Le Japon renonce aux compétitions internationales

Après l'opaque Corée du nord, pour raisons financières, un deuxième pays vient de renoncer à participer à tous les championnats du monde qui auront lieu en avril (seniors, U18 et féminines) : il s'agit du Japon, en raison de la catastrophe nationale constituée par le tsunami qui a fait plus de 20 000 morts et par l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima.