1re journée de la Coupe de la ligue : Grenoble tombe de haut

L'équipe la plus solide de la pré-saison, Strasbourg, était attendue à Dijon pour ses débuts officiels. En Coupe de la ligue, les Alsaciens font toujours jouer leurs jeunes, à l'instar du défenseur débutant Laurent Blanck. L'habituel second gardien Gilles Beck a tenu ses cages inviolées durant deux tiers-temps dans un duel parfois houleux, malgré par l'expulsion d'Arnaud et Cesnek après une violente altercation. Mais Dijon a réussi une remontée fantastique en troisième période avec un tir de pénalité de Riendeau, un but en infériorité de Guttig un but vainqueur de Thomas Decock (3-2). Amiens, pour sa part, a dominé en vain la première période (17 tirs à 4) et ne s'est détaché qu'à la mi-match contre Epinal (5-3).

Les cadors usuels de la Magnus manquent décidément de constance. Trois jours après sa séduisante victoire sur Rouen dans le match des champions, Grenoble est tombé de très haut, dans "la ville la plus haute d'Europe", en encaissant un cinglant 7-0 à Briançon. Titularisé au coup d'envoi, Sébastien Raibon a été remplacé par Quemener après quatre buts en 21 minutes, pendant que le gardien espagnol Ander Alcaine concluait son premier match officiel en France par un blanchissage. Ce résultat intéresse au premier chef Gap, l'autre équipe des Hautes-Alpes, qui s'imaginerait bien qualifié dans ce groupe très relevé après un bon premier résultat à Villard-de-Lans : 5-3 avec un triplé de Sébastien Gauthier.

L'autre groupe alpin, le C, est assurément beaucoup moins dense. La défaite concédée par Chamonix dans sa double confrontation contre l'équipe de France U20 laissait penser que Morzine-Avoriaz serait décidément le grand favori. C'est encore plus vrai après le 10-0 passé ce soir au Mont-Blanc. Ceux-ci tenteront de jouer leur carte chez leur voisin chamoniard la semaine prochaine, pour la deuxième place.

Dans le groupe A, Angers a effectué une reprise en douceur face à Caen (6-3) en attendant Neuilly-Rouen demain.