Amiens - Grenoble (U18, Demi-finale 2)

Amiens – Grenoble : Round 2

2011-03-20-amiens-gre-cadets-2Match retour qui promet d’être bien différent de celui du samedi. C’est l’heure de la dernière chance pour les Brûleurs de Loups qui avaient semblés quelque peu en deçà du niveau auquel on les attendait la veille.

Les Amiénois, quant à eux, sont conscients que leur place en finale n’est pas encore assurée. S’ils ont gagné de quatre buts la veille, les Grenoblois peuvent imiter cet exploit à leur avantage ce dimanche et envoyer tout le monde en prolongations. Le suspense est donc toujours présent pour ce dernier duel.

Comme prévu, dès les premières secondes, on sent les Grenoblois bien mieux dans leur match que la veille. Cedric André va vite cirer le banc des punis, offrant un premier powerplay aux Amiénois qui n’aboutira pas, malgré les tirs de Marius Serer et Fabien Kazarine.

Le premier de retour sur le glaçon, il s’entend avec Bastien Lardière et la déviation manque la cage de peu alors que le puck traîne devant les filets de Quentin Kello.

Les Amiénois repartent à l’attaque. Gabin Da Silva et Yohann Le Moine portent le palet en zone offensive mais le tir de ce dernier est détourné.

Grenoble montre un tout autre visage, les joueurs plus agressifs sur la rondelle se procurent des occasions dangereuses de la bleue et parviennent à inquiéter les Gothiques et provoquer les fautes. En infériorité, Quentin Kello dévie de la jambière un lancer de Nicolas Husser avant que ses coéquipiers ne s’emparent du puck et tuent leur pénalité.

2011-03-20-amiens-gre-cadets-3Joris Bedin essaie de tromper le gardien amiénois mais celui-ci suit bien l’action. Les noirs ripostent et Antoine Bonvalot, de retour en forme, sauve ses filets plus d’une fois.

Un nouvel avantage numérique voit des Brûleurs de Loup chercher la solution sans néanmoins réussir à la trouver. Joel Dos Reis se procure un contre dont Yohann Le Moine reprend le rebond mais le portier blanc veille.

En fin de tiers, c’est au tour d’Amiens de vouloir trouver une faille chez leurs adversaires. Malgré tout, William Pras récupère et sert Florian Ibagnez dont le tir est dévié en hauteur.

Au final, le buzzer retentit pour laisser quinze minutes de pause. Les joueurs rentrent au vestiaire sans que le tableau d’affichage ne se soit déverrouillé. L’espoir est encore permis pour des Grenoblois combatifs.

Ces derniers reviennent plus motivés que jamais sur la grande glace amiénoise et assènent un coup au moral des locaux quand Joris Bedin troue Quentin Kello (0-1 ; 21’20’’).

Les visiteurs se réjouissent face à des Amiénois un peu dépités qui vont avoir du mal à prendre le dessus sur leurs adversaires après ce premier but. Les blancs tentent rapidement d’aggraver le score afin de, peut-être, faire craquer les Gothiques et de se rapprocher de l’écart des quatre buts qu’ils doivent tant convoités. Cependant les noirs n’ont pas dit leur dernier mot, même si les Grenoblois dominent quelque peu ce début de tiers.

2011-03-20-amiens-gre-cadetsMarius Serer prend un tir lointain avant que le gardien amiénois ne soit sanctionné d’une obstruction. Encore une fois, les locaux maîtrisent leur désavantage numérique et quand Bastien Lardière part à son tour au cachot, Fabien Kazarine tire puissamment sur Antoine Bonvalot qui gèle le puck.

Par la suite, Baptiste Jacquin se saisit de la mauvaise relance de Quentin Kello mais celui-ci se rattrape en s’emparant du palet dans sa mitaine.

S’ensuit une grosse phase des Amiénois qui essaient de refaire leur retard. Rémi Thomas se retrouve face à Antoine Bonvalot et veut glisser la rondelle entre les jambières de ce dernier sans succès. Les Grenoblois restent sérieux et marquent correctement leurs adversaires. Amiens tire de tous les côtés, mais Antoine Bonvalot repousse tout jusqu’à en écœurer les attaquants.

Enfin en supériorité, Romain Carpentier complètement excentré tente sa chance et Maurin Bouvet peut remettre le rebond dans les filets blancs (1-1 ; 36’46’’).

