Finlande - Norvège (Mondiaux 2011, quart de finale)

La photocopieuse à buts

2011-05-12-Finlande-Norvege-1039Jukka Jalonen est prévisible depuis le temps. L'entraîneur finlandais pratique toujours une alternance entre ses gardiens, mais fait confiance en phase finale à son numéro 1 du départ. C'est donc sans surprise que Petri Vehanen retrouve sa place dans les cages, même après s'être fait sortir contre la Russie.

La Norvège aborde le deuxième quart de finale de son histoire dans un esprit différent du premier. Compte tenu de ses performances, elle croit vraiment la qualification possible face à une équipe finlandaise sérieuse mais pas impressionnante.

Pour autant, les Norvégiens abordent le match avec beaucoup de prudence. Ils mettent en place un maillage dense en zone neutre et jouent très regroupés. Les Finlandais prennent des tirs et comptent sur les rebonds laissés par Haugen, que Petteri Nokelainen est un des rares à aller chercher. Il donne un coup de crosse au gardien et Ole-Kristian Tollefsen fait la police lui-même. On joue alors à 4 contre 4, et les espaces profitent à Juhamatti Aaltonen, dont le tir du poignet frappe le haut du poteau.

2011-05-12-Finlande-Norvege-1172Après dix minutes très passives, la Norvège commence à y croire. Anders Bastiansen, impossible à séparer du palet, effectue un travail de titan dans le fond de la zone adverse et draine à lui seul deux pénalités contre Immonen et contre Lepistö. Mais le jeu de puissance rouge a peu d'imagination.

En début de deuxième période, Mads Hansen trouve une passe dans l'axe vers Ken André Olimb, mal couvert par le défenseur Niskala. L'attaquant norvégien échoue sur le gardien mais a été accroché par Komarov. Il a donc une seconde chance sur pénalty, feinte Vehanen et conclut du revers (0-1).

Si la Norvège est en bonne voie dans ce quart de finale, c'est qu'elle a enfin su réfréner ses pénalités. Mais la première infériorité, une obstruction sévère sifflée contre Bonsaksen, lui est fatale. Le centre de Mikael Granlund trouve la reprise à mi-hauteur de Jarkko Immonen (1-1). Le prodige Granlund, solide physiquement malgré sa taille modeste, poursuit par un effort individuel et récolte un cinglage d'Ask. La malchance s'abat alors sur les rouges, car leur Finlandais naturalisé, Eerikki Koivu, prend un tir sur le bras et est hors d'état de jouer. Ses coéquipiers continuent à trois et le "vrai" Koivu (Mikko) centre pour Janne Pesonen dans le slot. Lars Haugen repousse mais Tuomo Ruutu a suivi au rebond (2-1).

2011-05-12-Finlande-Norvege-1223Que peut maintenant faire la Norvège à qui il reste désormais trois défenseurs (dont l'attaquant Ask) ? Marius Holtet essaie bien de répliquer, mais au rebond, Mathis Olimb n'arrive pas à lever le palet au-dessus de la jambière de Vehanen. L'indiscipline revient avec une vilaine charge contre la bande de Martinsen. On assiste alors à la copie conforme du premier but : Granlund passe de la droite, Välivaara s'avance vers la cage pendant qu'Immonen recule pour le slap de volée (3-1). Le même schéma de jeu aura fonctionné deux fois, mais la Norvège proteste car Välivaara a fait obstruction sur Spets.

Une minute plus tard, un palet file sous le bras de Vehanen et retombe derrière lui. Välivaara est cette fois sanctionné lors de la bataille dans slot. Mais les arbitres sifflent aussi une obstruction de Mads Hansen sur un engagement. Et à 4 contre 4, le dynamique joker Jani Lajunen est servi en plein élan par Leo Komarov, passe en coup de vent à côté de Tollefsen et marque du revers (4-1, photo en bas d'article). Comme il y avait une pénalité différée sur l'action, Martinsen remplace Hansen en prison. Granlund essaye exactement la même combinaison de powerplay une troisième fois, mais cette fois sa passe transversale atterrit dans les patins de Mads Hansen.

2011-05-12-Finlande-Norvege-1029En troisième période, Per-Åge Skrøder percute un joueur en reculant et offre une supériorité numérique à la Finlande. C'est la première fois que la Norvège survit à deux minutes pleines d'infériorité... Aaltonen s'est pourtant retrouvé en face-à-face avec le gardien, mais il est arrivé derrière la ligne de fond avant même d'avoir pu tirer. Entré en jeu au troisième tiers, Kristiansen ne se signale que par une mise en échec qui envoie Pesonen dans la balustrade puis au vestiaire, sonné et surtout agacé de cette charge gratuite. Les jeux sont faits de toute manière.

