Grenoble - Villard-de-Lans (Coupe de la ligue, groupe D, 2e journée)

Un derby sans passion

2011-09-20-Grenoble-Villard4C'est le grand début de la saison à Pôle Sud puisque les Brûleurs de Loups disputent ce soir leur premier match officiel de la saison 2011/12. Et rien de mieux qu'un bon derby pour lancer la saison. Ce soir, il sera question de revanche, grenobloise d'abord puisque les Brûleurs de Loups gardent l'amer souvenir de leur dernier match de la saison 2010/11 face à ces mêmes Ours, lorsque ces derniers avaient déjoué les pronostics en se qualifiant pour les quarts de finale en deux matchs secs. Depuis cet exploit qui a fait date dans le hockey isérois, les deux équipes se sont rencontrées en match de préparation et à chaque fois les Grenoblois se sont imposés d'un petit but (6-5 puis 5-4). Villard voudra donc interrompre la série ce soir pour la première rencontre officielle de la saison entre les deux formations.

Après une déroute à Briançon lors de la première journée de coupe de la ligue (0-7), les Brûleurs de Loups ont rectifié le tir samedi pour l'ouverture de la Ligue Magnus en s'imposant à Caen (4-2). Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, les supporters grenoblois ont également eu la satisfaction d'apprendre en début de semaine que Damien Raux avait été embauché comme joker médical en replacement d'Anthony Aquino. Après une tentative avortée à Zagreb en début de saison, Raux a signé un contrat de trois mois avec les Brûleurs de Loups en attendant le rétablissement d'Aquino. Il fera ses débuts sur la glace ce soir. À noter que Ronan Quemener, plutôt convaincant à Caen, débutera dans les cages ce soir pour sa première à Pôle Sud.

2011-09-20-Grenoble-Villard1De leur côté, les Villardiens ont été au repos forcé samedi à cause d'une surfaceuse déficiente et n'ont pu disputer leur match contre Rouen. Ils restent donc sur une défaite face à Gap la semaine dernière (3-5) mais enregistrent l'arrivée d'un de leurs deux derniers renforts, Danick Bouchard, arrivé seulement ce matin du Québec et aligné dès ce soir pour la première fois de la saison. Scott Thauwald, la dernière recrue, n'arrivera pour sa part que demain.

Le début de match est plutôt tranquille entre les deux voisins, ce qui annonce une rencontre bien moins tendue que les joutes du printemps dernier. L'enjeu est certes moindre mais aucune des deux équipes ne semble vraiment motivée pour prendre l'initiative dans cette rencontre qui ressemble plus à un match de préparation qu'à un match officiel. Joris Bedin se fait sanctionner pour un cinglage devant la cage de Farruggia et Villard-de-Lans obtient la première supériorité numérique de la partie. Un avantage pas très bien négocié par les Ours qui n'arrivent pas à inquiéter Ronan Quemener. Pire même, alors que Joris Bedin vient de revenir sur la glace, Mitja Sivic se saisit du palet dans la zone neutre, déborde sur l'aile droite, repique au centre en passant en revue la défense villardienne et marque d'un tir croisé sans réelle opposition (1-0, 04'54"). Un but qui vient sanctionner la passivité villardienne depuis le début de la rencontre.

2011-09-20-Grenoble-Villard2La réaction des Ours est timide et les quelques tirs villardiens sont facilement écartés par Quemener. Suite à une grosse faute de Beran sur Rouleau, Grenoble obtient à son tour une supériorité numérique. Une période pendant laquelle Villard se procure sa plus grosse occasion depuis le début du match lorsque Danick Bouchard se présente seul face à Quemener mais ce dernier parvient à détourner le palet. Une occasion qui fait sortir Villard de sa torpeur. Michal Beran emboîte le pas de son coéquipier de ligne pour inquiéter le portier grenoblois. Pourtant, après une bonne circulation de palet en zone offensive, c'est de nouveau Grenoble qui se montre réaliste avec une passe transversale de Raux pour Desrosiers qui marque au second poteau (2-0, 12'12"). En deux occasions, Grenoble a pris le large au score sans afficher un niveau de jeu très élevé et manque même de peu le troisième but sur une nouvelle accélération de Sivic. Les deux équipes rentrent au vestiaire en laissant le public sur sa faim niveau spectacle.

