Reims - Brest (Division 1, 3è journée)

Victoire des Albatros à Reims

Les Albatros étaient en déplacement en Champagne à l’occasion de la 3ème journée du championnat de Division 1. Les Phoenix font partie des prétendants au titre final après deux participations consécutives aux demi-finales. Durant l’intersaison, le staff Rémois a recruté plusieurs renforts offensifs à l’image des expérimentés Eriksson, Yli Junnila, et des jeunes Canadiens Lachance, Daunais auquel s’ajoute l’espoir Français Hordelalay. Mais c’est en défense que François Dusseau a vu son groupe se renforcer avec les arrivées de Dratzen, Fotjik et du Canadien Cosgove, le filet rémois étant toujours gardé par le très bon Kubis. Les deux formations ont connu un début de saison similaire avec une défaite face à deux formations prétendues inférieures, les promus Lyonnais qui n’ont de promus que le nom, pour les Finistériens l’équipe de Courbevoie. Malgré les succès lors de la deuxième journée, la
victoire était capitale pour les deux équipes afin de gommer ces contre-performances.



Les Bretons entament la rencontre du bon pied en attaquant la cage de Kubis. Les deux formations s’observent et se neutralisent, jusqu’à la première pénalité à l’encontre des Bretons, et de David Croteau puis une seconde à Landry Macrez, puis une troisième à Tristan Lemoine qui donnent un double avantage numérique aux locaux et une dernière à Jonathan Avenel pour une obstruction. Les partenaires du capitaine Francis Ballet résistent avec aplomb à l’attaque massive Champenoise toute proche d’ouvrir la marque par Lachance dont le tir frappe le poteau mais le momentum est du côté des Sabatiers et compagnie. Les Albatros finissent la période à 0-0 après s’être défendus durant 8 minutes en infériorité. Cette performance défensive est dûe à une formidable solidarité, Landry a été solide dans son filet bien protégé par ses coéquipiers.

Les deux équipes sont de retour sur la glace et les Albatros sont menaçants, Prosvic se retrouve seul face à Kubis mais son puissant tir passe à côté du cadre, aubaine pour Eriksson qui récupère la rondelle, traverse la patinoire et attend du soutien, il trouve le défenseur Lohou libre de tout marquage qui bat Macrez  d’un tir précis. Suite à l’ouverture du score, les deux formations se rendent coup pour coup à 5 contre 5 jusqu’à la mi- match. Quand Sevcik est puni pour avoir accrocher, les Albatros font block et parviennent sans trop de difficultés à tuer cette infériorité numérique qui est de plus écourtée par la première pénalité sifflée à l’encontre des Rémois. L’avantage numérique ne permettra pas l'égalisation. Les Albatros sont à deux doigts de marquer quand Pard puis Croteau se retrouve tour à tour seul face à Kubis. Le gardien Rémois est une valeur sûr du championnat et il le démontre. Francis Ballet est chassé à son tour, suivi quelques instants après par un Rémois, aucun but ne sera inscrit à 4 contre 4. La période se termine avec une équipe Brestoise qui prend le jeu à son compte. La troisième période promet d’être chaude.

L’impression de la deuxième partie de seconde période se confirme, les Albatros sont plus tranchants, les Rémois se regroupent autour de Kubis. L’égalisation survient à 44:30 de jeu, sur une action similaire au but de Lohou, Croteau qui se trouve dans le haut du territoire adverse, cherche du soutien, puis dirige un shoot du poignet sur le filet Rémois, c’est à ce moment là que le défenseur David Poulin libre de marquage récupère le palet et fusille le portier Slovaque. Le tempo est donné par les visiteurs, la défense Rémoise est nerveuse à l’image du géant finlandais Yli Junnila qui fracasse une crosse Brestoise. Cette fois, les visiteurs auront un avantage numérique complet pour trouver la faille. Dans un premier temps, Nicholas Pard est bien prêt de trouver le fond du filet : son tir passant à coté du cadre, il va récupérer le palet libre derrière la cage adverse et sert d’une passe lumineuse Tristan Lemoine en plein slot “face au but”, l’attaquant Brestois bat Kubis d’un tir en pleine lucarne. A la 49ème minute, Mans Papaux est chassé une nouvelle fois, Eriksson et ses coéquipiers ne trouvent pas la faille dans la forteresse bretonne. Puis c’est au tour de Sevcik de se rendre sur le banc des pénalités et durant cette infériorité le défenseur Vesely place un boulet de canon sur le poteau Breton. Heureusement cet avantage numérique sera de courte durée suite à une altercation entre Macrez et Fojtik.Lles deux formations se retrouvent à 4 contre 4. A 1’40 de la fin de la rencontre, l’attaquant des Phoenix Daunais est puni pour avoir accroché, suivi 10 secondes plus tard par Sabatier suite à un coup de crosse au visage de Nicholas Pard qui aura le nez fracturé sur le coup.

La rencontre se termine par des provocations des Phénix pour tenter d’envoyer en prison des Brestois et leur permettre de réduire leur infériorité numérique. Mais les Albatros ne répondront pas et remportent une belle victoire face à une redoutable formation rémoise.


Compte-rendu du site officiel des Albatros de Brest


Reims – Brest 1-2 (0-0, 1-0, 0-2)
Samedi 24 septembre 2011 à 20h00 à Bocquaine. 749 spectateurs.
Arbitrage de Thibaud Juret assisté de Clément Goncalves et Jérémy Métais.
Pénalités : Reims 18' (0', 4’, 14'), Brest 20' (8', 4', 8').
Évolution du score :
1-0 à 21'42" : Lohou assisté de Eriksson et Yli Junnila
1-1 à 44'30" : Poulin assisté de Croteau et Lefebvre
1-2 à 46'20" : Lemoine assisté de Pard et Croteau (sup. num.)