Bordeaux - Reims (Division 1, 2è journée)

Le Phénix se sort des crocs du Boxer

Après une défaite lors de la première journée de championnat, les Phénix se sont repris de la plus belle des manières, en s'imposant largement chez les Boxers de Bordeaux.

Ce déplacement chez les Bordelais avait tout d'un piège surtout après la déconvenue face aux Lyonnais en ouverture du championnat. Dès le début de la rencontre, les Boxers se portaient à l'attaque et inquiétaient Kubis qui se montrait déjà décisif face à Masson et Piché partis en break. Cette bonne entame de match de la part du gardien Rémois permettait à ses coéquipiers de se porter vers l'avant. A ce jeu là, c'est le duo Yli Junnila et Eriksson qui se montrait le plus efficace. Après une interception de palet en zone offensive, le Suédois adressait une lumineuse passe au Finlandais esseulé sur au centre, ce dernier n'avait plus qu'à tromper Gasnier mal placé pour donner les devants à son équipe.



Après ce but, les Rémois se montraient plus dangereux et poussaient leurs adversaires à la faute. Sur le premier power play de la partie, les Phénix s'installaient rapidement en zone offensive et allaient trouver la faille dans la défense bordelaise par l'intermédiaire du Canadien Lachance. La récente recrue Blake Cosgrove envoyait depuis la ligne bleue un puissant tir sur la cage de Gasnier, ce dernier ne parvenait pas à contrôler la rondelle et s'avouait vaincu sur le retour de Lachance.

Menés 2-0 après moins de 8 minutes de jeu, les Boxers tentaient de réagir par l'intermédiaire de Kristin ou Savage mais les attaquants bordelais manquaient de réussite face à un Filip Kubis de gala. En fin de période, les Rémois écopaient de deux pénalités en 20 secondes, ce qui obligeait les joueurs de François Dusseau à se montrer solides dans leur zone face à l'attaque massive adverse. Les Phénix regagnaient finalement le vestiaire avec cette avance de deux buts.

Dés l'entame de la seconde période, les Rémois parvenaient à résister aux assauts adverses, et de retour à 5 ils retrouvaient le chemin menant à la cage des locaux. Après quelques tentatives de part et d'autres, Tomas Fojtik inscrivait un but tout en puissance mettant ainsi en valeur son impact sur la défense bordelaise. En effet, le défenseur format géant travaillait dur dans la zone adverse et parvenait à glisser la rondelle derrière Gasnier, devant une défense amorphe.

Quelques secondes après ce but, Eriksson était pris par la patrouille, laissant ainsi ses coéquipiers à 4 contre 5. Malgré le désavantage numérique, ce sont bien les Rémois qui réalisaient la bonne opération. Après quelques tentatives bordelaises, Florian Sabatier interceptait le palet et lançait Olivier Daunais en break away. L'attaquant canadien faussait compagnie à ses poursuivants et après une feinte bien réalisée il battait Gasnier pour porter la marque à 4-0. Sur cette action, le portier des Boxers décidait de quitter sa cage pour laisser sa place au jeune Leclerc.

Après un temps mort demandé par Bordeaux, les joueurs de Tartari revenaient dans la partie et profitaient de la fin de la supériorité numérique pour inscrire leur premier but de la rencontre. Quelques instants après ce but, Yli Junnila avait le palet du 5-1 mais manquait de peu sa feinte sur un tir de pénalité. Une nouvelle fois en fin de période, les Rémois étaient sanctionnés et, réduits à 4, ils étaient contraints de concéder un but à 30 secondes du buzzer.

Menant 5-2 à l'entame de la troisième période, les Phénix tentaient d'inscrire un sixième but pour se mettre définitivement à l'abri. Deux pénalités de chaque coté pour dureté contraignaient le coach Bordelais à ne compter que sur 2 défenseurs. Ce problème de banc allait se ressentir sur la glace puisque Jens Eriksson ajustait Leclerc d'un tir précis pour porter la marque à 6-2. Les dix dernières minutes de jeu allaient être à l'image de la rencontre, c'est-à-dire aux mains des Phénix, Alexandre Lachance s'offrait un doublé en toute fin de match après que Savage ait réduit le score quelques instants auparavant.

Les Rémois signent donc une très belle performance avec cette victoire en s'imposant sur la glace de la seule équipe qui les avait tenus en échec la saison passée. Avec les deux points de la victoire, les Rémois se relancent au classement avant la réception de Brest, autre gros morceau du championnat.


Compte-rendu du site officiel des Phénix de Reims


Bordeaux – Reims 3-7 (0-2, 2-3, 1-2)
Samedi 17 septembre 2011 à 18h15 à Mériadeck. 1 702 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Charlotte Girard et Elie Fournon.
Pénalités : Bordeaux 10' (2', 2’, 6'), Reims 20' (4', 6', 10').
Évolution du score :
0-1 à 03'56" : Yli Junnila assisté de Eriksson
0-2 à 07'45" : Lachance assisté de Cosgrove (sup. num.)
0-3 à 28'03" : Fojtik
0-4 à 29'13" : Daunais assisté de F. Sabatier (inf. num.)
1-4 à 29'55" : Gillet assisté de Paquin (sup. num.)
1-5 à 33'01" : Eriksson assisté de Daunais
2-5 à 39'29" : Lassalle assisté de Boubé et Kristin (sup. num.)
2-6 à 46'10" : Eriksson assisté de Vrielynck et Yli Junnila
3-6 à 53'42" : Savage assisté de Courally et Masson (inf. num.)
3-7 à 57'59" : Lachance assisté de F. Sabatier et J. Sabatier