On s'attend à une réaction villardienne en début de seconde période pour emballer la rencontre mais celle-ci tarde à venir. Les deux équipes continuent sur le même rythme, c'est-à-dire celui d'une rencontre amicale avec peu d'intensité, notamment lors des contacts dans les bandes où les mises en échec se font rares. Avec Jacquier pénalisé sur un engagement, les Brûleurs de Loups ont une nouvelle occasion en supériorité numérique, de nouveau gâchée par des transmissions plutôt approximatives. Crossman réveille le public grenoblois en reprenant un centre de Damien Raux mais Farruggia s'interpose. Puis c'est au tour de François Ouimet de s'ouvrir le chemin de la cage villardienne mais sans succès. L'attaquant québecois va rejoindre ensuite le banc des pénalités sans que Villard ne se montre vraiment à son aise en supériorité numérique.

2011-09-20-Grenoble-Villard3À peine de retour sur la glace, Ouimet commet grossièrement une faute identique et repart sur le banc des prisons. Nouvelle chance donc pour les Ours qui auront évolué près de quatre minutes consécutives en supériorité numérique mais les quelques tirs villardiens, souvent de la ligne bleue à l'image de Sedlak, sont bien arrêtés par Quemener. Grenoble s'abonne au jeu à 4 contre 5 en cette fin de tiers avec une nouvelle pénalité de Desrosiers. La situation de jeu convient plutôt bien aux locaux qui tentent quelques contres à l'image de Raux qui se présente seul face à Farruggia mais bute sur le portier villardien. Ce sera la dernière occasion dans ce tiers qui se termine avec une pénalité de Danick Bouchard à une seconde de la fin.

Les Brûleurs de Loups commencent donc la dernière période en supériorité numérique mais les deux minutes à 5 contre 4 passent tranquillement pour Romain Farruggia. Grenoble semble se contenter de son avantage de deux buts et ne se découvre pas outre mesure pour creuser l'écart. De leur côté, les Villardiens semblent toujours relativement passifs et ne semble pas avoir envie de tout faire pour recoller au score. Un manque de motivation et d'entrain difficilement compréhensible et symbolisé par un surnombre sanctionné par le corps arbitral. Heureusement pour les Ours, Dusseau ira s'asseoir à son tour sur le banc des pénalités quelques secondes plus tard. À 4 contre 4, la défense villardienne se fait une grosse frayeur en laissant Thibaut Sage-Vallier tout seul devant Ronan Quemener. Le portier grenoblois préserve son blanchissage d'un arrêt plein de sérénité alors que l'attaquant villardien avait tout son temps pour ajuster son tir.

2011-09-20-Grenoble-Villard5Cet arrêt donne un peu plus d'énergie aux Brûleurs de Loups qui inscrivent un troisième but sur une action très confuse autour de la cage villardienne, symbolique de tout le match. Le Blond, présent au rebond au second poteau, parvient à glisser le palet hors de portée de Farruggia (3-0, 54'14"). Dans une bien tardive montée d'adrénaline, Peter Szabo et Francis Desrosiers s'expliquent le long de la bande et rejoignent simultanément la prison. Avec trois buts de retard, Rich Metro tente alors un coup de poker en sortant son gardien à plus de trois minutes de la fin de la rencontre. Un pari manqué puisque, dix secondes plus tard, Elie Raibon envoie le palet dans la cage vide depuis la zone neutre (4-0, 57'23"). Un dernier but qui valide le succès grenoblois et clôt la marque d'une rencontre bien peu enthousiasmante.

