Briançon - Amiens (Ligue Magnus, 1re journée)

Amiens avait mis fin à la saison 2010-2011 de Briançon en quart de finale de la Ligue Magnus. Les deux équipes se retrouvent à la patinoire René Froger pour la première journée de championnat de cette nouvelle saison. Cinq absents pour cette affiche avec Jermu Porthén, Edo Terglav chez les locaux et Vincent Bachet, Mickael Bardet, Aïna Rambelo pour leurs adversaires.

Le début de match est équilibré. Les deux équipes sont regroupées et maîtrisent les offensives adverses. Aleksi Holmberg tire de loin, Sébastien Rohat tente de reprendre mais Angel Nikolov bouge la cage. Première sanction et premier but. Le palet de Jean-François Caudron, derrière la ligne de fond, est dévié dans le but par le patin d'un défenseur amiénois (1-0, 08'24). Les Gothiques réagissent par Jaroslaw Rzeszutko, Grégory Béron puis Martin Tomášek devant le but. Ander Alcaine bloque aussi une échappée de Béron (15') et un lancer de Nikolov monté aux avants-postes (19'). Dans les dernières secondes de la période, Steven Vanoosten envoie un tir puissant sur les buts de Billy Thompson.

Le début du deuxième tiers offre une fin de supériorité numérique pour les Diables Rouges. Caudron marque un nouveau but, bien aidé par la présence de Viktor Szélig devant Thompson (2-0, 20'43). Amiens réagit rapidement en profitant d'un avantage numérique. Alcaine relâche le tir de Béron, Luka Bašić lance alors que la cage est grande ouverte, mais le disque est bloqué par Bence Szirányi vzenu se jetter au sol comme Braden Walls et Szélig. Le tir de pénalité est parfaitement exécuté par le Slovène (2-1, 23'46). Le temps fort des hommes d'Antoine Richer se prolonge par le slap de Jake Morissette et un nouveau tir de Béron (24'40), mais il s'achève là.

Szélig reprend instantanément le palet renvoyé par la balustrade (3-1, 25'36). Caudron ne se fait pas prier pour expédier au fond le palet qui traîne face au but (4-1, 27'25). Le portier espagnol détourne de la botte un tir de Béron, un slap de Nikolov (31'). Mickaël Pérez dribble Thompson couché qui s'oppose au tir du Briançonnais (32'). Kevin Bergin sur l'aile tente de surprendre Alcaine entre les jambières (34').

Morissette se présente face à Alcaine au début du troisième tiers-temps. Puis, Briançon se retrouve en double infériorité numérique. Le gardien pyrénéen sort la mitaine face à Béron et son équipier Caudron s'offre une contre-attaque mais manque le cadre. Le trio arbitral distribue quelques prisons lorsque Vanoosten et Bergin en viennent aux mains (44'23). Alcaine sauve face à Béron, toujours aussi actif, et Morissette puis du bout de la botte face à Aziz Baazzi. Jaroslaw Rzeszutko, au deuxième poteau, s'y prend à deux fois pour réduire la marque (4-2, 50'00). Éric Castonguay, auteur de quatre assistances, lance du poignet (51'). Tomášek échappe à la défense mais Alcaine écarte son tir frappé (58').

Briançon l'emporte 4-2 notamment en tirant bénéfice de trois pénalités adverses. Amiens, à l'image de Béron, s'est offert des opportunités de buts mais s'est heurté à un Alcaine solide. Les deux joueurs les plus expérimentés des rouges se sont aussi illustrés ; Viktor Szélig a une nouvelle fois été solide puis décisif alors que Jean-François Caudron s'est montré très opportuniste avec trois buts.

 

Briançon – Amiens 4-2 (1-0, 3-1, 0-1)
Samedi 17 septembre 2011 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1123 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Gwilherm Margry et Alexis Grabit.
Pénalités : Briançon : 36' (2', 2', 12'+10'+10') ; Amiens 26' (6', 4', 6'+10').

Évolution du score :
1-0 à 08'24" : Caudron assisté de Castonguay et Vanoosten (sup. num.)
2-0 à 20'43" : Caudron assisté de Castonguay et Bernier (sup. num.)
2-1 à 23'46" : Bašić (tir de pénalité)
3-1 à 25'36" : Szélig assisté de Castonguay et Bernier (sup. num.)
4-1 à 27'25" : Caudron assisté de Castonguay et Gaborit
4-2 à 50'00" : Rzeszutko assisté de Bašić et Claireaux (sup. num.)

 

Briançon

Gardien : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Viktor Szélig (C) - Bence Szirányi ; Gary Lévèque (A) - Steven Vanoosten ; Aleksi Holmberg - Maks Selan.

Attaquants : Mickaël Pérez - Braden Walls - Marc-André Bernier (A) ; Jean-François Caudron - Éric Castonguay - Robin Gaborit ; Peter Bourgaut - Florian Chakiachvili - Sébastien Rohat ; Lucas Bini.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Cédric Di Dio Balsamo. Absents : Jermu Porthén (ménisque du genou), Edo Terglav (pied).

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Romain Bault - Angel Nikolov; Kyle Sibley - Thomas Roussel ; Teddy Trabichet - Aziz Baazzi.

Attaquants : Martin Tomášek - Jacob Morisette - Grégory Béron ; Jaroslaw Rzeszutko - Kevin Bergin - Luka Bašić ; Anthony Mortas - Valentin Claireaux - Marius Serer ; Antoine Vanwormhoudt.

Remplaçant : Léo Bertein (G). Absents : Vincent Bachet, Mickael Bardet, Aïna Rambelo.