Brest - Angers (match amical)

Les Albatros limitent la casse

Brest-Angers_Holik_Cormier_et_Prosvic_3C’est la reprise ! Comme à chaque intersaison l’effectif brestois a connu beaucoup de changements et a perdu lourd cette fois. Adieu les fines gâchettes Martin Gascon, Sébastien Gauthier, Michal Dian… Bonjour les David Croteau, Daniel Sevcik, Jonathan Avenel, etc. Les spectateurs (assez nombreux) profitent de cette première rencontre pour découvrir les nouvelles recrues mais devront attendre pour voir Nicholas Pard et David Poulin encore retenus au Canada.

L’identification des nouveaux visages est facilitée par une initiative originale. Les joueurs brestois arrivent sur la glace dépourvus de maillot. Chaque joueur se voit remettre un nouveau chandail aux couleurs inédites (disparition du bleu et du rouge remplacés par du noir et blanc) par des jeunes du hockey mineur. Un signe fort à l’aube d’une nouvelle saison où le club des Albatros souhaite incorporer davantage de joueurs formés au club dans l’effectif de D1. On retrouve ainsi Maxime L’Arvor et Jérémy Cormier (puis Serge Toukmatchev) titulaires sur le premier bloc.

Si les Albatros n’ont qu’une semaine d’entraînement dans les jambes, leur adversaire du soir Angers est bien plus affûté. Les Ducs ont retrouvé la glace du Haras depuis plusieurs semaines et ont déjà disputé deux rencontres amicales contre Caen (victoire 4-0) et Rouen (courte défaite 4-3). Le match s’annonce donc a priori déséquilibré bien que les visiteurs comptent plusieurs absences (Jean-François David et Pavol Mihalik en défense, Tomas Baluch et Nicholas Romano en offensive). L’occasion pour Jay Varady de faire tourner son effectif en titularisant Lucas Normandon dans les buts et en donnant du temps de jeu aux jeunes Christophe Colombel, Paul Bahain et Alexandre Monnier.

Brest-Angers_Mise_en_jeu_1Durant les sept premières minutes, les Albatros tiennent le choc. Les débats sont même plutôt équilibrés mais très vite les Angevins vont prendre l’ascendant et ne plus le lâcher jusqu’à la fin du match. Landry Macrez connaît une première chaude alerte suite à une mauvaise relance d’Aurélien Gréverend interceptée par Jonathan Bellemare. Le capitaine des Ducs trouve devant le but Éric Fortier qui est débouté à bout portant par le gardien breton (9’55’’).

Quelques instants plus tard, Landry Macrez ne peut rien cependant sur un lancer frappé puissant de la bleue par Charlie Doyle, peut-être dévié par Marc Bélanger (ou est-ce Macrez qui dévie dans son but ?), qui se loge en lucarne (0-1 à 12’48’’). Les Albatros réagissent immédiatement. Jaroslav Prosvic profite d’une perte de palet de Doyle dans sa zone défensive mais le tir ras glace de l’attaquant slovaque passe à côté (13’20’’).

Néanmoins les Ducs ont toujours nettement la mainmise sur la rencontre sans avoir l’air de forcer leur talent. Landry Macrez, d’abord sauvé par son poteau sur un tir de Bélanger, fait un arrêt acrobatique en se jetant sur la glace face à Fortier qui avait récupéré le rebond. Le gardien local réitérera des prouesses tout au long de la rencontre et c’est en grande partie grâce à lui que le score n’est que de 0-1 à la fin du premier tiers-temps.

Brest-Angers_Macrez_et_Jokinen_1Les Brestois sont impuissants offensivement. La supériorité numérique qu’ils obtiennent en début de deuxième période suite à une faute d’Igier (20’33’’) ne crée pas vraiment de danger sur Normandon. Logiquement Angers double la mise de manière un peu chanceuse néanmoins. Julien Albert s’engouffre en zone offensive sur l’aile droite et effectue un centre qui est dévié par le pauvre Gréverend dans son propre but ! (0-2 à 24’09)

Brest souffre mais David Croteau se démarque nettement de ses coéquipiers en effectuant des rushs bien inspirés. L’ex-Mulhousien gratifie le public de quelques feintes somptueuses qui laissent plusieurs défenseurs angevins sur place. Il est incontestablement un des meilleurs Albatros de la rencontre en compagnie de Landry Macrez qui continue son festival. L’ancien portier d’Amnéville est magistral est maintien le score à 0-2. Un moindre mal.