Encaisser deux buts identiques est un phénomène rare dans le hockey international. La Norvège ne pouvait pas espérr se qualifier avec autant de candeur en infériorité numérique. Elle n'aura cependant encaissé aucun but à cinq contre cinq, et elle aura même mené aux tirs.

La Finlande peut se réjouir d'avoir retrouvé son jeu de puissance, porté disparu depuis une semaine, mais elle aura du mal à refaire la même combinaison face à ses prochains adversaires. C'est maintenant elle qui prend le rôle de la Norvège, celui du petit poucet qui travaille fort et espère créer la surprise.

Désignés joueurs du match : Jarkko Immonen pour la Finlande et Anders Bastiansen pour la Norvège.

Commentaires d'après-match

Mads Hansen (attaquant de la Norvège) : "Nous sommes vraiment fiers de ce que nous avons accompli dans ce championnat. C'est difficile de se sentir satisfaits à ce moment-ci, mais quand nous rentrerons en Norvège, nous aurons la tête haute. C'est important pour la Norvège et le hockey mondial que les petites équipes se soient améliorées. L'an dernier, le Danemark était en quart de finale. Les différences entre les équipes sont plus faibles, ce qui est mieux pour les fans."

Lars Haugen (gardien de la Norvège) : "On ne peut vraiment pas se plaindre, le bilan est très positif et on a fait de notre mieux à chaque match. Nous n'avons peut-être pas joué le meilleur hockey, mais nous sommes l'équipe qui a travaillé le plus et peut-être la plus physique."

2011-05-12-Finlande-Norvege-But_Finlande-700-1130

 

Finlande - Norvège 4-1 (0-1, 4-0, 0-0)
Jeudi 12 mai 2011 à 16h15 à la Ondrej Nepala Arena de Bratislava. 8947 spectateurs.
Arbitrage de Sören Persson (SUE) et Daniel Piechaczek (ALL) assistés de Sirko Schulz (ALL) et Sergei Shelyanin (RUS).
Pénalités : Finlande 14' (6', 4', 4') ; Norvège 18' (2', 10', 6').
Tirs : Finlande 34 (14, 9, 11), Norvège 38 (14, 16, 8).

2011-05-12-Finlande-Norvege-0992Évolution du score :
0-1 à 23'56" : K.A. Olimb (tir de pénalité)
1-1 à 26'01" : Immonen assisté de Granlund et Niskala (sup. num.)
2-1 à 28'43" : T. Ruutu assisté de M. Koivu et Pesonen (sup. num.)
3-1 à 35'38" : Immonen assisté de Granlund et Välivaara (sup. num.)
4-1 à 38'29" : Lajunen assisté de Komarov et Jaakola.


Finlande

Gardien : Petri Vehanen.

Défenseurs : Anssi Salmela (2') - Sami Lepistö (2') ; Jyrki Välivaara (2') - Janne Niskala ; Pasi Puistola - Ossi Väänänen (+1) ; Topi Jaakola (+1) - Lasse Kukkonen (A).

Attaquants : Tuomo Ruutu (A) - Mikko Koivu (C, 2') - Mika Pyörälä (2') ; Leo Komarov (+1) - Niko Kapanen - Juhamatti Aaltonen ; Janne Pesonen - Jarkko Immonen (2') - Mikael Granlund ; Antti Pihlström - Petteri Nokelainen (2') - Jani Lajunen (+1).

Remplaçant : Teemu Lassila (G). Absents : Janne Lahti (surnuméraire), Jesse Joensuu (surnuméraire).

Norvège

Gardien : Lars Haugen [sorti à 58'51"].

Défenseurs : Alexander Bonsaksen (2') – Ole-Kristian Tollefsen (C, -1, 2') ; Morten Ask (-1, 2') – Jonas Holøs ; Eerikki Koivu [blessé à 28'43"].

Attaquants : Per-Åge Skrøder (2') – Anders Fredriksen – Martin Røymark ; Mathis Olimb (-1) – Anders Bastiansen (A, -1) – Lars Erik Spets ; Marius Holtet – Mads Hansen (A, 2') – Ken Andre Olimb ; Andreas Martinsen (4') – Kristian Forsberg – Peter Lorentzen ; Tommy Kristiansen (4').

Remplaçants : Pål Grotnes (G), Brede Csizsar, Erik Follestad. En réserve : Robert Hestmann (G), Lars Løkken Østli (commotion cérébrale), Martin Laumann Ylven (blessé).

2011-05-12-Finlande-Norvege-700-1237