Rapidement, les Amiénois retournent la situation en leur faveur en marquant juste avant la pause par l’intermédiaire de Maurin Bouvet, encore, qui parvient à trouver la cage vide d’un Antoine Bonvalot déporté (2-1 ; 39’42’’).

Les Brûleurs de Loups reviennent survoltés pour une ultime période où ils n’ont plus le droit à l’erreur. Cedric André écope rapidement de deux minutes, et le capitaine des locaux, Marius Serer, remonte toute la patinoire pour installer le jeu de puissance. Jeu de puissance qui va à nouveau porter ses fruits puisque Romain Carpentier en angle fermé, réussit à loger la rondelle dans la lucarne grenobloise (3-1 ; 41’47’’).

2011-03-20-amiens-gre-cadets-5Ainsi les Amiénois se procurent un bel avantage, obligeant les Grenoblois à hausser leur niveau s’ils veulent revenir au score et les dépasser. Mais, lancés dans le match face à des Grenoblois sans doute affectés par ce retournement de situation, les Gothiques trouvent à nouveau la faille par l’intermédiaire de Maurin Bouvet (4-1 ; 45’33’’).

Antoine Bonvalot craque quelque peu et Gabin Da Silva alourdit rapidement le score (5-1 ; 46’16’’).

Fabrice Texier demande un temps mort pour remotiver ses troupes et remplace son gardien. Robin Carrier prend place devant les filets grenoblois.

Joris Bedin est encore présent à l’entrée de la zone d’attaque pour envoyer un gros shoot sur Quentin Kello. Mais les Amiénois, plus sûrs de leur avance désormais prennent le contrôle de la partie en empêchant les Brûleurs de Loups de trop s’installer à leur aise.

Marius Serer décale Maurin Bouvet mais son tir but sur le nouveau portier blanc et Kévin Spinozzi manque la cage de peu. À quatre contre cinq, les Amiénois laissent un palet dangereux glisser devant la cage de leur gardien qui peut finalement s’en saisir. Les visiteurs font rapidement tourner leur jeu de puissance mais Emilien Déposé récupère pour un contre qu’il essaie de placer entre les bottes de Robin Carrier.

Les Grenoblois tentent encore mais Fabien Kazarine porte finalement le coup de grâce en trouvant la lucarne de leur gardien (6-1 ; 57’32’’).

Les Amiénois gèrent la dernière minute du match en faisant reculer leurs adversaires. Arnaud Faure sort à quelques secondes de la fin, touché semble-t-il au poignet, et les amiénois peuvent enfin exulter.

2011-03-20-amiens-gre-cadets-4Cette deuxième victoire 6-1, associée à celle de la veille 7-3, envoie les Cadets Gothiques en finale du Championnat de France qu’ils disputeront face aux Dragons de Rouen les samedi 26 et dimanche 27 mars au Coliséum d’Amiens (plus d’infos). Ces derniers, vainqueur de Gap une première fois 8-2, avant de tomber 3-4 ce dimanche, se qualifient donc grâce au goalaverage. Une défaite de bonne augure pour des Amiénois qui ont plutôt maîtrisé leurs matchs et qui fera peut-être douter les Dragons.

Les Grenoblois quittent la patinoire déçus mais la tête haute face à la bonne résistance et le beau spectacle qu’ils auront fourni durant ce weekend. Ils retrouveront les Rapaces de Gap afin de disputer les matchs pour la troisième place à la patinoire Brown Ferrand.

Emilie Enault


Amiens – Grenoble 6-1 (0-0 ; 2-1 ; 4-0)
Dimanche 20 mars 2011 au Coliséum d’Amiens.
Arbitrage d’Adrien Ernecq assisté de Rémy Fournier et Alban Delsarte.
Pénalités : Amiens 12’ (4’, 4’, 4’), Grenoble 10’ (2’, 4’, 4’).
Evolution du score :
0-1 à 21’20’’ : Bedin assisté de Ibagnez et Chapuis
1-1 à 36’46’’ : Bouvet assisté de Serer (sup. num.)
2-1 à 39’42’’ : Bouvet assisté de Serer
3-1 à 41’47’’ : Carpentier assisté de Besson et Spinozzi (sup.num.)
4-1 à 45'33’’ : Bouvet assisté de Carpentier et Serer
5-1 à 46’16’’ : Da Silva assisté de Le Moine et Spinozzi
6-1 à 57’32’’ : Kazarine assisté de Thomas