Le Kirghizstan, horizon 2013 en Mondial ?

Le Kirghizstan a été accepté la semaine dernière comme 70e membre de l'IIHF. Le hockey sur glace y est pratiqué sur glace naturelle, et la patinoire artificielle, condition nécessaire, a été construite l'an dernier. Contrairement à certaines nations membres pour le moins discètes, le Kirghizstan semble avoir les moyens de s'intégrer dans la hiérarchie mondiale. Il a en effet ramené une médaille d'or "B" des Jeux Asiatiques disputés chez son voisin d'Asie Centrale, le Kazakhstan.

Le niveau qu'il a montré peut l'amener en division II. Reste à savoir si cette équipe n'inclut que des joueurs éligibles, problème qui a cloué comme pilori l'Arménie par exemple. Les principaux joueurs ont été formés à Ust-Kamenogorsk (Kazakhstan), une des plus grandes écoles de l'ex-URSS. Selon les règles IIHF, il faut qu'ils jouent deux saisons pleines au Kirghizstan pour pouvoir représenter ce pays. Un délai porté à quatre ans pour un des joueurs qui a porté le maillot du Kazakhstan chez les moins de 20 ans. Le championnat ayant un an d'existence, on peut estimer que les Kirghizes tenteront leur chance en 2013. Reste à voir si ces "importés" peuvent se combiner efficacement avec la pratique traditionnelle du hockey dans les montagnes pour développer le hockey au Kirighizstan.