur ce samedi soir, concluait une action d’école pour l’euphorie de l’égalisation (53’42"). Les Éléphants renversaient la baraque Orléanaise … En 24 secondes, les hockeyeurs de la cité des Ducs, menés, prenaient la gagne par Périllat (55’06"). Le bouquet final suivait par Fauge. Ce dernier, à l’image de son grand frère Laurent qui performe en tennis, doublait l’avance des Savoyards ; comme un attaquant l'arrière chambérien remontait toute la glace, butait sur le gardien et revenait à la charge pour enlever définitivement le sourire au Slovaque (56’50"). Les tribunes explosaient de joie… Orléans allait revenir à une unité par Saint-André (57’05"), mais trop tard pour les Renards qui perdaient leur seconde rencontre capitale.

Que la victoire fait du bien.
Les méritants Chambériens ont dominé une grande partie de la rencontre sans réussir à décramponner le gardien slovaque… Les Éléphants courageux n’ont jamais si bien porté l’emblème de la cité… Perdante à moins de 5 minutes de la sirène, la bande du Président Escolier a relevé le défi et renversé la situation… Suite de la mission la semaine prochaine à Paris Bercy contre les Volants, vainqueurs de Vanoise.

Chambéry - Orléans 4-3 (0-1, 1-1, 3-1).
Samedi 12 mars 2011 à 20h30 à la patinoire de Chambéry Métropole. 345 spectateurs.
Arbitrage de Philippe Emerit et FLorian Robert.
Pénalités : Chambéry 20' (10', 2', 8'), Orléans 42' (4'+10', 10', 8'+10').
Évolution du score :
0-1 à 18'06" : Gren assisté de Dehu
1-1 à 27'05" : Drewniak (double sup. num.)
1-2 à 31'40" : Saint-André assisté de Dehu
2-2 à 53'42" : Pesce assisté de Drewniak et Enselme
3-2 à 55'06" : Périllat assisté de Bigot et Enselme
4-2 à 56'50" : Fauge assisté de Enselme
4-3 à 57'05" : Saint-André assisté de Xavier