Bélarus - Danemark (Euro Hockey Challenge, match 5)

GREEN_Morten-100516-670C'est dans un pays en deuil que le Danemark a débarqué. L'attentat terroriste dans le métro de Minsk a fait 11 morts, et les deux équipes, locaux comme visiteurs, portent un brassard noir. Le spectacle d'avant-match est annulé, et l'ensemble de la parte se joue sans musique ni accompagnement sonore.

Dans ces circonstances, on ne parlera donc pas de drame pour qualifier la blessure à la jambe de Nikolaï Stasenko lors de l'échauffement. Comme Ivan Usenko avait été laissé au repos car il se remettait d'une facture, le Bélarus doit jouer avec trois paires de défenseurs.

Pas très grave en première période, puisqu'il n'a pas souvent à défendre. Les Biélorusses dominent en effet 11 tirs à... 1. Et ils marquent un but par le Russe naturalisé Nikita Osipov, qui fait une pause devant Patrick Galbraith pour mieux le feinter en toute beauté.

La deuxième période, pourtant, n'a plus rien à voir. Le rapport de forces se renverse complètement : 14 à 5 pour le Danemark, emmenée par une très bonne première ligne Hardt-Green-Starkov. Et avec le même gain : un but, le premier pour Sune Hjulmand en équipe nationale. Un tiers-temps partout et un but partout.

Pour réveiller son équipe, Zankovets passe à trois lignes offensives. Le jeune Mikhaïl Stefanovich reste sur le banc, comme si souvent cette saison au Dynamo Minsk. Cela ne fonctionne pas tout de suite : le but suivant est russe, mais d'un fils de hockeyeur russe formé au Danemark, Kirill Starkov (1-2). Deux pénalités enchaînées de Dresler et Hersby sont cependant fatales aux Scandinaves, qui encaissent un slap de la ligne bleue de Korobov.

Le Bélarus reprend l'avantage par un lancer d'Andrei Stepanov (3-2), mais le gaspille à son tour par une pénalité (de Korobov). Le Danemark déploie une combinaison classique de supériorité numérique, et revient au score par Nicklas Hardt. Dans une ambiance plombée, les visiteurs s'imposent donc finalement aux tirs au but sur un pénalty de Morten Madsen.

Désignés joueurs du match : Nikita Osipov pour le Bélarus et Lasse Lassen pour le Danemark.

Commentaires d'après-match

Per Bäckman (entraîneur du Danemark) : "C'est notre meilleur match ce mois-ci, meilleurs que ceux qui nous ont opposés aux Norvégiens et aux Suisses. C'est une excellente préparation aux championnats du monde, 60 minutes à grande vitesse. Jesper Jensen a impressionné par sa grande maturité à son jeune âge, Julian Jakobsen a fait un match canon au centre et Lasse Lassen a fait son meilleur match avec un bon patinage."

Eduard Zankovets (entraîneur du Bélarus) : "Nous sommes bien partis, mais franchement la deuxième période n'était pas bonne. Au troisième tiers nous avons essayé de retrouver notre jeu. Je n'exclus pas que la situation ait laissé une trace dans le vestiaire. Il y a beaucoup de joueurs qui travaillent dans le camp depuis le début, et j'ai laissé en réserve ceux qui ont une place garantie. Apparemment, cela atténue la confiance des jeunes et leur impact sur le jeu."

 

Bélarus - Danemark 3-3 (1-0, 0-1, 2-2, 0-0) / 2-3 aux tirs au but
Vendredi 15 avril 2011 à 19h00 à la Minsk Arena. 3840 spectateurs.
Arbitrage d'Aleksandr Zapolsky et Vladimir Nalivaïko (BLR) assistés d'Ivan Diedioulia et V. Koleda (BLR).
Pénalités : Bélarus 6' (2', 2', 2', 0'), Danemark 14' (2', 4', 6', 2').
Tirs : Bélarus 32 (11, 5, 1, 3), Danemark 23 (1, 14, 7, 0).

Évolution du score :
1-0 à 10'50" : Osipov assisté de Khoromando et Demkov
1-1 à 16'25" : Julmand assisté de Degn et Andreasen
1-2 à 43'58" : Stark assisté de Hardt et Ma. Bødker
2-2 à 51'01" : Korobov assisté d'Osipov et Ryadinsky (sup. num.)
3-2 à 53'36" : Stepanov assisté de Kitarov et Demagin
3-3 à 56'55" : Hardt assisté de Starkov et Green (sup. num.)

Tirs au but :
Danemark : Green (réussi), Jakobsen (réussi), L. Lassen (manqué).
Bélarus : Demagin (réussi), Stepanov (manqué), Drozd (réussi).
Tirs supplémentaires : Demagin (manqué), Green (manqué), Osipov (manqué), Jakobsen (manqué), Drozdz (manqué), Madsen (réussi).


Bélarus

Gardien : Sergei Shabanov.

Défenseurs : Aleksandr Ryadinski (C) - Mikhaïl Khoromando ; Andrei Antonov - Oleg Goroshko ; Dmitri Korobov (2') - Roman Graborenko.

Attaquants : Aleksandr Pavlovich -  Aleksandr Kitarov - Andrei Stepanov ; Sergei Demagin - Nikita Osipov - Aleksei Efimenko ; Artyom Demkov - Evgeni Kovyrshin (2') - Artyom Kisly ; Igor Revenko - Sergei Drozd (2') - Mikhaïl Stefanovich.

Remplaçants : Dmitri Milchakov (G), Nikolaï Stasenko.

Danemark

Gardien : Patrick Galbraith.

Défenseurs : Michael Eskesen - Stefan Lassen ; Mads Bødker - Kasper Jensen ; Philip Hersby (2') - Jesper Jensen (2') ; Nicklas Hansen.

Attaquants : Nicklas Hardt - Morten Green (C, 6') - Kirill Starkov ; Frederik Storm - Julian Jakobsen - Morten Madsen ; Kasper Degn - Morten Andreasen - Sune Hjulmand ; Lasse Lassen (2') - Thor Dresler (2') - Olafur Gunnarsson.

Remplaçant : Simon Nielsen (G).