Début de la série A italienne 2011/12

La soixante-dixième édition du championnat commence samedi 24 : 10 équipes inscrites (Alleghe, Asiago, Bolzano, Cortina, Fassa, Pontebba, Renon, Val Pusteria, Valpellice, Vipiteno), saison régulière en 36 journées (double aller-retour) qui se terminera fin janvier, les quatre premiers à l'issue du premier aller-retour se qualifiant pour la Coupe d'Italie en un week-end (demi-finales et finale).

À la fin de la saison régulière complète, les quatre premiers du classement disputeront un groupe aller-retour pour stabiliser la hiérarchie pour les play-offs (l'équipe classée première de ce groupe s'adjugera la Coupe de la Ligue). Les équipes classées entre la cinquième et la dixième place disputeront elles aussi un aller-retour pour définir les quatre autres qualifiés en play-offs et les deux qui iront en play-out.

Les play-offs commenceront le 3 mars (I contre VIII, II contre VII et ainsi de suite), le neuvième et le dixième joueront la relégation en A2. Toutes les rencontres de play offs se joueront au meilleur des quatre victoires en sept manches.

Le champion sortant est Asiago, aux deux titres consécutifs, le nouveau est Vipiteno avec beaucoup de jeunes prometteurs ; il y a même un ressuscité, Pontebba, qui, après la veillée funèbre d'un été durant lequel on a vu filer l'un après l'autre les meilleurs joueurs, a finalement donné signe de vie en entrant sur le marché et en montrant vouloir garder en vie le hockey au Frioul. Voici donc, équipe par équipe, les nouveautés les plus intéressantes pour la saison 2011/12.

ALLEGHE - Steven McKenna est toujours sur le banc ; il a perdu son meilleur marqueur de l'an dernier, Mac Faulkner, passé à Renon, et en compensation, il a soufflé Adam Henrich à Asiago et confirmé un des meilleurs portiers du championnat Adam Dennis. Avec le retour de Norvège de Nicola Fontanive et quelques ajustements dans les rangs des étrangers, l'équipe est candidate pour être une des surprises de la nouvelle saison. Âge moyen 25,6 ans, le plus bas des cinq dernières années.

ASIAGO - John Tucker garde les rênes du favori obligé compte tenu de ses deux titres de suite et de la progression constante de ses jeunes ; il ne devrait pas ressentir la perte du plus jeune des Henrich (Adam), substitué par un Sean Bentivoglio capable de faire parler de lui même en DEL, mais il aura besoin de vérifier si les défenseurs Fata et Marchetti (ex-Pontebba) valent De Marchi-Plastino et, surtout, si Jeff Lerg saura ne pas faire regretter Daniel Bellissimo dans les cages.

BOLZANO - Dans la cour d'Adolf Insam, on a encore fait le grand ménage de saison en changeant pratiquement tous les étrangers ; le gardien Zaba reste une garantie, mais les départs de Borgatello, défenseur international, de Scandella, le meilleur de l'équipe nationale à Budapest, et de joueurs accrédités comme Fretter, Irmen et Ruggieri, indiquent que le chef-lieu du Haut-Adige, après deux années pas formidables, est encore à la recherche d'un bloc de joueurs capables de satisfaire les exigences du coach.

CORTINA - Les dernières saisons, pas à la hauteur d'un club aussi titré, ont convaincu les dirigeants de la nécessité de chercher un entraîneur capable de programmer le développement de son équipe, ils ont donc engagé Stefan Mair qui avait bien travaillé avec les jeunes à Brunico. Le gardien québécois Levasseur est jeune comme les autres étrangers, parmi lesquels seul le Suédois Jonas Johansson a été confirmé. Ce sera à lui et à l'inaltérable Giorgio De Bettin (39 ans) de donner à l'équipe un peu de caractère.

FASSA - Miroslav Frycer devra re-mélanger les cartes à sa disposition après la retraite de Wilford et quelques départs importants (Nemecek, Edwardson à Bolzano, Giudice, Smith à Morzine-Avoriaz, Caudron qui a réussi un triplé pour ses débuts à Briançon). Sur le marché italien, l'équipe de Canazei a repêché en A2 l'ex-international Chelodi, mais devant l'excellent gardien Doyle, il faudra un peu de temps avant que Iori et Margoni s'entendent avec les jeunes étrangers à peine arrivés.

