Tampa Bay Lightning - Washington Capitals (NHL, demi-finale de conférence, match 4)

Pratiquement chaque année dans les playoffs, il y a une petite équipe qui s’invite dans le carré final en écartant un favori. Tampa Bay ne déroge donc pas à cet usage. Personne ne voyait vraiment le Lightning venir à bout des Capitals, en tout cas pas aussi rapidement. Les deux premiers matchs sur la glace adverse ont été opportunément remportés par une équipe du Lightning dominée mais plus réaliste et plus chanceuse. On s’attendait à ce que Washington revienne en force dans la série avec le déplacement à Tampa mais ce sont les locaux qui ont monté leur niveau de jeu et signent leur septième victoire d’affilée en playoffs.

Si les stars de Tampa Bay ont répondu présent, leur entraîneur Guy Boucher s’est surtout appuyé sur une checking line à l’efficacité offensive et défensive impressionnante : Sean Bergenheim est actuellement le meilleur buteur de ces playoffs avec 7 buts lors des 8 derniers matchs (alors qu’il n’a marqué que 14 buts en 80 matchs de saison régulière) tandis que l’agitateur Steve Downie a marqué 12 points en 10 matchs. Le trio est complété par le centre défensif Dominic Moore et toute la ligne a été élue étoile du match de cet ultime match de la série. En face, les Capitals ont manqué d’envie, et s’ils semblaient potentiellement supérieurs, l’équipe n’a jamais réussi à se motiver pour revenir dans la série. Cette sortie prématurée remet en question toute l’équipe de Washington, du coach Bruce Boudreau au manager général George McPhee en passant par Alexander Ovechkin, le capitaine. Pourtant, s’il a parfois semblé que Boudreau avait du mal à s’adapter à la stratégie de Boucher, McPhee a déclaré aujourd’hui qu’il pensait que le coach des Capitals serait reconduit.

La première action du match est à l’actif des Capitals, sur un tir de la bleue de John Erskine qui passe juste à côté du but de Dwayne Roloson (4’18). Lecavalier et Purcell tentent ensuite de s’infiltrer dans la zone de Washington mais ils sont contrés par les défenseurs et Backstrom lance Ovechkin. Le capitaine tente sa chance de loin mais son tir termine dans le plastron de Roloson (5’15).

Si Tampa peut compter sur la contribution offensivce de la troisième et de la quatrième ligne, les stars de l’équipe ne sont pas en reste, notamment sur l’exercice de la supériorité numérique avec le quartet Lecavalier – St. Louis – Stamkos – Malone. C’est Ovechkin qui leur donne une occasion de s’illustrer à cause d’une charge un peu trop appuyée, les pieds décollés de la glace. Le capitaine de Washington essayait sans doute déjà de remotiver son équipe avec cette action physique... Dans le cercle droit, St. Louis combine avec Lecavalier dans le fond et le capitaine centre rapidement vers le but. Malone est à la réception de la passe en passant devant Scott Hannan et il trompe Michal Neuvirth (1-0, 12’37).

Les arbitres sont attentifs aux interférences sur les gardiens et, si Brooks Laich passe près d’un tour par la case prison après un contact avec Roloson, c’est Nate Thompson en fait les frais, donnant aux Capitals un 5 contre 4. Ils s’installent dans la zone de Tampa puis Ovechkin tire au ras de la glace et le palet arrive devant sur le patin de Jason Arnott, aux prises avec Victor Hedman. Le centre vétéran parvient à tirer mais le palet est détourné par une crosse vers le visage de Marco Sturm et termine derrière Roloson (1-1, 18’30).

En deuxième période, la checking line de Tampa entre en action : Bergenheim est au forecheck sur Sean Collins près du but. Le défenseur, appelé par Boudreau après les blessures de Mike Green et Dennis Wideman, dégage par la bande rapidement mais Downie est à la réception et renvoie le palet vers le but. Bergenheim prend le meilleur sur Collins pour profiter du rebond et son revers trompe Neuvirth (2-1, 24’41). Washington réagit avec un tir de la bleue de Karl Azner mais Tampa est à l’affût de la moindre erreur et dans la continuité de l’action, Stamkos se présente avec Lecavalier pour un 2 contre 1 face à Carlson. Toutefois, le tir de Lecavalier est dévié par Neuvirth et l’action part dans l’autre sens : c’est Knuble qui s’échappe sur la droite pour centrer vers Ovechkin mais Roloson s’interpose (28’22).

