Gap - Grenoble (Tournoi des Écrins)

Défaits tous les deux par Briançon, Gap et Grenoble s'affrontent pour décrocher la deuxième place du tournoi des Écrins.

Maxime Suzzarini parvient à suprendre une première fois Michael Zacharias au bout de cinq minutes de jeu (0-1). Christophe Tartari puis Mathieu Le Blond tentent également leur chance (7'). Ronan Quemener repousse un tir de Sébastien Gauthier dans l'enclave (12'). Zacharias détourne de la botte une contre attaque de Suzzarini (17'). Thomas Paradis voit son tir repoussé du bouclier (19').

En deuxième période, Zacharias s'oppose à la transversale de Le Blond mais Suzzarini a bien suivi l'action (0-2). Gap réagit par Mathieu André mais Quemener repousse de l'épaule. Ce sont les Brûleurs de Loups qui triplent la mise quand Tartari dans le trafic trouve Suzzarini seul au poteau opposé (0-3). Ils continuent leur domination et Francis Desrosiers lance à deux reprises (27'). Jakub Suchánek et Jiří Jelen sont pénalisés dans la même action et laissent les Rapaces à trois contre cinq pendant deux minutes de jeu. Jean-Charles Charrette les rejoint un peu plus tard en prison. La domination territoriale des Grenoblois reste stérile. Quemener plonge pour contrer Mikko Palotie mais le palet revient à Gauthier qui réduit la marque (1-3). Les Rapaces poursuivent leurs tentatives par Jiří Rambousek puis Cody Campbell (37').

Lors du troisième tiers-temps, alors que son équipe évolue en infériorité numérique, le gardien américain doit faire face à une multitude de tirs dont ceux des défenseurs Dusseau, Amar et Rouleau. Puis lors d'un jeu de puissance, les Haut-Alpins sont incapables de profiter de deux cafouillages devant la cage de Quemener alors que ce sont les Grenoblois qui se montrent les plus dangereux. Avec deux contre-attaques, la première de Nicolas Arossamena sert Desrosiers qui bute sur la jambière de Zacharias et la deuxième de François Ouimet. Finalement, Rambousek trompe la vigilance de son ancien coéquipier Quemener (2-3). Dès lors, Gap accentue sa pression sur le but adverse ; Charrette mais surtout Paradis qui fait trembler les Grenoblois d'un tir à bout portant à vingt secondes de la sirène.

En l'absence de nombreux titulaires, le junior Maxime Suzzarini a profité d'un temps de glace important et s'illustre avec un coup du chapeau. Après avoir maîtrisé la majeure partie du match, l'équipe de Jean-François Dufour a pourtant été inquiétée jusqu'au bout avec la domination gapençaise des cinq dernières minutes de jeu. Grenoble s'impose 3-2 et termine deuxième du tournoi.

 

Gap – Grenoble 2-3 (0-1, 1-2, 1-0)
Dimanche 4 septembre 2011 à 20h30 à la Patinoire René-Froger de Briançon.
Arbitrage de M. Mendlowictz assisté de MM. Margry et Germaneaud.
Pénalités : Gap 6' (0', 6', 0') ; Grenoble 32' (4', 2', 26').

Évolution du score :
0-1 à 05'22" : Suzzarini assisté de Briand
0-2 à 23'37" : Suzzarini assisté de Le Blond et Rouleau
1-2 à 25'38" : Suzzarini assisté de Tartari et Colotti
1-3 à 35'28" : Gauthier assisté de Palotie
2-3 à 55'44" : Rambousek assisté de Jelen

 

Gap

Gardien : Michael Zacharias.

Défenseurs : Martin Charpentier - Jakub Suchánek ; Jérémy Baridon - Alexandre Cornaire ; Matúš Luciak - Jan Kudrna.

Attaquants : Jiří Rambousek - Jiří Jelen - Cody Campbell ; Mikko Palotie - Sébastien Gauthier - Stanislav Lašček ; Jean-Charles Charette (C) - Jérémie Paradis - Mathieu André.

Remplaçants : Julian Barrier-Heyligen (G), Yoanne Lacheny, Mathieu Soriano. Absents : Milan Tekel, Justin Vienneau.

Grenoble

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Baptiste Amar (C) - Alexandre Gaudreau Rouleau (A) ; Kévin Dusseau - Sylvain Dufresne ; Michael Steiner - Jason Crossman ; Rémi Colotti.

Attaquants : Graham Avenel - Christophe Tartari (A) - Mathieu Le Blond ; Francis Desrosiers - François Ouimet - Nicolas Arrossamena ; n°97 - Mathieu Briand - Maxime Suzzarini ; Élie Raibon.

Remplaçants : Sébastien Raibon. Absents : Anthony Aquino (déchirure du pectoral), Julien Baylacq, Mitja Šivic, Loup Benoît, Joris Bedin.