Rouen se rapproche de la finale

Le duel entre les deux meilleures attaques de Ligue Magnus ne fait pas d'étincelles : 3-1 hier, 2-1 aujourd'hui. C'est cela, les play-offs, et le moindre but compte. Marc-André Thinel en a mis deux ce soir, le dernier à sept minutes de la fin à l'issue d'une pénalité concédée par Kowalczyk, et ça suffit pour que Rouen fasse un pas vers la finale. En revanche, les attaquants amiénois restent muets, sans Pazak blessé hier mais qui avait déjà perdu son impact depuis longtemps. C'est encore le défenseur Vincent Bachet qui a inscrit l'unique but picard.

C'est à Angers que l'attaque s'est lâchée dans un dernier tiers-temps de feu (5-0 pour un score final de 6-1). Mais avant cela, il aura fallu attendre fébrilement que la différence se fasse contre une équipe de Strasbourg qui profite de la moindre occasion et qui a égalisé par David Cayer dès sa première supériorité numérique complète. Heureusement que le capitaine Jonathan Bellemare, auteur d'un triplé, était là pour ramener les siens à égalité dans la série.