PONTEBBA - Le nom correct est "Aquile del Friuli", et les Aigles du Frioul ont tenu tout le monde en haleine et laissé penser qu'ils renonceraient devant les difficultés financières et un effectif réduit presque à zéro. Pour l'heure ils devraient compter sur Pittis, Nicolao, Rigoni et Rizzo, auxquels pourraient s'ajouter Nicoletti, Endicott, Monych. Les dernières nouvelles annoncent l'arrivée d'un gardien, de deux défenseurs et d'un attaquant étrangers, mais l'entraîneur - resté - Tom Pokel devra faire des miracles pour sauver les Aigles avec aussi peu de joueurs.

RENON - On tourne une page sur le plateau : Ramoser a mis fin à sa carrière, comme Fritz Ploner, Ansoldi est parti à Milan en A2 et Cloutier à la recherche de nouvelles aventures). Greg Holst, un Canadien avec la nationalité autrichienne qui a remporté le titre avec Villach en 2006, est arrivé aux commandes. On repart d'un gardien génial et extravagant, le Slovaque Karol Krizan, de Mac Faulkner (ex-Alleghe), d'Eisath, un Italien en provenance des universités canadiennes, et de nouveaux étrangers (sauf May de retour).

VALPELLICE - La révolution est l'adieu aux frères Aquino (Anthony est à Grenoble et Luciano en DEL) qui seront remplacés par deux autres grands animateurs des dernières saisons, Desmet et Sirianni, avec le retour de Stricker. L'ossature de l'équipe, encore confiée à Mike Ellis, se base sur les confirmations de l'excellent gardien Kevin Regan, de Johnsson, Martinelli et Nikiforuk, mais avant de savoir si la Valpe donnera foi aux espérances de son public, il faudra voit comment les locaux et les renforts étrangers réussiront à former un groupe.

VAL PUSTERIA - Le choc du titre manqué a produit des changements importants : Kivelä est le nouveau coach, Scandella et Ling remplaceront les partants Desmet et Sirianni, la dernière acquisition - l'ex-NHL Olivier Magnan - cherchera à faire oublier l'international Helfer recasé à Thurgovie. Ainsi Brunico continue-t-il à poursuivre son premier titre en se fiant à une défense éprouvée (Kelly et Persson ne se discutent pas, Hofer et Willeit sont parmi les meilleurs jeunes du championnat) et à une année d'expérience en plus.

VIPITENO - Le changement de catégorie n'est jamais facile, mais les "chevaux sauvages" de l'extrême-Nord ont donné aux jeunes locaux le temps de maturer (promotion acceptée seulement au troisième titre de A2) et reviennent au plus haut niveau avec l'intention de bien faire. Oly Hicks reste le coach, et Thomas Tragust, excellent à Budapest dans la cage azzurra, sera le seul gardien italien titulaire en série A. Un bon nombre de joueurs affamés de hockey, étrangers compris : est-ce la bonne recette ?

Le pronostic ne nécessite pas grande fantaisie : les deux finalistes Asiago et Val Pusteria partent favoris parce qu'ils ont construit leur force au fil des ans en travaillant sur de petits ajustements  et qu'ils présentent des effectifs larges ; les doutes peuvent seulement naître de l'acclimatation et du rendement de ceux qui remplaceront les joueurs importants qu'ils ont perdus.

Dans la foulée, un quartet a l'ambition de montrer que les pronostics sont souvent démentis par les faits. Les quatre prétendants à un coup de théâtre sont Bolzano, Renon, Alleghe et Valpellice. Les deux premiers ont des motivations et des histoires différentes : Bolzano accepte malgré lui un rôle de second plan, et Insam travaille pour que le club le plus titré d'Italie retourne à sa place ; Renon a vécu trois/quatre années de gloire sans arriver à gagner et sait qu'il n'y aura pas de rattrapage à la fin de ce cycle. Alleghe et Valpellice sont des noms nouveaux qui s'affichent par de bons coups de marché ; les "civette" ont derrière eux une grande tradition à confirmer, la Valpe tente pour la première fois l'escalade en présentant qualité et quantité. Tous deux ont des envies de trophéeq et essaieront d'y parvenir, peu importe s'il s'agit de coupe ou de championnat.

Parmi les quatre formations restantes, les Aigles du Frioul (Pontebba) se voient forcément assigner le rôle de victime sacrificielle car Pokel, en aussi peu de temps, réussira au mieux à assembler une équipe digne de ce nom. Cortina, Vipiteno et Fassa, dans cet ordre, cercheront à s'insérer dans le groupe précédent, mais leur objectif de la saison devrait être la qualification en play-offs.