Les Françaises ouvrent leur Mondial par une victoire

Se sachant un peu inférieures aux Françaises, les Italiennes étaient venues pour défendre et ont donc fait passer un test difficile aux Bleues pour leur premier match au Mondial de division I à Caen. Pendant toute la première période, les filles de Christine Duchamp, avec la pression de jouer à domicile, ont essayé en vain de trouver la faille, même pendant une double supériorité numérique.

Au retour sur la glace, l'accumulation des pénalités se payait finalement. Pendant que De Rocco et Bettarini partaient en prison, il fallait voir grand pour enfin marquer : Lore Baudrit et ses 190 cm concluaient une mise au jeu remportée par Betty Jouanny. Les occasions transalpines restaient rares, mais toujours menaçantes pour la gardienne Caroline Baldin, obligée de s'employer sur les tentatives d'une Anna De la Forest toujours bien placée, et suppléée une fois par son poteau.

L'Italie sortait de sa coquille au début du troisième tiers-temps en tentant de presser les joueuses locales. La France reprenait ensuite sa domination, mais le score serré la contraignait à lutter jusqu'à la fin. Dernier arrêt précieux de Baldin face à un lancer puissant entre les cercles de Toffano à cinq minutes de la fin. Victoire dans la douleur (1-0), dira-t-on. La souffrance réelle fut pour Diana da Rugna, qui se fractura le poignet dans les trois dernières minutes : l'Italienne est la seconde blessée du jour après une Britannique victime d'une entorse cervicale et sortie de l'hôpital dans la soirée.

L'arrière Virgine Bouetz, avec un temps de jeu énorme, a été élue joueuse du match. Exempte demain, la France reprendra la glace jeudi face à des Danoises qui inspirent la méfiance après leur succès 8-1 sur la Grande-Bretagne. Il sera ensuite temps de penser au match pour la montée contre les Tchèques.