Bélarus - République Tchèque (Euro Hockey Challenge, match 3)

DEMAGIN_Sergei-100516-726A-t-on déjà vu une équipe hors du top-7 mondial battre coup sur coup les finalistes du championnat du monde, sans grande fanfare, presque en faisant la fine bouche ? C'est pourtant ce qu'a réalisé le Bélarus.

La Minsk Arena, souvent comble cette saison, n'était pourtant remplie qu'à moitié pour accueillir les Tchèques. Ce petit insuccès explique peut-être que le match ait tardé à démarrer. Il faut dire que les visiteurs sont venus en avion le jour même et ne paraissent donc pas de première fraîcheur.

Les Biélorusses s'efforcent donc de prendre le contrôle du match, et le font en accédant rarement à la cage adverse. La République Tchèque défend de manière performante et verrouille en particulier sa ligne bleue. Elle s'incline cependant en deuxième période quand Kitarov et Efimenko se sont infiltrés dans l'enclave pour tromper Stepanek (1-0). Dix tirs à huit en quarante minutes, cela fait tout de même faible...

Au cours de ce camp de préparation, l'attaquant Sergei Demagin est testé à la ligne bleue en jeu de puissance. L'expérimentation fonctionne à douze minutes de la fin avec un lancer en pleine lucarne en double supériorité. À 2-0, le Bélarus s'achemine vers la toute première victoire de son histoire face aux Tchèques.

La réaction d'orgueil de ceux-ci est cependant vive. À trois contre cinq, l'équipe locale est sous pression à son tour. Elle résiste vaillamment pendant plus de trente secondes, jusqu'à ce que Petr Prucha reçoive une passe fatale au second poteau avec l'angle ouvert. La République Tchèque pousse alors jusqu'à la fin et se sauve à... douze secondes de la fin, sur un tir de Roman Cervenka sous la barre.

Après une prolongation plutôt tchèque, le match se décide aux tirs au but. Si Meleshko ne trouve que le poteau, le gardien tchèque est moins chanceux sur les tentatives de Demagin et d'Aleksandr Stepanov. Ce Moscovite est le dernier Russe naturalisé par le Bélarus, où il a terminé meilleur marqueur du championnat national cette année. Dès sa première sélection, le voilà baptisé sur une victoire par sa nouvelle nation...

Désignés joueurs du match : Andrei Mezin pour le Bélarus et Jakub Stepanek pour la République Tchèque.

Commentaires d'après-match

Alois Hadamczik (entraîneur de la République Tchèque) : "Nous n'avons pas été très convaincants en première période, c'est peut-être parce que nous nous sommes levés tôt pour prendre l'avion le jour du match. Mais nous prenons progressivement le rythme. La troisième période a ressemblé à ce que j'imagine. Nous avons bien combiné et pressé l'adversaire. Il était moins une, mais l'égalisation est l'aboutissement d'un travail à long terme durant le dernier tiers. J'ai aimé Cervenka, il a été actif et agile avec le palet, et je pense qu'il a créé un bon duo avec Kvapil."

 

Bélarus - République Tchèque 2-2 (0-0, 1-0, 1-2, 0-0) / 2-1 aux tirs au but
Vendredi 8 avril 2011 à 19h00 à la Minsk Arena. 7820 spectateurs.
Arbitrage de Vladimir Nalivaïko et Maksim Sidorenko (BLR) assistés de D. Golyakov et Ivan Diedioulia (BLR).
Pénalités : Bélarus 6' (0', 2', 4'), République Tchèque 8' (4', 2', 2').
Tirs : Bélarus 17 (5, 5, 6, 1), République Tchèque 30 (5, 3, 17, 1).

Évolution du score :
1-0 à 26'44" : Efimenko assisté de Kitarov et Kulakov
2-0 à 48'01" : Demagin assisté de Ryadinski et Meleshko (double sup. num.)
2-1 à 53'36" : Prucha assisté de Koukal et I. Rachunek (double sup. num.)
2-2 à 59'48" : Cervenka assisté de Sicak et I. Rachunek

Tirs au but :
Bélarus : Meleshko (poteau), Demagin (réussi), Stepanov (réussi).
République Tchèque : Kvapil (réussi), Prucha (arrêté), Cervenka (arrêté).


Bélarus

Gardien : Andrei Mezin.

Défenseurs : Dmitri Korobov - Viktor Kostyuchenok (2') ; Aleksandr Ryadinski - Nikolai Stasenko (2') ; Andrei Antonov - Oleg Goroshko ; Roman Graborenko (2').

Attaquants : Aleksei Ugarov – Aleksandr Kitarov - Andrei Mikhalev (C) ; Sergei Demagin - Andrei Stas - Dmitri Meleshko ; Evgeni Kovyrshin - Sergei Drozd - Andrei Stepanov ; Aleksandr Kulakov - Nikita Osipov - Aleksei Efimenko.

Remplaçant : Sergei Shabanov (G).
 
République Tchèque

Gardien : Jakub Stepanek [sorti de 59'11" à 59'48"].

Défenseurs : Frantisek Ptacek - Vladimir Sicak ; Martin Skoula - Vladimir Roth ; Tomas Mojzis - Jakub Nakladal ; Petr Cáslava (C) - David Stich.

Attaquants : Petr Koukal - Tomas Svoboda - Petr Prucha ; Ivan Rachunek - Roman Cervenka - Michal Vondrka (2') ; Radek Dlouhy (2') - Petr Vampola (4') - Marek Kvapil ; Lukas Vantuch - Lukas Pech - Milan Gulas ; Tomas Pospisil [à 40'].

Remplaçant : Jakub Kovar (G).