L'avion du Lokomotiv était sur liste noire

Les raisons du crash de l'avion du Lokomotiv Yaroslavl sont inconnues à cette heure. Il semblerait qu'il n'ait pas pris assez d'altitude au décollage et ait heurté une antenne. Ses réservoirs ont explosé quand il s'est écrasé, ne laissant aucune chance aux occupants. L'avion a té coupé en deux, la moitié retombant dans la Volga, d'où les corps sont repêchés ce soir. L'appareil en question, le Yak-42 immatriculé RA-42434 de la compagnie Tatarstan, figure sur les listes noires établies par l'Union Européenne sur son territoirea>, au paragraphe 114i). Ce type d'avions qui devraient être interdits de voler partout au vu de leur état circule malheureusement trop souvent en Russie.

Edit : le président de la fédération russe Vladislav Tretiak vient d'annoncer ce soir que l'équipe nationale de Russie, qui vole habituellement dans un Yak-42, utilisera désormais un autre modèle d'avion...

Après des informations contradictoires, puisque l'annonce de son décès avait été diffusée sur les sites russes, l'attaquant Aleksandr Galimov serait toujours vivant à cette heure. Il serait l'un des seuls survivants de l'accident avec le membre d'équipage Aleksandr Sizov. Il y a donc 43 actuellement morts. La triste vérité est cependant que Galimov est très gravement brûlé et qu'il risque fort de succomber à ses blessures.

Ce soir, devant la Minsk Arena, où se rendait l'équipe disparue, une chapelle ardente a été installée. La KHL a indiqué que les matches auraient lieu demain sans cérémonie ni musique. La tenue des rencontres n'est cependant pas encore confirmée, une réunion d'urgence aura lieu demain matin. Aucune décision n'a été prise pour l'instant concernant la participation, évidemment improbable, du Lokomotiv à cette saison.