Lyon monte finalement en division 1

Désillusions. Pendant que les Françaises échouaient dans leur opération remontée face aux Tchèques, un autre relégué récent, Annecy, tombait dans sa forteresse de la patinoire Jean-Régis, devant 1400 spectateurs. Nantis d'un but d'avance, les Chevaliers du Lac se rappelaient n'avoir perdu qu'une fois cette saison chez eux, et c'était en prolongation (contre Asnières).

Mais le collectif lyonnais, avec Svedin de retour dans les cages, se montrait trop fort. Quatre buts de la ligne de Frioux et des Olsson, plus deux autres de la troisième ligne (Mathieu Combe et Nicolas Deshaies), ont permis aux hommes de Lions de s'imposer 6-1 et de retourner enfin en D1 après tant de tentatives ratées. Avec Dunkerque et Lyon, on tient les promus de la persévérance. Annecy est prévenu : en D2, il faut parfois s'y reprendre à plusieurs fois.