Rouen II - Amnéville (Division 2, 1/8e de finale, match aller)

Difficile soirée pour la D2...

Soirée de play-offs pour la Division 2 rouennaise avec la réception sur sa glace de l'Ile Lacroix de l'équipe mosellane d'Amnéville, classée troisième de la poule opposée aux Dragons. Dans une partie serrée pendant quarante minutes, les Normands finiront par céder durant la troisième période, ne méritant sans doute pas une addition aussi lourde.

Play-offs oblige, c'est sur la pointe des patins que les deux équipes débutaient la rencontre. Une première période vierge de but sans grande opportunité de marquer de part et d'autres. En effet, si ici ou là quelques escarmouches venaient égayer un soupçon la patinoire de l'Île Lacroix, il faudra patienter jusqu'à la deuxième période pour voir le tableau d'affichage s'animer enfin. Malheureusement pour les Dragons, en l'espace de quelques minutes, le score basculait largement à la faveur des joueurs de l'est. Ouvrant le score en avantage numérique sur un lourd lancer de la bleue de Jakub Bradac (24'16"), les Galaxians doublaient la mise dans la foulée par Antoine Thomas (24'38").

En délicatesse avec leur power-play, les Dragons ne parviendront pas à revenir sur cette situation de jeu en dépit de plusieurs sollicitations. En revanche, avant la fin de la deuxième période, une sulfureuse accélération de Kévin Marias-Magill, suivie d'un palet déposé délicatement dans la lucarne, redonnait un soupçon d'énergie à une rencontre tombée dans l'apathie. A tel point que les Rouennais manqueront l'immanquable dans la foulée sur un trois contre zéro paradé par le portier tchèque des Galaxians. Sans doute le tournant de la rencontre, les Rouennais finiront par s'en mordre sévèrement les doigts.

Titulaires à nouveau de deux buts d'avance à l'entame de la troisième période sous l'impulsion de Jakub Bradac en avantage numérique (44'57"), les Mosellans semblaient vouloir plier la série le plus rapidement possible. Ainsi, Stefan Klimec, toujours en avantage numérique, enfonçait violemment le clou à 1-4 (45'50") rendant la situation des Dragons plus que compliquée. Martin Tkac alourdissant la note pour les Dragons (54'00"), plus rien ne semblait pouvoir empêcher les joueurs d'Amnéville de filer vers la victoire sur l'Ile Lacroix, d'autant plus que Hanzal sonnait le glas pour les Dragons sur une passe coupée en infériorité numérique (57'11"). Dans une situation confortable avant le match retour disputé la semaine prochaine en Moselle, les Galaxians partiront avec une marge de 5 buts face à une équipe de Rouen désabusée.

 

Rouen II - Amnéville 1-6 (0-0, 1-2, 0-4).
Samedi 5 mars 2011 à 20h00 à la patinoire de l'Île Lacroix. 300 spectateurs.
Arbitrage de Thibaud Juret assisté de Nicolas Piedigrossi et Nicolas Dessaint.
Pénalités : Rouen II 36' (2', 12', 12'+10'), Amnéville 24' (4', 10', 10').
Évolution du score :
0-1 à 24'16" : Bradac assisté de Hanzal et Klimek (sup. num.)
0-2 à 24'38" : Thomas assisté de Maurer
1-2 à 36'05" : Marias-Magill assisté de Joly et Hondier
1-3 à 44'56" : Bradac assisté de Klimek et Dutkovic (sup. num.)
1-4 à 45'50" : Klimek assisté de Bradac et Hanzal (sup. num.)
1-5 à 54'00" : Tkac assisté de Maurer et Disnard
1-6 à 57'11" : Hanzal assisté de Bais et Bradac (double inf. num.)