Le scénario est identique dans la dernière période. Angers tel un métronome inscrit un nouveau but. Après avoir touché la barre transversale (49’), l’attaquant canadien Marc Bélanger finit par être récompensé en inscrivant le troisième but des siens (0-3 à 53’14‘’). Macrez, malgré ce but encaissé, est impérial. Il limite la casse de manière parfois peu orthodoxe à l’instar de ses nombreux lancers de bottes.

Brest-Angers_Lucas_Normandon_1Son homologue Lucas Normandon savoure son blanchissage qu’il aura fallu défendre jusqu’au bout. En effet Juho Jokinen est envoyé en prison pour les deux dernières minutes de la rencontre. Les attaquants bretons font leur maximum pour essayer de sauver l’honneur mais Normandon ne cède rien. Score final 3-0 en faveur des pensionnaires de Magnus.

Au final les Albatros s’en tirent bien pour une première rencontre tant le score aurait pu être plus lourd sans un gardien en excellente forme. La domination des Ducs est incontestable sans que les Angevins n’ait eu l’air de forcer leur talent.

Quelques motifs de satisfaction sont à retenir cependant. Malgré un manque de vitesse dans le jeu offensif des Albatros, ils n’ont pas paru trop émoussés physiquement après seulement une semaine d’entraînement. Outre la prestation de Macrez, il faut souligner la bonne tenue des jeunes Maxime L’Arvor et Clément Gonzales. Ils ont sans doute marqué des points pour une place de titulaire cette saison dans la brigade défensive brestoise.

Prochain rendez-vous le 6 septembre pour la quatrième édition du show sport face aux Drakkars de Caen.


Brest – Angers 0-3 (0-1, 0-1, 0-1)
Samedi 27 Août 2011 à 18h40 au Rïnkla Stadium.
Arbitrage de Fabrice Letort assisté de Sergueï Toukmatchev et ?
Pénalités : Brest 6', Angers 6'.
Évolution du score :
0-1 à 12’48’’ : Doyle assisté de Bellemare
0-2 à 24’09’’ : Albert
0-3 à 53’14’’ : Belanger assisté de Bellemare (?) et Fortier (?)

Brest

Gardien : Landry Macrez.

Défenseurs : Maxime L’Arvor – Aurélien Gréverend ; Francis Ballet (C) – David Hennebert ; Clément Gonzales – Vladimir Holik.

Attaquants : Daniel Sevcik – Nicolas Motreff (A) – Jérémy Cormier (Serge Toukmatchev à partir de 23’) ; Alexandre Lefebvre (A) – David Croteau – Tristan Lemoine ; Jaroslav Prosvic – Mans Papaux – Jonathan Avenel. 

Remplaçants : Arnaud Goetz (G), William L’Arvor.

Absents : Nicholas Pard, David Poulin.

Angers

Gardien : Lucas Normandon.

Défenseurs : Daniel Carlsson – Simon Lacroix ; Lauri Lahesalu – Kevin Igier ; Charlie Doyle ; Christophe Colombel.

Attaquants : Marc Belanger – Jonathan Bellemare (C) – Éric Fortier ; Valentin Michel – Brian Henderson – Brice Chauvel ; Julien Albert – Thierry Poudrier – Juho Jokinen (A), Nicolas Hebert – Nicolas Primout ; Paul Bahain ; Alexandre Monnier.

Remplaçants : Andrej Hocevar (G), Léonard Nalliod-Izacard (?).

Absents : Pavol Mihalik, Jean-François David, Nicholas Romano, Tomas Baluch.