Allemagne - Autriche (Euro Hockey Challenge, match 2)

Après le 7-0 du premier match, l'Allemagne espère offrir le même spectacle aux spectateurs de Landshut avec son équipe inexpérimentée qui sait n'être là en majorité que pour une pige. C'est le cas de Sebastian Elwing, qui aura quoi qu'il arrive vécu une saison formidable : on disait du promu Munich qu'il était trop faible dans les cages, Elwing a prouvé le contraire en l'emmenant en play-offs. Il en est récompensé par cet appel inespéré en équipe nationale, où il remplace Ehrenberger blessé.

C'est de nouveau Fabian Weinhandl qui prend place devant les filets autrichiens, malgré les sept buts encaissés hier. Il commet une boulette d'entrée quand sa mitaine n'attrape pas fermement un tir de Simon Fischhaber dès la troisième minute. L'arbitre n'avait pas sifflé l'arrêt, et le palet retombe doucement derrière la ligne.

C'est encore mal parti pour l'Autriche, mais elle se bat bien plus que la veille. Et même si le buteur allemand Michael Wolf double la mise en fin de tiers, elle revient au score quelques secondes plus tard lorsqu'une passe transversale de Manuel Ganahl est déviée contre son camp par un défenseur allemand (2-1).

Les Autrichiens ont bien l'intention de prendre leur revanche sur la gifle, et au début du deuxième tiers-temps, ils profitent d'une pénalité d'Ondruschka pour égaliser par l'intermédiaire du vétéran Darcy Werenka.

Mais en deux erreurs défensives dans le slot, l'Autriche perd toute chance. L'attaquant de 21 ans Simon Fischhaber marque son deuxième but sur un rebond favorable, et Björn Barta inscrit le 4-2 définitif sur une action confuse. Ces deux joueurs sont des centres, un poste qui est toujours le plus limité en Allemagne. D'ailleurs, Krupp n'a que trois centres à disposition cette semaine, et a été obligé de changer un ailier de poste (Polaczek).

Le sélectionneur ne manquera pas de rendre un hommage particulier à Björn Barta et à Vitali Aab : "ils ont immédiatement répondu à notre appel et ont été un exemple pour les jeunes joueurs". Pourtant, les deux attaquants trentenaires de Nuremberg savaient pertinemment ne pas avoir d'avenir en équipe nationale, au contraire des "gamins" qu'ils encadrent. Ils étaient simplement là en attendant les cadres offensifs.

Même si l'Allemagne a pris la tête de l'Euro Hockey Challenge avec ces deux victoires faciles, elle ne va évidemment pas se rendre en Suède avec une formation aussi expérimentale. Une douzaine de joueurs venus de Mannheim, Cologne et Ingolstadt, éliminés en quart de finale, viendra s'ajouter pour lui donner un visage beaucoup plus proche de la réalité de l'équipe titulaire.

Désigné joueur du match : Alexander Barta.

Commentaires d'après-match

Bill Gilligan (entraîneur de l'Autriche) : "Nous avons mieux joué qu'hier. Nous pouvons être plutôt satisfaits de notre performance. Je pense que nous avons eu plus d ephases favorables, mais nous n'avons pas mis de buts malgré nos occasions."

Uwe Krupp (entraîneur de l'Allemagne) : "Les gars étaient plus fatigués qu'hier. Nous savions que l'Autriche serait plus difficile à jouer. À 2-0, nous avons été un peu en retrait, mais nous avons combattu au deuxième tiers pour obtenir une seconde victoire méritée. Je pense que les jeunes ont fait un bon job et ont reçu une expérience internationale utile."

 

Allemagne - Autriche 4-2 (2-1, 2-1, 0-0)
Vendredi 1er avril 2011 à 20h00 à l'Eisstadion am Gutenbergweg de Landshut. 3950 spectateurs.
Arbitrage de Stephan Bauer (ALL) assisté d'Andreas Flad et Michael Sauer (ALL).
Pénalités : Allemagne 10' (2', 4', 4') ; Autriche 2' (0', 2', 0').
Tirs : Allemagne 39 (15, 19, 5) ; Autriche 36 (11, 7, 18).

Évolution du score :
1-0 à 02'29" : Fischhaber assisté de Flaake
2-0 à 17'18" : Wolf assisté de Wörle et A. Barta
2-1 à 17'49" : Ganahl assisté de Harand
2-2 à 23'41" : Werenka assisté de Peintner et Toff (sup. num.)
3-2 à 30'35" : Fischhaber assisté de Flaake et Kohl
4-2 à 32'36" : B. Barta assisté de Grygiel et Lavallée


Allemagne

Gardien : Sebastian Elwing.

Défenseurs : Benedikt Kohl (+3) - Florian Ondruschka (+1, 2') ; Kevin Lavallée - Benedikt Brückner (+1) ; Tobias Draxinger - Florian Kettemer (+1) ; René Kramer.

Attaquants : Michael Wolf (+1) - Alexander Barta (4') - Tobias Wörle (+1) ; Vitalij Aab (+1) - Björn Barta - Adrian Grygiel ; Thomas Oppenheimer (+2) - Simon Fischhaber (+2) - Jerome Flaake (+2, 2') ; Martin Schymainski - Aleksander Polaczek (2') - Ulrich Maurer ; Alexander Oblinger.

Remplaçant : Dimitri Pätzold (G).

Autriche

Gardien : Fabian Weinhandl.

Défenseurs : Robert Lukas (-1) - Darcy Werenka ; Robert Lembacher (-1) - Fabian Scholz ; Wilhelm Lanz (+1) - Stefan Ulmer (2') ; Mario Altmann (-1) - Stefan Bacher (-2).

Attaquants : Philipp Lukas (-2) - Markus Peintner (-1) - Michael Raffl (-1) ; Martin Mairitsch (-2) - Daniel Oberkofler (-1) - Markus Schlacher (-2) ; Manuel Ganahl - Christoph Harand - Daniel Woger ; Roland Kaspitz (-1) - Benjamin Petrik (-1) - Nico Toff.

Remplaçant : Lorenz Hirn (G).