Amiens - Rouen (carré final U15, 2e journée)

Les Amiénois rencontrent l'ennemi normand, défait 1-2 la veille sur son glaçon face à Chamonix. Nul doute que les Dragons vont batailler pour se relancer dans ses finales alors qu'une nouvelle victoire amiénoise placerait les Gothiques en position favorable pour le titre.

Et c'est sur un score improbable que personne n'aurait sans doute imaginé que les Gothiques tirent définitivement un trait sur les espoirs normands quant au titre, et au Grand Chelem par la même occasion (avec les seniors, U22 et U18), en s'imposant nettement 8 à 0. Les Amiénois ont totalement maîtrisé leur sujet, Kévin Spinozzi et Guillaume Leclerc notamment ont alourdi le score au fur et à mesure de la rencontre pour signer la deuxième victoire amiénoise.

Commentaires d'après-match

Guillaume Mennessier (entraîneur d'Amiens) : "Le match à ne pas perdre ! Après la victoire de Chamonix face à Rouen la veille nous savions qu’en cas de victoire, on aurait une vraie finale le dernier jour. Nous avions remarqué que les Rouennais avaient bataillé fort pour essayer de l’emporter et qu’ils avaient laissé beaucoup de forces dans ce premier match. La consigne était simple, il fallait être solide défensivement dans le premier tiers et profiter de leurs erreurs. Les nombreuses pénalités qu’ils ont eu dans le deuxième tiers et l’efficacité de notre powerplay nous ont permis de marquer cinq buts, le match était plié et nous avons pu gérer notre avance au tableau d’affichage en prévision du match décisif du lendemain."

 

Amiens - Rouen 8-0 (1-0, 4-0, 3-0)
Dimanche 24 avril 2011 à 13h45 à la patinoire de l'île Lacroix. 136 spectateurs.
Arbitrage de Thomas Caillot assisté de Charles-Édouard Salmon et Jérémy Kahli.
Pénalités : Amiens 32' (4', 8'+10', 10') ; Rouen 48' (8', 10'+10', 10'+10').
Évolution du score :
1-0 à 07'34" : Kévin Spinozzi (sup. num.)
2-0 à 25'08" : Guillaume Leclerc
3-0 à 25'39" : Rudy Matima assisté de Henri Pépin et Antoine Buriez
4-0 à 36'27" : Adrien Josse assisté de Kévin Spinozzi (double sup. num.)
5-0 à 39'27" : Guillaume Leclerc assisté de Henri Pépin
6-0 à 40'37" : Guillaume Leclerc assisté de Kévin Spinozzi (sup. num.)
7-0 à 43'14" : Kévin Spinozzi assisté de Henri Pépin (sup. num.)
8-0 à 47'01" : Henri Pépin assisté de Kévin Spinozzi et Arthur Montenoise (sup. num.)