Kloten revient dans la course, Ambrì-Piotta sauve sa peau

klotenLe HC Davos s’était ouvert une voie royale vers son trentième titre de champion en raflant une troisième victoire d’affilée mardi dernier face à Kloten. Une score étriqué (1-0) acquis en prolongation grâce à Marc Wieser, profitant d’un mauvais dégagement pour porter l’estocade.

Privés pour l’occasion de Tommi Santala, fracturé au doigt, les Flyers ont appelé le Canadien Jeff Campbell, qui opérait cette saison en LNB, à Langenthal. Un apport pas franchement décisif, contrairement à la production de Mark Bell dans ces playoffs.  Un Bell auteur, deux jours plus tard, d’un troisième but scellant la victoire des Flyers (3-0). La première défaite de Davos dans ces playoffs…

Leonardo Genoni, après plus de 90’ d’invincibilité, cédait sous les assauts répétés d’un Kloten jusqu’alors en manque de réussite. Stancescu, Kellenberger et donc Bell venaient à bout du gardien grison.

Hier soir, pour la cinquième confrontation de cette finale, les Flyers ont remis ça. Bien aidés il est vrai par une pénalité infligée à Reto von Arx dès la première mise au jeu et qui permis à l’inévitable Mark Bell d’ouvrir rapidement le score en supériorité numérique. Un doublé de Josef Marha, l’homme traditionnellement décisif en playoffs, permettait au HCD de reprendre l’avantage avant qu’un autre Tchèque, Jaroslav Bednar, n’inscrive un troisième but en toute fin de deuxième tiers.

À 3-1 dans le dernier vingt, l’affaire est très mal engagée pour les Aviateurs.  De retour, Tommi Santala réduit le score avant que Michael Liniger ne termine le travail initié par… Mark Bell. 3-3, prolongation à suivre…

Et là, c’est encore Liniger (avec Bell dans les parages) qui va donner la victoire à Kloten. Un succès qui ramène les Zurichois à 2-3 dans une finale que l’on croyait pourtant jouée mardi dernier. Mais qui garde tout son suspens. À moins que Davos, mardi, ne s’épargne un septième match "à la vie, à la mort"…

ConstantineKevinAmbrì-Piotta reste en LNA

En revanche, tout est joué dans les barrages de promotion/relégation. Ambrì-Piotta, en battant une dernière fois Viège hier soir (1-0 a .p.), s’assurant de son maintien parmi l’élite du hockey suisse.  Les outsiders de LNB, en s’imposant jeudi à domicile (5-3), avaient pourtant entretenu le (maigre) espoir d’un retournement de situation face au "cancre" de la LNA.

Mais depuis hier soir, Ambrì peut souffler. En déviant victorieusement un lancer de Vladimir Denisov en prolongation, Joey Isabella libérait la Valascia. Ce n’est donc pas encore cette année que s’achèvera le bail d’Ambrì-Piotta en LNA, qui coure depuis 1985. Mais le club tessinois, qui n’a plus connu les playoffs depuis 2006, a de plus en plus de difficultés sportives pour bien y figurer, malgré le redressement opéré cette saison à l’arrivée de Kevin Constantine (venu d'Angers, rappelons-le) en lieu et place du Franco-Canadien Benoît Laporte.