Rouen était averti...

Rouen était prévenu pour avoir perdu à Neuilly-sur-Marne en amical, et devait prouver la thèse de l'accident lors du premier match officiel en coupe de la ligue. Tout le vestiaire des Bisons était extrêmement motivé par cette confrontation car les "on veut Brest" chantés par certains supporters normands lors de leur passage à l'île Lacroix leur étaient restés en travers de la gorge. Les champions de D1 l'ont fait comprendre ne menant 2-0 contre les Dragons, qui ne s'en sont sortis que par un but de Thinel après cinq minutes de prolongation (4-5).