Ligue Magnus (4e journée) : Amiens a besoin d'air

C'est, au fil des saisons, devenu un grand classique de la Ligue Magnus. À chaque mois de novembre, Amiens traverse sa petite période de dépression. Cette année, le club picard est en avance sur son calendrier. Battus la semaine passée à Épinal, blanchis en Coupe mardi à Dijon, les Gothiques s'enfoncent, peu à peu, dans les profondeurs du classement. Et dans le doute. Certes, le groupe d'Antoine Richer n'est pas en pleine crise. Enfin, pas encore. Mais « sans réaction, la situation deviendrait critique », a prévenu Thomas Henno, le président du HCAS, hier dans les colonnes du Courrier Picard. S'ils veulent profiter d'une petite bouffée d'oxygène, les Amiénois doivent battre ce soir Caen. Caen, lanterne rouge du championnat, dernière équipe avec Villard-de-Lans à 0 point, plus mauvaise attaque de la Ligue privée de Jérémie Romand, Pierre Bennett et de sa dernière recrue, Martin Tuominen...

Grenoble non plus ne se porte pas spécialement bien. Les Brûleurs de Loups en sont à quatre défaites consécutives, toutes compétitions confondues. Contre Chamonix, ce soir, les Isérois joueront sans Anthony Aquino, Baptiste Amar, Julien Baylacq, Francis Desrosiers et Maxime Suzzarini, tous blessés. Les Haut-Savoyards, toujours invaincus, récupèrent Alexandre Audibert en attaque. Et visent un troisième succès en déplacement.

Après un début de saison complètement manqué, Épinal a réussi à relancer la machine. Deux succès en Coupe de la Ligue, une première victoire en championnat samedi dernier : les Dauphins sont (enfin) prêts. S'ils veulent confirmer, les Spinaliens doivent maintenant s'imposer à Rouen. Là où, l'an dernier, ils avaient encaissé un mémorable 17-4... Bonne chance à eux, même face à une défense normande affaiblie : Juha Alen (hernie discale) est forfait, Jimi Santala (malade) incertain.

Gap, en tête du classement, tâchera de renforcer sa position en dominant Strasbourg. Mais les Alsaciens restent sur deux probantes victoires : 5-1 à Grenoble, puis 5-1 de nouveau face à Morzine. Les Haut-Savoyards doivent eux se relancer contre une équipe d'Angers privée de Nicholas Romano, Pavol Mihalik, Simon Lacroix, Christophe Colombel et Tomas Baluch.

Troisième opposition en douze jours entre Briançon et Villard-de-Lans. Mardi soir, les Diables Rouges ont dû batailler pour s'imposer face aux Ours (5-3), en Coupe de la Ligue. La Coupe de la Ligue, où l'équipe du Vercors a remporté son unique victoire de la saison, contre... Briançon, le 27 septembre (2-1). Les deux adversaires se retrouvent maintenant en championnat. À domicile, les joueurs de Richard Metro tenteront d'inscrire leurs premiers points du championnat face à une formation haut-alpine forcée de jouer sans Edo Terglav, Robin Gaborit, Aleksi Holmberg et Mickaël Perez.

Enfin, le promu Neuilly-sur-Marne se déplace à Dijon avec son dernier renfort, le Tchèque Milan Baranyk, arrivé en France depuis une semaine.

4e journée de Ligue Magnus :

Grenoble (10) - Chamonix (2), ce soir à 20 heures. La cote : Grenoble 40 % / Chamonix 60 %.

Rouen (3) - Épinal (8), ce soir à 20 heures. La cote : Rouen 75 % / Épinal 25 %.

Amiens (11) - Caen (14), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 75 % / Caen 25 %.

Gap (1) - Strasbourg (5), ce soir à 20 heures. La cote : Gap 60 % / Strasbourg 40 %.

Villard-de-Lans (13) - Briançon (6), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 30 % / Briançon 70 %.

Dijon (9) - Neuilly-sur-Marne (12), ce soir à 20 h 30. La cote : Dijon 70 % / Neuilly-sur-Marne 30 %.

Morzine-Avoriaz (7) - Angers (4), ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine 60 % / Angers 40 %.