2e journée Magnus : ouverture de la saison marseillaise

C'est demain que Gap lancera sa "saison marseillaise" pendant les travaux de sa patinoire. Leurs visiteurs (Epinal) pourront leur dire que jouer sans repères habituels n'empêche pas une bonne saison. D'autant qu'on ne peut guère comparer une structure provisoire construite sur un parking avec le superbe Palais de la Glace et de la Glisse de Marseille, qu'il s'agira de remplir au maximum. La défense est normalement le point fort des Rapaces, il s'agira donc de corriger les erreurs entrevues lors de la première journée. L'évènement sera diffusé en direct sur le Rapace Live ce samedi à 20 heures.

Après leur déplacement inutile à Villard-de-Lans, les Rouennais sont plus que jamais motivés pour leur entrée dans la Ligue Magnus. Surtout que leur premier adversaire est Briançon, qui s'est pris à rêver après son ouverture officielle quasi-parfaite (7-0) contre Grenoble... qui venait de battre Rouen 6-1 au match des champions. Ne délirons pas, les scores ne s'additionnent pas. On s'attend plutôt à un match serré, où la discipline sera une clé entre les deux meilleures powerplays de l'hexagone. La rentrée du gardien titulaire Fabrice Lhenry est possible, mais pas encore confirmée.

Avec un effectif stabilisé par l'arrivée du joker Damien Raux (pour pallier la déchirure pectorale d'Anthony Aquino), les Brûleurs de Loups de Grenoble se sont bien remis de leur soirée de cauchemar chez les Diables rouges. Ils attendent maintenant Strasbourg, confronté à un début de calendrier infernal. Les Alsaciens se souviennent qu'ils avaient déjà gâché la première à domicile des BDL en championnat l'an passé, mais le vice-champions de France ne bénéficieront plus de l'effet de surprise.

La seule confrontation opposant deux vainqueurs de la première journée est celle entre Angers et Chamonix. S'ils ont enregistré les retours à l'entraînement de Séguy et Audibert, les Chamois ont appris que, lors du match espoir, Florian Cantele avait été victime d'une fracture d'un rein ! Une blessure qui peut arriver chez un sportif, et qui contraint à une longue période de convalescence avant de pouvoir reprendre ses activités. Le jeune joueur ne pourra plus revenir sur la glace cette saison, et on lui souhaite un bon rétablissement.

Morzine-Avoriaz devrait rester dans son fauteuil de leader en cas de franche victoire contre Caen. On se demander à quelle sauce les Normands vont être mangés par des Pingouins dont les quatre lignes tournent à plein régime et qui vient de marquer 25 buts en trois rencontres officielles.

Le problème de Dijon est simple : les Ducs ont gagné 9 matchs sur 10 cette saison, mais ils ont perdu le plus important, leur seul match en championnat (4-6 contre Chamonix). Ils obtiennent une seconde chance à domicile. Leur adversaire Villard-de-Lans vient de recevoir le renfort de Scott Thauwald : l'Américain est le dernier arrivé parmi les recrues, ayant eu un délai de visa après avoir passé notre été dans le championnat d'Australie. Il s'agit d'un ailier qui patine fort et qui apprécie d'être utilisé en infériorité.

Amiens, sans son défenseur international Vincent Bachet, recevra une équipe de Neuilly-sur-Marne toujours invaincue dans le temps réglementaire malgré l'absence de ses renforts offensifs Kmec et Sherbatov. Les Gothiques ont l'avantage d'avoir jaugé de la valeur de leur adversaire lors de deux confrontations amicales.

Les cotes :
18h30 Angers 70% / Chamonix 30%
20h00 Grenoble 60% / Strasbourg 40%
20h00 Rouen 60% / Briançon 40%
20h00 Gap 60% / Epinal 40%
20h30 Morzine-Avoriaz 80% / Caen 20%
20h30 Dijon 70% / Villard-de-Lans 30%
20h00 Amiens 75% / Neuilly 25%