Récapitulatif intermédiaire des quarts de finale de conférence

Après quatre matchs pour toutes les séries de ces quarts de finale de conférence, seule la confrontation Detroit - Phoenix a livré son verdict. Les Red Wings de Detroit ont ainsi rapidement écarté les Coyotes de Phoenix de leur chemin avec quatre victoires d’affilée. Cette série fera l’objet d’un prochain récapitulatif complet. Pour les sept autres séries, voici un bilan des quatre premiers matchs.

Conférence Ouest

Vancouver Canucks (1) – Chicago Blackhawks (8)
Vancouver mène la série 3 matchs à 2

Champion l’an passé mais dernier qualifié, Chicago a bien failli être la première équipe éliminée. Ainsi, Vancouver a remporté les deux premiers matchs à domicile devant des Blackhawks méconnaissables. D’abord blanchis par Luongo au premier match, ils ne peuvent compter ensuite que sur un improbable doublé de Ben Smith (6 matchs de saison régulière au compteur…) lors du deuxième match, mais qui n’a pas empêché la défaite. L’affaire s’est sérieusement corsée lors du troisième match, à Chicago. Si les Canucks étaient loin de leur meilleur niveau, surtout pour ce qui est de la discipline (5 pénalités lors des deux premières périodes contre une pour Chicago), les Blackhawks ne parviennent pas à se détacher au score. Ainsi, leurs deux buts en powerplay sont compensés par les réalisations de Ehrhoff et de Daniel Sedin. Finalement, ce qui devait arriver arriva et un revers de Samuelsson a donné la victoire aux visiteurs en troisième période. Menés trois matchs à zéro, la possibilité pour Chicago de remporter la série s’est très largement amenuisée. Pourtant, on attendait une réaction d’orgueil du champion pour éviter de se faire éliminer devant son public. Elle ne s’est pas fait attendre et Dave Bolland a été le héros de la soirée avec 4 points, pour son retour sur la glace après une commotion cérébrale. Les locaux ont ainsi rageusement remporté le match 7-2, qui s’est terminé dans une ambiance de pugilat (88 minutes de pénalité dans la troisième période…). Revenus au Canada pour le match 5, c’est Marian Hossa, quasiment invisible jusqu’alors, qui s’est mis en avant en ouvrant le score sur un effort solitaire et les Blackhawks ont largement dominé leur adversaire 5-0. Le match 6 aura lieu à Chicago dimanche.


San José Sharks (2) – Los Angeles (7)
San José mène la série 3 matchs à 1

Favoris de cette série, les Sharks sont logiquement en tête même si cela n’a pas été facile. Après avoir remporté le premier match sur leur glace, San José a été sèchement battu 4-0 par les Kings avec des buts signés par la jeune garde défensive de Los Angeles (un but pour Jack Johnson et deux pour Drew Doughty). Pour le match 3 à Los Angeles, San José continue à déjouer et est rapidement mené 4-0 par les locaux. Pourtant, les Sharks se reprennent et infligent 5 buts aux Kings en deuxième période avant de remporter le match en prolongations 6-5. Cette victoire leur a permis de prendre l’ascendant psychologique sur leurs rivaux californiens et ils remportent le match 4 dans la foulée. San José a donc l’opportunité de clore la série à domicile samedi.


Anaheim Ducks (4) – Nashville Predators (5)
Série à égalité 2 matchs partout

Le duel attendu entre l’attaque d’Anaheim et la défense de Nashville a bien lieu. Ainsi, l’une des lignes d’attaque les plus en vue de la ligue (Bobby Ryan – Ryan Getzlaf – Corey Perry) affronte la paire défensive Ryan Suter – Shea Weber devant Pekka Rinne. Toutefois, d’autres joueurs se mettent en avant. Sans surprise, Teemu Selanne est toujours une force motrice d’Anaheim malgré ses 40 ans et ses 5 buts en 4 matchs font de lui actuellement le meilleur buteur de la série. Il est également plus impliqué dans l’équipe comme leader, confiant ainsi sa déception à la presse sur la prestation des Ducks après le match 3 perdu à Nashville. Belle entame de série également pour la première ligne des Predators, Sergei Kostitsyn (4 assistances), Patric Hornqvist (2 buts et une assistance) et Mike Fisher (3 buts et 2 assistances). Le trio a notamment profité de l’incertitude dans les buts d’Anaheim. Ainsi, les Ducks ont démarré la série sans leur gardien titulaire, Jonas Hiller, et son remplaçant, Ray Emery, tous les deux blessés. Heureusement, après un premier match compliqué pour le troisième gardien Dan Ellis, Ray Emery a repris le flambeau. Quant à Jonas Hiller, ses problèmes de vertige ne sont toujours pas résolus. Le cinquième match aura lieu en Californie ce soir.