Bergenheim frappe à nouveau après une rapide entrée en zone avec Moore. Il lui passe le palet et Moore envoie le palet sur Neuvirth. Le gardien repousse mais Bergenheim a bien suivi et il marque sur le rebond (3-1, 32’34). Washington évite néanmoins la noyade prématurée grâce à un tir chanceux dans un angle fermé de John Erskine qui bat Roloson (3-2, 33’40).

Ce but est bon pour le moral des Capitals qui attaquent la troisième période plus déterminés : Ovechkin gratte un palet dans la zone de Tampa et Backstrom tire vers le but. Knuble tente de profiter du rebond face à Brewer mais il ne surprend pas Roloson (41’56). En fait, c’est le Lightning qui va une nouvelle fois doucher les espoirs des visiteurs : à 5 contre 4 après une interférence de Sturm sur Roloson, Downie slalome dans la défense d Washington mais son centre ne trouve pas preneur. Le palet termine dans la crosse de Marc-André Bergeron et le Québécois spécialiste du jeu de puissance voit son tir de la bleue battre Neuvirth (4-2, 45’07).

Cette fois, le coup est rude pour Washington. Ovechkin tente une nouvelle fois de booster ses troupes en forçant le passage dans la zone de Tampa pour tirer sur Roloson, mais le palet atterrit dans le plastron du gardien (51’14). Finalement, c’est St. Louis qui se charge du coup de grâce : sur un changement de ligne particulièrement mou des Capitals où Semin est plus occupé à réclamer une pénalité qu’à se replier, Purcell récupère le palet dans la zone neutre suite à un forecheck de Lecavalier et il envoie le petit Québécois en 1 contre 1 face à Carlson. Arrivé dans le slot et masqué par Carlson, St. Louis décoche un tir du poignet sur le côté droit du but de Neuvirth (5-2, 56’52). C’est l’euphorie dans le St. Pete Times Forum, à peine compensée par la réduction anecdotique du score par Carlson, sur un tir lointain (5-3, 57’54). Le Lightning doit maintenant attendre la fin de la série qui oppose Boston et Philadelphie pour savoir quelle équipe elle affrontera en finale de conférence.

 

Tampa Bay Lightning – Washington Capitals : 5-3
Tampa Bay remporte la série 4 matchs à 0

Tirs cadrés : Tampa Bay 37 (11, 17, 9), Washington 36 (12, 10, 14)

Evolution du score
1-0 à 12’37 : Malone assisté de Lecavalier et St. Louis (sup. num.)
1-1 à 18’30 : Sturm assisté de Arnott et Ovechkin (sup. num.)
2-1 à 24’41 : Bergenheim assisté de Moore et Downie
3-1 à 32’34 : Bergenheim assisté de Moore
3-2 à 33’40 : Erskine
4-2 à 45’07 : Bergeron assisté de Downie et Purcell (sup. num.)
5-2 à 56’52 : St. Louis assisté de Purcell
5-3 à 57’54 : Carlson assisté de Laich et Arnott


Tampa Bay Lightning

Gardien : Dwayne Roloson

Défenseurs : Eric Brewer – Mike Lundin ; Brett Clark – Mattias Ohlund (A) ; Pavel Kubina – Victor Hedman plus Marc-André Bergeron

Attaquants : Teddy Purcell – Vincent Lecavalier (C) – Martin St. Louis (A) ; Sean Bergenheim – Dominic Moore – Steve Downie ; Adam Hall – Steven Stamkos – Nate Thompson plus Ryan Malone et Blair Jones

Remplaçant : Mike Smith (G)
En réserve : Matias Ritola, Matt Smaby et Dana Tyrell
Blessés : Simon Gagné et Pavel Kubina

Washington Capitals

Gardien : Michal Neuvirth

Défenseurs : Scott Hannan – Jeff Schultz ; John Erskine – Sean Collins ; John Carlson – Karl Alzner

Attaquants : Alexander Ovechkin (C) – Nicklas Backstrom (A) – Mike Knuble ; Marco Sturm – Jason Arnott (A) – Alexander Semin ; Brooks Laich – Marcus Johansson – Jason Chimera ; Matt Hendricks – Boyd Gordon – Matt Bradley

Remplaçant : Semyon Varlamov (G)
En réserve : D.J. King, Eric Fehr, Jay Beagle et Tyler Sloan
Blessés : Tom Poti (aine), Dennis Wideman (jambe) et Mike Green (jambe)

 

3 étoiles du match : Sean Bergenheim (Tampa Bay), Dominic Moore (Tampa Bay) et Steve Downie (Tampa Bay)