On a connu en effet des derbys plus intenses que celui-ci, disputé sur le rythme d'un match amical. Visiblement les deux équipes n'avaient pas envie de se faire bien mal avant leur match de Ligue Magnus samedi. Grenoble s'est imposé sans forcer en inscrivant quatre buts à une bien terne équipe de Villard. Un succès qui rassure tout de même et qui relance les Brûleurs de Loups dans la course à la qualification dans cette poule. On retiendra la bonne performance de Ronan Quemener, pas toujours à la fête durant la pré-saison, mais qui signe un blanchissage pour sa première sortie officielle à Pôle Sud. Une performance sans doute bonne pour la confiance du néo-Grenoblois mais qui demande confirmation. Damien Raux a pour sa part effectué une bonne rentrée sous ses nouvelles couleurs, obtenant une assistance au passage et a vu son temps de jeu augmenter au fil du match. Quant à Sivic, il a confirmé sa forme actuelle avec un nouveau but à son actif. Samedi face à Strasbourg, Grenoble passera en revanche un test d'une toute autre ampleur.

Du côté villardien, le nouveau venu Danick Bouchard a fait bonne impression même s'il lui reste à acquérir des automatismes avec ses coéquipiers de ligne. Vincent Couture, plutôt performant en pré-saison, a en revanche été bien discret à l'image d'une grande majorité de ses coéquipiers. Il reste encore beaucoup de travail à Rich Metro pour créer un collectif, ce qui peut s'expliquer par les mouvements de joueurs tardifs au cours de la pré-saison. Si une qualification en coupe de la ligue paraît désormais bien compromise après deux défaites, Villard devra reporter ses efforts sur la Ligue Magnus avec un premier match compliqué samedi à Dijon.

Désignés meilleurs joueurs du match : Ronan Quemener (Grenoble) et Danick Bouchard (Villard-de-Lans)

(photos www.hockey-passion.com)

Commentaires d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré) :

Ronan Quemener (gardien de Grenoble) : "On a fait un bon début de match et ensuite on est resté solide en défense. Un 4-0, c'est une bonne soirée !"

Romain Farruggia (gardien de Villard-de-Lans) : "On a mis du temps à se mettre dans le match. On a manqué d'automatisme, de professionnalisme. Mais il y a de bonnes choses aussi. Ca reste de bon augure, quand même."

 

Grenoble - Villard-de-Lans 4-0 (2-0, 0-0, 2-0)

Mardi 20 septembre 2011 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2205 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de Guillaume Florentin et Gwilherm Margry.

Pénalités : Grenoble 12' (2', 6', 4'), Villard-de-Lans 10' (2', 4', 4')
Tirs cadrés : Grenoble 28 (12, 10, 6) ; Villard-de-Lans 28 (10, 12, 6)

Évolution du score :

1-0 à 04'54" : Sivic assisté de Steiner
2-0 à 12'12" : Desrosiers assisté de Raux
3-0 à 54'14" : Le Blond assisté de Baylacq et Steiner
4-0 à 57'23" : E. Raibon assisté de Steiner et Dusseau (cage vide)

Grenoble

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Alexandre Rouleau (A) - Michael Steiner ; Kévin Dusseau - Sylvain Dufresne ; Jason Crossman - Rémi Colotti.

Attaquants : Julien Baylacq (A) - Christophe Tartari (C) - Mathieu Le Blond ; Graham Avenel - Mitja Sivic - Nicolas Arrossamena ; Maxime Suzzarini [puis Raux à 20'00"] - François Ouimet - Francis Desrosiers ; Elie Raibon - Damien Raux puis Loup Benoît à 20'00" - Joris Bedin.

Remplaçant : Sébastien Raibon (G). Absents : Baptiste Amar (cheville), Anthony Aquino (épaule).

Villard-de-Lans

Gardien : Romain Farruggia (sorti de 57'13" à 57'23").

Défenseurs : Daniel Sedlak (A) - Victor Vitton-Mea ; Stéphane Guillot-Diat - Nick Canzanello ; Pierre-Antoine Simonneau (C) - Nicolas Favarin.

Attaquants : Thibaut Sage-Vallier (A) - Michal Beran - Danick Bouchard ; Vincent Couture - Peter Szabo - Yann Diaferia ; Kévyn Richard - Quentin Jacquier - Cédric Guillot-Diat.

Remplaçants : Pascal Favarin (G), Dimitri Thillet, Kenny Martin, Francky Sadani. Absent : Scott Thauwald (attente de visa).