Conférence Est

Washington Capitals (1) – New York Rangers (8)
Washington mène la série 3 matchs à 1

Si Washington semble avoir la série bien en main, avec le prochain match à domicile pour clore cette série, New York était tout prêt d’égaliser. Ainsi, les Capitals ont profité des deux premiers matchs sur leur glace pour prendre l’avantage sur les Rangers grâce à leur solide défense (Neuwirth, le portier de Washington, n’a encaissé qu’un but lors de ces deux matchs). Toutefois, le retour des Rangers dans leur Madison Square Garden a été profitable puisqu’ils ont remporté le match 3. Ils ont même mené 3-0 dans le quatrième match mais les Capitals sont revenus en force en troisième période et ont remporté le match en prolongations. La survie des Rangers dans cette série dépendra donc de leur capacité de résilience après cette déconvenue. Au premier plan des critiques, il y a l’ailier droit des Rangers, Marian Gaborik. S’il a enfin réussi à débloquer son compteur de but lors de ce quatrième match, il est à l’origine du but vainqueur de Washington à cause d’une erreur de communication avec Lundqvist, son gardien, lors d’un mauvais repli défensif. Le prochain match se disputera à Washington samedi.


Philadelphia Flyers (2) – Buffalo Sabres (7)
Série à égalité 2 matchs partout

Cette série est avant tout une affaire de gardiens, entre l’inamovible Ryan Miller pour Buffalo et un triumvirat Bobrovsky – Boucher – Leighton pour Philadelphie. Ainsi, Sergei Bobrovsky a démarré les playoffs pour les Flyers comme le gardien titulaire, mais le crédit du jeune gardien russe avait déjà été érodé par une fin de saison régulière difficile. Sa contre-performance lors du deuxième match (3 buts encaissés en 7 tirs) a poussé son entraîneur Peter Laviolette à le remplacer par le vétéran Brian Boucher. Toutefois, il est possible que, comme l’an passé, Boucher cède par la suite le poste à Michael Leighton. Du côté de Buffalo, Ryan Miller est la locomotive du club et leurs deux victoires dans la série proviennent de deux blanchissages de sa part. Si les Flyers veulent se qualifier, il leur faudra donc surclasser Miller. Cinquième match à Philadelphie ce soir.


Boston Bruins (3) – Montréal Canadiens (6)
Série à égalité 2 matchs partout

La série entre les rivaux historiques tient ses promesses. Alors que la plupart des observateurs voyaient Boston éliminer sans trop de difficulté Montréal, les Canadiens ont rappelé que les playoffs leur réussissait bien en remportant les deux premiers matchs sur la glace des Bruins. Rien de nouveau dans la stratégie du Canadien : comme l’an passé, Montréal a profité pour ces deux matchs d’une ouverture du score rapide et a compté sur sa défense avec un portier solide, Halak l’an passé et Carey Price aujourd’hui. Cette double défaite a placé Boston dans une situation très délicate. La règle du « premier qui marque gagne » a continué sur la glace de Montréal mais cette fois ce sont les Bruins qui ont remporté le match. Pour la quatrième rencontre, Montréal ouvre le score et mène 2-0 puis 3-1 mais les Bruins réussissent à recoller au score et remportent leur deuxième match au Québec 5-4 en prolongations, synonyme d’égalisation dans la série. Retour à Boston pour le match 5 samedi.


Pittsburgh Penguins (4) – Tampa Bay Lightning (5)
Pittsburgh mène 3 matchs à 1

Privés de leurs leaders offensifs (Crosby et Malkin), les Penguins comptent principalement sur leur expérience des playoffs et leur défense pour écarter Tampa. Cela a plutôt bien fonctionné lors du premier match avec un Marc-André Fleury, le gardien de Pittsburgh, très solide. Tampa a bien réagi lors du deuxième match pour égaliser mais le déplacement de la série en Floride a été profitable aux Penguins. Après avoir emporté le match 3 sur la glace du Lightning, leur victoire dans la deuxième prolongation du match 4 leur a donné un avantage important dans la série. Le jeune buteur de Tampa Steven Stamkos était attendu pour ses premiers playoffs et il peine pour l’instant à être dangereux avec une assistance en 4 matchs. Pour l’instant, les Floridiens comptent surtout sur Martin St. Louis (4 buts pour 6 points) pour garder leur équipe en lice. Le cinquième match sera joué à Pittsburgh samedi.