Dijon - Chamonix (Ligue Magnus, 1re journée)

En se déplaçant à Dijon pour la première journée de Ligue Magnus, le CHC s’attendait très certainement à devoir livrer un rude combat en terrain miné chez un adversaire pronostiqué favori par beaucoup ! Mais voilà, forts d’une première moitié de match tactiquement et techniquement idéalement maitrisée, les Chamoniards ont su littéralement asphyxier les Ducs en leur imposant un cinglant 0-5 ! Par la suite, les hommes de Stéphane Gros ont su résister au réveil bourguignon pour s’offrir une première victoire, à l’extérieur, et une belle entrée en matière dans la compétition.

La première période démarre sur les chapeaux de roues pour les visiteurs. La pression effectuée et la possession du palet sont chamoniards. Assez vite, sur une transmission dans l’axe de Laurent Gras, Francis Charland d’un slap puissant à ras de glace trompe pour la première fois Ramon Sopko (0-1, 6'51"). Puis, Richard Aimonetto est à la reprise d’un décalage parfait de Carl Lauzon (0-2, 10'43"). À ce moment, Jarmo Tolvanen, coach des Dijonnais, demande déjà son temps mort pour calmer l’hémorragie. Il n’en est rien puisque le fougueux Clément Masson, seul, fait son numéro, contourne la cage et envoie le palet en pleine lucarne pour un 0-3 qui fait mal aux locaux (15'28").

Dès la reprise, on sent les Dijonnais vouloir repartir du bon pied. Les coéquipiers de Richard Aimonetto subissent et multiplient les fautes, souvent inutiles. C’est sans compter sur les prouesses d’un Florian Hardy impérial devant sa ligne. Mieux, sur une énième infériorité numérique, le très en vue tandem Terrier - Kara bonifie un contre et envoie Clément Masson une nouvelle fois aggraver le score (0-4, 27'19"). Richard Aimonetto en vieux briscard mystifie une nouvelle fois Sopko d’un tir en pleine lucarne (0-5, 32'22"). La coupe est pleine ! C’est cependant sans compter sur la valeureuse équipe dijonnaise qui revient avant la pause par Mrena (1-5, 33'56").

Le dernier tiers est à l’actif des locaux. Stéphane Gros demande à son tour son temps mort suite à la réduction du score par l'ex-Chamoniard Aram Kevorkian (2-5, 42'46"). Les Dijonnais poussent, Florian Hardy multiplie les arrêts mais ne peut rien sur les réalisations de Pain et surtout Guttig (4-5, 59'40"). Chaud devant, il reste 20 secondes et Sopko déserte alors sa cage.

Clément Masson, élu logiquement meilleur joueur au terme du match, prend alors l’important engagement et transmet à Vincent Kara qui transforme en cage vide pour donner définitivement une victoire méritée à un CHC finalement bien rodé (4-6, 59'49").

Commentaires d'après-match

Stéphane Gros (entraîneur de Chamonix) : "Au delà du résultat et de la victoire, je suis satisfait de ce match. On fait un premier tiers sans fausse note et c’est comme ça qu’on doit continuer à jouer. Malheureusement, on s’use par la suite à trop bosser défensivement à cause de nos nombreuses fautes et infériorités stupides. Mais bon, il était hyper important de bien commencer. On a vu ce soir de quoi on était capable... Cette victoire va nous permettre, j’espère, d’avancer encore plus."

Communiqué du site officiel du CHC / Didier Chenevoy

 

Dijon - Chamonix 4-6 (0-3, 1-2, 3-1)
Samedi 17 septembre à 20h30 à la patinoire Trimolet. 536 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Yann Furet et Gildas Fontaine.
Pénalités : Dijon 14' (2', 2'+10', 0') ; Chamonix 24' (2', 12'+10', 0').

Évolution du score :
0-1 à 06'51" : Charland assisté de Gras et Lambert
0-2 à 10'43" : Aimonetto assisté de Lauzon et Gras
0-3 à 15'28" : Masson assisté de Terrier et Kara
0-4 à 27'19" : Masson assisté de Terrier (inf. num.)
0-5 à 32'22" : Aimonetto assisté de Da Costa
1-5 à 33'56" : Mrena assisté de Gascon (sup. num.)
2-5 à 42'46" : Kevorkian assisté de Ritz et Mrena
3-5 à 53'27" : Pain assisté de Borjesson
4-5 à 59'40" : Guttig assisté de Sadoun
4-6 à 59'49" : Kara (cage vide)


Dijon

Gardien : Ramón Sopko [sorti de sa cage de 59'15" à 59'49"].

Défenseurs : Andrej Mrena - Fredrik Börjesson ; Benoît Quessandier - Kyle Hardy ; Cédric Custosse - Quentin Mahier.

Attaquants : Anthony Guttig (A) - Yanick Riendeau - Loïc Sadoun ; Thomas Decock (A) - Martin Gascon (C) - Erwan Pain ; Aram Kevorkian - Stephen Dugas - Nicolas Ritz.

Remplaçants : Joffrey Pingrit (G), Gabriel Da Costa, Loïc Chabert. Absent : Rob Jarvis, Mathias Arnaud.

Chamonix

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Fabien Veydarier - Justin Da Costa ; Brent Aaron Patry – Damien Torfou (A) ; Arthur Cocar - Michal Korenko.

Attaquants : Arnaud Hascoët – Richard Aimonetto (C) - Carl Lauzon ; Francis Guérette-Charland - Laurent Gras (A) – Simon Lambert ; Mathias Terrier - Clément Masson - Vincent Kara.