Davos bien parti... Ambrì aussi !

Davos-Kloten, c’est la finale rêvée. Celle opposant, aussi, les deux meilleures équipes de la saison régulière. Vainqueur expéditif de Fribourg-Gottéron, puis de Zoug, Davos partait avec le bénéfice de la fraîcheur physique contrairement aux Aviateurs, qui se sont fait remonter par Berne pour finalement s’imposer au septième match (1-0) sur un but de Mark Bell.

Revanchards, les Kloten Flyers se souviennent forcément d’avoir perdu d’un rien leur précédente finale, disputée en 2009 face à… Davos !

Invaincu depuis quinze matchs, le HCD est naturellement favori. Un statut assumé d’entrée grâce à un premier succès qui s’est rapidement dessiné. Quatre minutes de jeu, à peine, et Petr Taticek ouvrait le score bientôt suivi par Jannick Steinmann. Kloten réagit dans l’acte médian sur deux réalisations de Victor Stancescu et Mark Bell avant que le powerplay grison ne fasse la différence.

Ne cherchez pas les Reto von Arx, Peter Guggisberg, Jaroslav Bednar et autres Petr Sykora. Non, dans les moments-clés, on retrouve souvent Petr Taticek, peut-être l’étranger le plus méconnu du HCD depuis plusieurs années. Mais aussi l’un des plus décisifs en playoffs. Un but du Tchèque, son septième dans ces séries, suivi d’un quatrième de Dario Bürgler et d’un dernier de Jaroslav Bednar, pour la route, pour une première victoire de Davos dans sa Vaillant-Arena (5-2).

Un Genoni des grands soirs et deux points du défenseur Lukas Stoop, passeur sur le contre conclu par Guggisberg, puis buteur en troisième période, ont offert à Davos un deuxième succès hier soir, à la Kolping-Arena de Kloten (2-1). Seul l’international Mathias Bieber sera parvenu à déjouer Leonardo Genoni, l'excellent portier grison, intraitable face à des Aviateurs incapables de fructifier leurs temps forts.

Il va sans dire que cette dixième victoire consécutive dans ces playoffs rapproche inexorablement Davos de son trentième titre de champion.

Barrages de promotion/relégation : Viège tout près...

Viège, l'étonnant champion de LNB, affronte Ambrì-Piotta, bon dernier de LNA, pour des barrages inédits. Les Haut-Valaisans, pour espérer un retour parmi l’élite, doivent donc passer l’écueil tessinois. Des "biancoblù" barragistes ayant à chaque fois mené 2-0 dans leurs précédentes séries de play-out, face à Bienne et Rapperswil, avant de se faire remonter, puis dépasser.

Cette fois encore, Ambrì mène deux victoires à zéro face à Viège après un premier succès (3-2) arraché jeudi dans les dernières minutes d’un match très disputé. Elias Bianchi, qui évolue à Bâle depuis deux ans, reprenant victorieusement une passe de Julian Walker, l’ex-Bâlois.

Et pourtanambri_piottat, dans sa Valascia, Ambrì-Piotta a concédé l’ouverture du score (signée Tomas Dolana) avant que Vladimir Denisov n’égalise dans la foulée. Le défenseur international biélorusse ayant été l’un des deux « mercenaires » choisi par Kevin Constantine (avec Martin Kariya) pour figurer sur la feuille de match. Rappelons qu’en barrages, seul deux étrangers sont autorisés, conformément au règlement appliqué en LNB.

Malgré un doublé de Dominic Forget, Viège s’est à nouveau incliné hier soir, dans sa Litternahalle (2-3). Mirko Murovic, Trevor Meier et le jeune (19 ans) top-scoreur Inti Pestoni, la révélation de la saison à Ambrì, offrant aux Tessinois un avantage qu’il ne faudra cette fois plus dilapider s'ils veulent rester en LNA...