Dunkerque - Mont-Blanc (Division 1, 3è journée)

Des Corsaires convaincants mettent à mal l’Avalanche du Mont-Blanc !

« C’est une belle victoire face à un bel adversaire », commentait en fin de match Marc Leroux, coach satisfait de son équipe victorieuse de l’Avalanche du Mont-Blanc sur un nouveau score fleuve 8-2 ! Le public venu une nouvelle fois en grand nombre, a pu assister à un match de très bon niveau. Les Corsaires séduisent en ce début de saison. Après leur succès la semaine dernière devant Nice, ils ont remis le couvert cette fois-ci leur victime n’est autre que le Mont-Blanc, ancien pensionnaire de la ligue Magnus !



Tout démarre bien (et très vite) pour les bleus et blancs puisque Kim Wikström ouvre les hostilités pour les locaux, à un peu plus de 2 minutes de jeu sur un jeu à 5 contre 3. Une double supériorité numérique bien travaillée sur le côté gauche par les jumeaux Rozenthal. Un lancer sur Morin le portier adverse, Kim est là au rebond pour tromper la vigilance de ce dernier (1-0 à 02'43"). Retour au jeu d’un quatrième joueur haut-savoyard. Cela ne suffit pas à calmer les ardeurs offensives des Dunkerquois qui profitent une nouvelle fois de cette supériorité. C’est Benjamin N’Guyen qui reprend de volée un service de Matthieu Becuwe. Son superbe lancer part se loger directement en pleine lucarne (2-0 à 03'32"). Un peu plus de 3 minutes de jeu et voilà les corsaires qui mènent 2-0 !

L’entraîneur du Mont-Blanc, Christian Pouget, se décide à utiliser son temps-mort pour remotiver ses troupes. L’effet est quasi immédiat, puisque les savoyards se décomplexent et reviennent progressivement dans le jeu. C’est le jeune Ares qui trompe sur un rebond Marc-André Martel très peu sollicité pour le moment et permet ainsi aux siens de se remobiliser (2-1 à 06'18"). La partie devient folle en ce début de match. Clément Thomas montre une nouvelle fois toutes se qualités de buteur et transperce le gardien adverse sur un lancer puissant (3-1 à 12'45"). Mais l’Avalanche ne compte pas abdiquer et se laisser distancer dès le premier tiers. Ils restent dans le match et à une longueur des Corsaires par l’intermédiaire de Biscard qui profite d’une erreur défensive pour tromper une deuxième fois Marc-André Martel (3-2 à 14'27"). Ce rythme effréné profite à nouveau aux Dunkerquois, qui vont encore convertir un power-play par Kim Wikström très en vue dans cette première période (4-2 à 16'10"). Fin de la première période avec cette avance de deux longueurs pour les Corsaires.

La deuxième période démarre sur un rythme bien moins élevé que lors des 20 premières minutes. D’ailleurs cette période ne sera pas prolifique pour les deux équipes. Dunkerque de son côté maintient cet écart de deux buts en courbant le dos. Un moment faible bien géré par les hommes de Marc Leroux qui se reposent sur l’état de grâce de Martel décisif dans cette période.

Il faut attendre le dernier tiers pour que les choses évoluent et ce en faveur des Corsaires. Ils profitent une nouvelle fois d’une double supériorité numérique. Clément Thomas combine à la bleue adverse avec Guillaume Pelletier. Une, deux et Thomas décoche un boulet de canon (5-2 à 48'22"). Les Hauts-Savoyards doivent une nouvelle fois s’incliner. Ceci semble les frustrer et la tension monte naturellement d’un cran. Il suffit que Grégory Dubois poursuive son action sur le portier adverse pour que cela s’embrase : des échauffourées et une distribution de marrons s’en suit. Petr Zich est exclu du match avec son compagnon de jeu. La partie reprend après quelques minutes de discussion avec le corps arbitral.

Finalement dans les dix dernières minutes de jeu ce sont les Dunkerquois qui vont véritablement asseoir leur supériorité. Ils terminent ce match de la meilleure manière possible et ils inscrivent encore trois nouveaux buts par l’intermédiaire de François Rozenthal (6-2 à 57'22"), Antoine Houque (7-2 à 58'19") et Maurice qui parachève le travail par un but venu d’ailleurs (8-2 à 59'13").

De quoi faire exploser la patinoire Michel Raffoux qui en redemande ! Score final 8-2, nouvelle démonstration de la puissance offensive et de la stabilité défensive : Les Corsaires deviennent la meilleur défense du championnat avec seulement 5 buts encaissés en 3 matchs ! Prochain rendez-vous la semaine prochaine face à Cergy pour le dernier match à domicile de cette série de 3 matchs. L’objectif annoncé prendre le maximum de points sur les 6. Les Corsaires sont toujours dans les clous…

Compte-rendu du site officiel des Corsaires de Dunkerque


Dunkerque – Mont-Blanc 8-2 (4-2, 0-0, 4-0)
Samedi 24 septembre 2011 à 18h30 à la patinoire Michel Raffoux. 1 080 spectateurs.
Arbitrage de Benjamin Gremion assisté de Maxime Durand et Charles-Edouard Salmon.
Pénalités : Dunkerque 32' (2', 6’, 14'+10’), Mont-Blanc 34' (8', 0', 16’+10’).
Évolution du score :
1-0 à 02'43" : Wikström assisté de M. Rozenthal et F. Rozenthal (double sup. num.)
2-0 à 03'32" : N’Guyen assisté de Becuwe et Houque (sup. num.)
2-1 à 06'18" : Ares assisté de Vialle
3-1 à 12'45" : Thomas assisté de Rousseau et Zich
3-2 à 14'27" : Biscard assisté de Borini
4-2 à 16'10" : Wikström assisté de Zich et F. Rozenthal (sup. num.)
5-2 à 48'22" : Thomas assisté de Pelletier (double sup. num.)
6-2 à 57'22" : F. Rozenthal assisté de M. Rozenthal
7-2 à 58'19" : Houque assisté de Becuwe
8-2 à 59'13" : M. Rozenthal