Le dernier défi de Strasbourg

Après avoir battu le sixième, le troisième et le deuxième, Strasbourg s'attaque maintenant au premier de la saison régulière et champion en titre Rouen. Les hommes de Daniel Bourdages n'en sont plus à un exploit près. Mais avec les Dragons, on passe à un autre calibre. Et le passé ne plaide guère en faveur de l'Étoile Noire.

Desrosiers-StrasbourgLa première fois que les deux équipes se sont croisées, elles se sont quittées sur le score de... 10-10. C'était en 1981, le coach de Strasbourg s'appelait Pete Laliberté, et Rouen avait réussi une remontée fantastique de cinq buts, qui est racontée dans les mémoires de Bernard Le Feuvre, un des pionniers du hockey normand. Les Alsaciens avaient gagné au retour, mais depuis cette date, les confrontations sont à sens unique, que ce soit en Nationale B, en élite ou dans les coupes : 18 matches, 18 victoires de Rouen.

Un homme se met souvent en lumière dans ces duels : Julien Desrosiers, que Bourdages a fait venir en France avec ses filières canadiennes, et qui est depuis devenu une légende du RHE. Desrosiers est souvent sans pitié à l'Île Lacroix contre son ancien club : trois assists dès la première confrontation en Magnus après la montée de Strasbourg, trois buts un an plus tard, deux de plus en 2008/09, cinq assistances l'an dernier, et encore cette saison, deux buts décisifs, un en demi-finale de Coupe de France puis un en prolongation alors que Strasbourg venait pour la première fois de ramener un point de Rouen.

Mais dans ces play-offs, les buteurs de Rouen se font discrets, pendant qu'éclate David Cayer : auteur de 7 buts en saison régulière, le Canadien de Strasbourg, autre trouvaille de Bourdages, en a déjà marqué 14 dans ces play-offs. Faut-il une meilleure illustration pour démontrer que la logique du championnat régulier n'a plus cours en série ?