Rouen - Angers (Coupe de la ligue, groupe A, 2e journée)

Rouen se place

2011-09-20-Rouen-AngersLes Dragons n’ont pas vu le tableau d’affichage mettre à profit leur bon premier tiers. Par contre, ils ont courbé le dos dans la première moitié du second où les Ducs avaient pris l’ascendant sur leurs hôtes. Néanmoins, l’indiscipline des Angevins a à la fois mis fin à leur bon rythme et donné la victoire aux Normands. La recrue inattendue, l’arrière finlandais Jimi Santala, a donné la victoire en power-play d’un tir frappé de la pointe au tout début de la dernière période. Ensuite, le RHE et Sebastian Ylönen, ce dernier auteur d’arrêts spectaculaires durant l’ultime vingt minutes, ont fermé la porte à double tour et mangé la clef.

Auparavant, les joueurs de Rodolphe Garnier avaient parfaitement débuté la rencontre. Julien Desrosiers, du revers, est le premier a frapper au but (0’26). Guenette (0’57) et Santala (1’49) poursuivent d’échauffer Hocevar. Ce dernier, spectaculaire, détourne de la jambière une chance de Guenette (2’44). Paré devant l’enclave dévie trop mollement sans cadrer une passe forte d’Elomo (3’28). Guenette, très en vue, contraint Hocevar à un double arrêt de la jambière (5’31). Enfin, Desrosiers voit son tir légèrement dévié au-dessus par le haut du bâton du gardien (7’33).

2011-09-20-Rouen-Angers2L’armada de Jay Varady est à la rue mais sur une de ses rares sorties, elle obtient une supériorité sur laquelle Jean-François David après un lancer frappé de loin sème la panique devant la cage normande (9’37). Néanmoins, les champions de France ouvrent très logiquement le score. Guenette, dans la bande entre l’arrondi et le but, sert Thinel en retrait qui frappe (1-0 à 10’07).

L’ASGA réussit à égaliser aussitôt, mais d’une chanceuse manière. Ylönen réalise un arrêt devant Bellemare mais, en se relevant, le suppléant de Lhenry laisse échapper le palet qui file dans le but des locaux (1-1 à 10’47).

Ensuite, les hommes du président Chaix maintiennent leur pression qui leur permet de jouer deux jeux de puissances où pendant 42 secondes, les « Noirs-et-Jaunes » joueront à deux de plus. Paré manque encore deux occasions (13’06 & 13’18). Mais dans la dernière attaque à cinq, installée, Manavian frappe de loin à ras la glace (2-1 à 13’57).

Les Ducs dominés, jouent de meilleures contre-attaques. Poudrier dévie un centre adressé d’un déboulé sur la gauche de Baluch. Ylönen, remis de sa bévue, joue adroitement de la jambière (15’45). Igier s’emporte un peu de trop contre Valier qui tombe facilement et les Dragons jouent un nouveau power-play. Hocevar stoppe un tir de Mallette (17’56). Le gardien slovène aura maintenu le bec des Ducs hors de l’eau pendant tout le premier tiers.

2011-09-20-Rouen-Angers3Néanmoins, même un hibou mouillé peut prendre de vitesse un Manavian vanné. Brian Henderson en un-contre-un déborde par le centre l’arrière recrue du RHE. L’Angevin égalise magnifiquement d’un revers dans le haut des filets (2-2 à 19’16). Cette égalisation n’est pas méritée et perturbera les Normands toute une bonne partie du tiers médian.

Les Ducs et Jonathan Bellemare, qui avaient pleurniché lors du précédent match amical entre les deux équipes ici sur l’île Lacroix que les coéquipiers de Carl Mallette étaient arrivés en retard sur la glace à la sortie des vestiaires, sont à leur tour sanctionnés pour ce même retard de jeu. Mais cette fois c’est un match officiel...

