Radulov sur le départ ?

RADULOV Alexander-110515-048

Depuis la "micro-bombe" sur Twitter où Aleksandr Radulov avait annoncé son "mécontentement" avec son nouvel entraîneur Mikhalev, toutes sortes de rumeurs se lançaient... y compris celles bien sûr d'un possible retour en NHL.

Les titres des dernières 24h nous laissent perplexes :

- Radulov aurait été contacté par le Vityaz Tchekov
- DG de Vityaz : non, aucune offre officielle, où avez-vous lu cela?
- Le Vityaz (via son site) admet officiellement s'engager dans la course à Radulov.
- Radulov serait prêt à s'engager avec le SKA Saint-Pétersbourg
- Nashville (NHL) tente de faire du forcing dans ce monde de brutes...
- Radulov finirait peut-être par s'entendre avec son club actuel d'Ufa.

Où donner de la tête ? on peut comprendre l'intêrêt donné pour un tel joueur. Un attaquant étoile de la KHL, faisant frissonner ses adversaires à chaque entrée sur la glace.
 
Le capitaine du Salavat a remporté la saison passée la Coupe Gagarine ! Il a aussi été le joueur ayant amassé le plus d'assists (60), le plus de points (80) et le plus d'assists en play-offs (15).

Joueur toujours très assidu, le jeune et charismatique Aleksandr Radulov ne déroge pas à la règle peu importe où son sac se pose.

Mais que s'est-il passé dans ce club qui pourtant marche du tonerre ? Changement de président et d'entraineur ayant fait déborder le vase... mais si rapidement ? Ou bien est-ce plus complexe qu'on ne le pense ?

Devant être présent lors du match contre le Sibir (gagné 3-2 aux tirs au but), Radulov n'a finalement pas pris part au match. Le joueur vedette étant légèrement impulsif, cela crée forcèment quelques éclairs avec son coach.
 
Ce dernier, n'ayant pas entraîné au plus haut niveau depuis deux saisons déjà, revient en oubliant certains détails, comme ne pas critiquer ouvertement des joueurs, chose qui n'a pas été faite depuis longtemps hormis par lui-même et Krikunov à l'époque... La présence dans l'effectif de l'aîné d'Aleksandr (Igor) fait plus de mal que de bien car son très maigre temps de jeu ne satisfait ni lui ni son frère.

Chose certaine, le club n'a maintenant plus les clés en main, et même disons-le, sort grand perdant, dans cette histoire, depuis qu'elle est devenu publique. Il se dit maintenant que Radulov serait sur le point de s'envoler pour Saint-Pétersbourg, la capitale du nord...