Extraliga (finale) : Košice y est presque

Stanislav_JaseckoRetour en quelques points sur les matches de la série disputés dimanche et lundi à Poprad.

Première pour Poprad
Les Chamois n’avaient encore jamais battu Košice à domicile cette saison. C’est chose faite depuis dimanche et leur succès en prolongations (2-1). Le score est certes étriqué mais ne reflète en rien la domination offensive des locaux qui n’ont que rarement eu à craindre des attaquants adverses. Une nouvelle fois, les défenses ont fait le boulot en fermant le jeu. Ce sont d’ailleurs deux piliers des lignes arrières, d’abord Ján Brejčák puis Stanislav Jasečko, qui ont planté les deux buts des Podtatranci.

Souvenirs, souvenirs
La finale faisait son retour à Poprad après celle de l’édition 2005/2006 perdue ici même par les Chamois à l’issue du match décisif contre le MsHK Žilina. On retrouve cette année cinq rescapés de ces joutes : Arne Kroták, Jan Kopecký, Miroslav Škovira, Miroslav Lipovský (Poprad) et Stanislav Gron (Košice). Ironie du sort, c’est Lipovský, aujourd’hui le gardien des Kamzíki, qui gardait les cages de Žilina il y a cinq ans…

Retour de manivelles
Les Cassoviens ont tenu à remettre les pendules à l’heure au lendemain de leur défaite. Depuis le quatrième duel contre Nitra en quart-de-finale, ce sont toujours eux qui ouvrent le score. Ils n’ont pas fait défaut à leur habitude, en trouvant la voie des filets par Miroslav Zálešák après moins de deux minutes de jeu. Lancés sur orbite, les tenants du titre ont offert par la suite un festival offensif conclu sur le sévère score de 6-1, soit la plus grande défaite de Poprad en 2010/2011. Dix buts avaient été inscrits sur les trois premiers matches de la série, on en a eu sept sur le seul match d’hier ! Après Skalica en quart (0-2, match 1) et Banská Bystrica en demi (1-3, match 2), c’est donc le troisième revers à domicile de Poprad en play-off alors que les Oceliari sont invaincus dans la Steel Aréna.

Miroslav_ZalesakMiklík et Zálešák au top
En marquant le premier but des siens hier, Miroslav Zálešák, meilleur marqueur de l’Extraliga, a également inscrit son 80e point de la saison (36+44). Avec huit réalisations, c’est le meilleur buteur des play-offs en compagnie de… son coéquipier Michel Miklík, auteur d’un doublé, et qui dépasse désormais Zálešák d’une longueur en tête des buteurs de la saison (37).

À guichets fermés
Július Hudáček, le gardien du HC Košice, s’est réjoui de la chaude ambiance qui a envahi les lieux. La patinoire municipale de Poprad a en effet fait le plein de spectateurs sur les deux jours de finale ; ils étaient hier 4404, tout comme la veille, ce qui signifie tout simplement que les rencontres se sont jouées à guichets fermés. Ce n’est pas le cas de la Steel Aréna, il est vrai deux fois plus grande et dont les ordinaires usagers se réservent peut-être pour les Mondiaux approchant à grands pas.

Touche pas à mon pote !
Le Chamois est un animal au sang chaud. La fin de partie a été houleuse hier et il suffit de regarder les minutes de pénalités pour s’en apercevoir : Poprad a en reçu la bagatelle de 149 (contre 28 à Košice) avec trois joueurs renvoyés prématurément au vestiaire (Mlynarovič, Wanvig et Paločko). Une bagarre collective a d’ailleurs conclu la rencontre après que Matúš Paločko ait fait violemment tomber Hudáček. Radek Deyl, défenseur de Košice : « J’ai tout vu, Julo est parti défendre Peter Slimák qui avait été victime de deux fautes successives. Il a alors reçu un « cross » (sic) et il est tombé. Il a fallu que j’arrange ça. On ne touche pas au gardien ! Dans ce genre de moment, tout s’éteint dans la tête et on joue des coudes ! »

Kroták le maudit ?
Arne_KrotakLes Cassoviens sont bien entendu en position très favorable pour conserver leur bien et ainsi réaliser la passe de trois – inédite en Slovaquie (trois titres d’affilé, entendons-nous bien).  Dans ce cas de figure, Arne Kroták, le capitaine de Poprad, pourrait se lamenter sur son sort. C’est le joueur qui a disputé le plus de matches (967) et qui a marqué le plus de buts (423) en Extraliga. Mais le pauvre homme, malgré trois finales à son actif, n’a jamais pu soulever la coupe des gagnants. Même lorsqu’il a porté pendant quatre ans les couleurs de… Košice !

Résultats et programme
- Dimanche 3 avril : HK Poprad – HC Košice 2-1 a.p. (0-0, 1-1, 0-0, 1-0).
Buts : Ján Brejčák (26'48) et Stanislav Jasečko (65'24) pour Poprad – Vladimír Dravecký (22'00) pour Košice.
- Lundi 4 avril : HK Poprad – HC Košice 1-6 (0-2, 1-2, 0-2)
Buts : Emil Lundberg (26'48) pour Poprad – Miroslav Zálešák (01'29), Michel Miklík (13'24, 25'31), Vladimír Dravecký (25'43), Stanislav Gron (42'03) et Jaroslav Kristek (44'41) pour Košice.
- Programme : cinquième match jeudi 7 avril à Košice. Si besoin, sixième match samedi 9 avril à Poprad et septième match lundi 11 avril à Košice.


Photos : Michel Bourdier / www.hockeyarchives.info