Cependant les Dragons n’y sont pas. La prison tuée, l’ASGA presse le RHE très haut avec deux joueurs. Gênant les locaux dans leurs relances, c’est désormais Angers qui se procure les meilleures occasions. Albert est détourné de la jambière (23’40) et Belanger manque le cadre, c’était une énorme chance (29’05).

Malgré tout les blancs sont en sur-régime. Ils sabordent leur avantage tactique en recevant 4 pénalités quasiment successives. Heureusement que Hocevar maintient les Ducs dans le match en faisant au moins trois arrêts décisifs. Devant Elomo (33’08 & 37’55) et Werenka (34’18). C’est donc sans encombre que les Angevins rentrent au vestiaire pour la seconde pause. Cela ne durera pas car pendant leur pénalité à cheval sur les deux dernières périodes, au retour sur la glace Santala frappe de la pointe (3-2 à 40’56).

2011-09-20-Rouen-Angers4Dans le dernier tiers, fort de son avantage d’un but, Rouen est solide défensivement. Et c’est assez nouveau pour être signalé. Cependant, quelques miettes angevines sont à noter. Ylönen se montre fort mentalement. Bien revenu dans son match, il sauve sont camp d’un arrêt de typologie plus proche du football que du hockey. Un arrêtoir de la mitaine alors qu’il est couché sur la glace (49’20). Moins de deux minutes plus tard, devant Bellemare, il est sans doute sauvé par la barre (51’01).

Désormais, les visiteurs manquent de tranchant et de souffle. Le RHE76 reprend les rênes. Mallette manque de précision à trois reprises (54’17 très bien servi par Lampérier, 54’24 & 54’42 servi par Desrosiers). Hocevar s’illustre une dernière fois devant Paré (56’05).

Mais c’est Sebastian Ylönen qui fera finalement l’arrêt du match devant Jonathan Bellemare (56’37) et donne la victoire à ses partenaires malgré la sortie de son vis-à-vis pendant les 28 dernières secondes de jeu. Le jeune gardien finit la rencontre en héros heureux et permet à Rouen de se placer tout en haut dans la poule A.

 
Rouen – Angers 3-2 (2-2, 0-0, 1-0)
Mardi 20 septembre à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2200 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Yann Furet et Pierre Dehaen.
Pénalités : Rouen 6’ (2’, 2’, 2’) ; Angers 16’ (6’, 10’, 0’).
Évolution du score :
1-0 à 10’07" : Thinel assisté de Guenette et Salmivirta 
1-1 à 10’47" : Bellemare assisté de Fortier
2-1 à 13’57" : Manavian assisté de Santala et Lampérier (sup.num.)
2-2 à 19’16" : Henderson assisté de Carlsson 
3-2 à 40’56" : Santala assisté de Desrosiers et Manavian (sup.num.)
 

Rouen

Gardien : Sebastian Ylönen.

Défenseurs : Jimi Santala – Antonin Manavian ; Richard Demén-Willaume – Darcy Werenka (A) ; Raphaël Faure – Jonathan Janil. 

Attaquants : Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – Loïc Lampérier ; Ilpo Salmivirta – François-Pierre Guénette – Marc-André Thinel (A) ; Teemu Elomo – Jean-Philippe Paré – Anthony Rech puis Peter Valier à 10’00.

Remplaçants : Fabrice Lhenry (G), Romain Gutierrez et Alexandre Mulle. Absent : Juha Alen (dos).

Angers

Gardien : Andrej Hocevar (sorti à 59’32).

Défenseurs : Jean-François David – Simon Lacroix ; Daniel Carlsson – Lauri Lahesalu ; Kévin Igier.

Attaquants : Tomas Baluch – Thiery Poudrier – Marc Bélanger ; Éric Fortier – Jonathan Bellemare – Julien Albert ; Juho Jokinen – Brian Henderson – Brice Chauvel.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Christophe Colombel, Nicolas Primout, Nicolas Hebert et Valentin Michel. Absents : Charlie Doyle, Pavol Mihalik et Nicholas Romano.