La France aura un adversaire revanchard

Dans le Mondial binational Finlande/Suède 2012, on devra attendre demain pour savoir qui jouera dans quel pays. Néanmoins on peut vous donner la primeur des adversaires de la France : elle rejouera contre un Bélarus avide de revanche et pourrait affronter les équipes nord-américaines parfois plus prenables en début de compétition. C'est certain pour les États-Unis, mais pas encore pour le Canada. Il faut pour cela que la Suède gagne la finale demain.

Les Bleus retrouveront aussi la Suisse, accrochée cette année, le Kazakhstan, qu'ils avaient renvoyé en division inférieure l'an dernier. L'adversaire totalement nouveau, car jamais affronté depuis des lustres, sera la Slovaquie.

Le promu italien devrait retrouver l'Allemagne et la Norvège, les Tchèques, la Lettonie et le Danemark. Reste à savoir comment se répartiront les groupes entre Suède et Finlande, car la division entre deux pays pourrait perturber la donne si jamais le classement IIHF les mettait ensemble.

Une annonce importante est celle de la formule olympique pour Sotchi 2014 : trois groupes de quatre avec quarts de finale directs, soit un match de moins qu'à Vancouver. En clair, une formule ramassée dans le temps, faite exprès pour inciter la NHL à venir en prévoyant la trêve la plus courte possible. Sera-ce suffisant pour convaincre la ligue nord-américaine et ses propriétaires de franchises ?

Les divisions inférieures, elles, sont connues. Pour une fois que la Grande-Bretagne avait remis un dossier pour organiser un Mondial senior chez elle, voilà qu'elle a été recalée au profit de la Slovénie, une habituée, qui s'est portée candidate à la dernière minute après sa relégation et qui l'a emporté par 15 voix à 10. La Pologne, recalée à un troisième niveau désastreux pour elle, tentera de se refaire la cerise à domicile.

Le Congrès IIHF a ainsi décidé de l'organisation des différentes divisions des championnats du monde, en fonction du nouveau redécoupage hiérarchique vertical : suppression des groupes parallèles, un promu et un relégué à chaque niveau. Les juniors tricolores iront en Pologne et en Slovaquie, les féminines en Grande-Bretagne pour la division IB, alors que la France a demandé à organiser le Mondial U18 féminin mais pourrait devoir passer par des qualifications car plusieurs nouvelles nations veulent entrer dans cette catégorie.

Mondiaux seniors

Division IA (15 au 21 avril 2012 à Ljubljana, SLO) : Autriche, Slovénie, Hongrie, Grande-Bretagne, Japon, Ukraine.
Division IB (15 au 21 avril 2012 à Krynica, POL) : Corée du sud, Pologne, Pays-Bas, Lituanie, Roumanie, Australie.
Division IIA (12 au 18 avril 2012 à Reykjavik, ISL) : Espagne, Estonie, Croatie, Nouvelle-Zélane, Serbie, Islande.
Division IIB (2 au 8 avril 2012 à Sofia, BUL) : Belgique, Chine, Mexique, Bulgarie, Israël, Afrique du sud.
Division III (15 au 21 avril 2012 à Erzurum, TUR) : Corée du nord, Irlande, Turquie, Luxembourg, Grèce*, Mongolie*
* pourraient devoir jouer des qualifications avec les nouveaux entrants Bosnie-Herzégovine et Taïwan

Mondial U20 (Calgary et Edmonton, CAN)
Groupe A : Russie, Suède, Suisse, Slovaquie, Lettonie
Groupe B : Canada, États-Unis, Finlande, République Tchèque.

Division IA (ALL) : Norvège, Allemagne, Slovénie, Bélarus, Autriche, Grande-Bretagne.
Division IB (à Tychy, POL) : Italie, Kazakhstan, Croatie, Japon, Pologne, France.
Division IIA (à Donetsk, UKR) : Lituanie, Ukraine, Hongrie, Pays-Bas, Corée du sud, Espagne.
Division IIB (à Tallinn, EST) : Roumanie, Belgique, Estonie, Australie, Mexique, Serbie.
Division III (à Dunedin, NZ) : Islande, Chine, Corée du nord, Turquie, Nouvelle-Zélande*, Bulgarie*
* pourraient devoir jouer des qualifications avec le nouvel entrant Taïwan

Mondial U18 : la Suisse est prévue comme organisatrice mais voudrait attendre l'ouverture de son centre de Winterthur. Le Danemark pourrait la suppléer et organiser ainsi son premier grand évènement mondial.
Groupe A : États-Unis, Canada, Finlande, République Tchèque, Danemark.
Groupe B : Suède, Russie, Allemagne, Suisse, Lettonie.

Division IA (à Piestany, SVK) : Norvège, Slovaquie, Slovénie, Italie, Japon, France.
Division IB (en HON) : Kazakhstan, Bélarus, Hongrie, Pologne, Autriche, Ukraine.
Division IIA (à Heerenveen, HOL) : Grande-Bretagtne, Corée du sud, Roumanie, Pays-Bas, Croatie, Lituanie.
Division IIB (à Novi Sad, SRB) : Espagne, Estonie, Chine, Serbie, Australie, Israël.
Division IIIA (à Sofia, BUL) : Belgique, Nouvelle-Zélande, Mexique, Taïwan, Bulgarie, Afrique du sud.
Division IIIB (à Erzurum, TUR) : Israël, Turquie, Irlande, Mongolie, Bosnie*, Hong Kong*

* les nouveaux entrants doivent être acceptés au congrès de l'IIHF pour voir s'ils respectent les standards IIHF (une patinoire, un championnat avec trois clubs minimum, etc)