Norvège - Canada (Mondiaux 2011, 2e phase, groupe F)

Bernier à neuf minutes près

2011-05-07-Norvege-Canada-7782Les Québécois débarquent en équipe du Canada ! Antoine Vermette, blessé au genou au dernier match de préparation à Prague, a fait doucement sa rentrée hier avec cinq présences. Aujourd'hui, il fera non seulement toutes les infériorités numériques, mais apparaîtra aussi à cinq contre cinq à la place des jeunes Kane ou Skinner. Le gardien Jonathan Bernier, quant à lui, est titularisé pour la première fois en équipe du Canada.

La Norvège s'était fait exploser 12-1 l'an dernier par les Canadiens mais n'a visiblement pas l'intention de faire une croix sur ce match et de compter seulement sur une victoire sur la France pour se qualifier. En effet, Roy Johansen continue de n'utiliser que cinq défenseurs et donc de soumettre ses meilleurs joueurs à un temps de jeu mastoc.

Après 76 secondes de jeu, le Canada est déjà réduit à trois après deux pénalités de Burns et Pietrangelo. La double supériorité numérique arrive peut-être tôt pour la Norvège. Manquant de spontanéité, elle fait lentement tourner le palet et ne produit qu'un tir soudain en angle, qui ne surprend pas Bernier.

Les Canadiens, remis en selle par une supériorité numérique, font ensuite parler la poudre avec une passe en retrait de Jason Spezza pour un slap puissant de Dion Phaneuf sur le poteau. Le benjamin du tournoi Jeff Skinner, qui ne convertit pas une récupération de palet en zone offensive de Stewart, donne un mauvais coup de crosse en fin d'action, mais la Norvège n'arrive même pas à passer la ligne bleue. Elle détenait pourtant le meilleur powerplay du tournoi jusqu'ici !

2011-05-07-Norvege-Canada-7820De manière générale, les deux meilleures attaques de la compétition ne font pas vraiment honneur à leur rang dans ce premier tiers-temps peu spectaculaire. Le Canada a tout de même le dessus dans les duels, et c'est essentiel pour aboutir à l'ouverture du score. Les meilleurs joueurs norvégiens, Bastiansen, Holøs et Olimb, ont tous à portée de crosse un palet traînant dans l'enclave qu'ils n'arrivent pas à dégager : dans cette bataille confuse, la rondelle capricieuse se détache vers Jason Spezza absolument seul sur la gauche (0-1).

La Norvège n'arrange pas son cas après une obstruction de Bonsaksen sur Ladd et une brutalité pas plus manifeste que d'habitude de Tollefsen. Cette fois c'est le Canada qui joue à 5 contre 3, mais pour près d'une minute de moins que son adversaire au début. Les rouges font bloc et se tirent d'affaire.

Le deuxième tiers commence difficilement pour la Norvège. Un palet bondissant mal contrôlé par Tollefsen, et James Neal a immédiatement une occasion. Cinq minutes plus tard, ce même Neal touche Martinsen au visage en dégageant sa crosse dans un duel contre la bande, mais le jeu de puissance scandinave est toujours éteint dans ce match.

Le rythme est assez bas, et les Norvégiens jouent trop lentement quand ils ont le palet, contrairement aux autres jours. Ils en sont punis. Démentant sa réputation de patineur moyen, John Tavares contre le palet en zone défensive, accélère entre les défenseurs Ask et Bonsaksen puis marque sous la jambière de Lars Haugen (0-2).

2011-05-07-Norvege-Canada-8077La victoire canadienne semble d'autant plus sûre que Jonathan Bernier garde toujours sa cage inviolée, avec notamment deux arrêts consécutifs devant Martin Røymark et Ken André Olimb. Le gardien norvégien Lars Haugen n'est pas en reste, avec deux face-à-face remportés en vingt secondes contre James Neal ! Haugen 3, Neal 0. Mais c'est le seul score en faveur de la Norvège, qui accuse le coup physiquement et ne trouve plus la force de se replier défensivement.

En début de troisième période, Evander Kane fauche le genou de Ken André Olimb. Le powerplay est toujours piteux, et la meilleure chance est même pour Andrew Ladd qui vole un palet en zone offensive et contraint Lars Haugen à un poke-check. La Norvège se procure certes quelques tirs, mais le Canada place une contre-attaque rapide et James Neal, après tant d'échecs, place enfin un bon tir du poignet dans le haut du filet (0-3).

