Nouvelle recrue pour Neuilly-sur-Marne

Neuilly-sur-Marne a recruté un nouvel attaquant en la personne de Milan Baranyk. Ce Tchèque de 31 ans a passé la majeure partie de sa carrière en Pologne, championnat où il a terminé meilleur marqueur en 2009. Il était l'idole des supporters du Podhale Nowy Targ, club qu'il a quitté après le titre 2010 lorsque le sponsor-mécène Wojas s'est retiré. Il avait alors signé au Zaglebie Sosnowiec, mais une semaine avant le début du championnat, il s'est rompu l'adducteur gauche à 95% lors d'une séance de préparation physique.

Plutôt qu'une opération, Baranyk a choisi avec son médecin un programme de réhabilitation musculaire et est rentré plus tôt que prévu. Son retour s'est fait dans une situation difficile : les joueurs s'étaient mis en grève des entraînements et ne venaient que pour les matches ! Or, après deux mois d'absence, Baranyk avait besoin avant tout d'entraînement pour se remettre en forme. Finalement, il est retourné à Nowy Targ, où il a fini la saison.

Cet été, il n'a pas trouvé d'arrangement avec le Zaglebie et des rumeurs ont alors circulé pour le décrire comme un joueur peu attaché au club qui simulait des blessures. Baranyk a été contraint de publier une lettre ouverte aux fans du Zaglebie pour préciser son historique médical et expliquer qu'il s'était montré prêt à revenir. Il avait trouvé un arrangement pour que ses salaires en retard lui soient versés en deux fois et accepté de signer pour la moitié du salaire qui lui avait été proposé un an plus tôt. Mais le président de Sosnowiec, faute de budget, ne cessait de décaler la date d'embauche.

Milan Baranyk a donc quitté à contrecoeur la Pologne et s'est entraîné chez lui, à Ostrava, en attendant de trouver un contrat que Neuilly-sur-Marne lui a finalement proposé.