Il breste dix minutes à jouer et le résultat ne paraît alors qu'une formalité. Johansen faut même très brièvement rentrer ses cireurs de banc. Seul Haugen a limité la défaite norvégienne dans des proportions raisonnables, avec encore un poke-check devant Matt Duchene. Et puis, tout d'un coup, le "petit frère" Ken André Olimb, un des plus en vue, sort du coin, contourne Burns qui s'est couché en opposition et marque sous les jambières de Bernier (1-3). Une minute plus tard, une relance de Tollefsen trouve Marius Holtet plein centre qui bat Bernier d'un tir croisé (2-3).

2011-05-07-Norvege-Canada-7823À six minutes de la fin, Spezza charge avec la crosse le dos de Mathis Olimb. Et si le brutal réveil norvégien concernait aussi le powerplay ? Non, le lancer de Holtet dévié dans le slot par Lars Erik Spets passe au-dessus des cages. La sortie du gardien en fin de match n'aura pas plus d'effet, car le Canada fait toujours bloc défensivement.

C'est le match où la Norvège aura le moins patiné, et pourtant elle a réussi à menacer les Canadiens jusqu'à la fin. Être capable de tenir un score avec un match moyen prouve certainement qu'elle a pris une nouvelle dimension. Et que dire de Lars Haugen, le gardien venu de nulle part qui a tenu tête aux stars de NHL ?

Le Canada, lui, n'aura pas obtenu de révélation dans les cages. À neuf minutes de la fin, Jonathan Bernier semblait être devenu un concurrent très sérieux à James Reimer. Mais après deux buts moyens, ses chances ont diminué et Reimer a maintenant de bonnes chances de finir le tournoi.

Désignés joueurs du match : Lars Haugen pour la Norvège et James Neal pour le Canada.

 

2011-05-07-Norvege-Canada-700-7946

 

Norvège - Canada 2-3 (0-2, 1-0, 1-1)
Samedi 7 mai 2011 à 16h15 à la Steel Aréna de Košice. 4978 spectateurs.
Arbitrage de Jyri Petteri Rönn (FIN) et Vladimir Sindler (TCH) assistés de Milan Novak (SVK) et Sirko Schulz (ALL).
Pénalités : Norvège 6' (6', 0', 0') ; Canada 14' (6', 4', 4')
Tirs : Norvège 27 (11, 8, 8) ; Canada 43 (14, 20, 9)

Évolution du score :
0-1 à 15'26" : Spezza assisté de Nash et Neal
0-2 à 30'15" : Tavares
0-3 à 49'02" : Neal assisté de Nash et Spezza
1-3 à 51'36" : K.A. Olimb assisté de Røymark
2-3 à 52'49" : Holtet assisté de Tollefsen et Ask


Norvège

Gardien : Lars Haugen [sorti à 58'27"].

Défenseurs : Alexander Bonsaksen (-1, 2') – Ole-Kristian Tollefsen (C, 2') ; Morten Ask (-2) – Jonas Holøs ; Eerikki Koivu ; Erik Follestad [une présence], Brede Csiszar [une présence].

Attaquants : Per-Åge Skrøder (-2) – Anders Fredriksen (-1) – Martin Røymark (-1) ; Lars Erik Spets (-1) – Anders Bastiansen (A) – Mathis Olimb (-1) ; Ken Andre Olimb – Mads Hansen (A, +1, 2') – Marius Holtet (+1) ; Peter Lorentzen – Kristian Forsberg – Andreas Martinsen ; Tommy Kristiansen (+1).

Remplaçant : Robert Hestmann (G). En réserve : Pål Grotnes (G, aine), Lars Løkken Østli (D, commotion cérébrale), Martin Laumann Ylven (A, ligaments du genou).

Canada

Gardien : Jonathan Bernier.

Défenseurs : Dion Phaneuf (A, +2) – Brent Burns (+2, 2') ; Luke Schenn – Marc Methot ; Carlo Colaiacovo (-1) ou Marc-André Gragnani – Alex Pietrangelo (-1).

Attaquants : Andrew Ladd (A) – Travis Zajac – Cal Clutterbuck ; James Neal (+1, 2') – Jason Spezza (+1, 2') – Rick Nash (C, +1) ; Evander Kane (2') – Matt Duchene – Jordan Eberle ; John Tavares (2') – Chris Stewart – Jeff Skinner (2') ; Antoine Vermette.

Remplaçant : James Reimer (G). En réserve : Devan Dubnyk (G), Mario Scalzo.

2011-05-07-Norvege-Canada-700-8084