4e journée Magnus : Grenoble et Amiens en crise

Quatre matches, quatre victoires, Chamonix a pris seul la tête de la Ligue Magnus. À Grenoble, les Haut-Savoyards ont vite mené 3-0, avant un retour des Brûleurs de Loups à une petite longueur (3-2, 36'). Les Chamois s'imposent finalement 4-3 avec un doublé de Simon Lambert.

Les Chamoniards uniques leaders ? Exact, puisque Gap s'est incliné contre Strasbourg (4-2). Troisième victoire de suite pour les Alsaciens qui se rapprochent du podium. Un podium où Rouen, malgré son match en retard, est bien installé. Les Dragons ont déroulé leur hockey face à Épinal (8-1) avec cinq buteurs différents (Marc-André Thinel, François-Pierre Guenette, Jimi Santala, Ilpo Salmivirta et Carl Mallette).

Sur la glace de Trimolet, contre Neuilly-sur-Marne, Anthony Guttig a ouvert la marque pour Dijon, inscrivant au passage son 8e but de la saison. Mais les Ducs ont eu peur. Le promu francilien, avec une réalisation de son dernier renfort Milan Baranyk et un triplé signé Lukas Pek, a pris l'avantage dans le deuxième tiers (4-2). Les Bourguignons sont revenus dans la dernière période, avec une égalisation signée Kyle Hardy, à un quart d'heure de la sirène. Ils remportent la partie en fusillade (5-4).

Morzine n'y arrive plus. Après une entame de championnat plutôt impressionnante, les Pingouins s'étaient inclinés samedi dernier à Strasbourg. Rebelote hier soir contre Angers. Les joueurs de Jay Varady s'imposent 4-2, avec deux points du jeune Valentin Michel.

Rien ne va plus à Amiens. Les Gothiques, en recevant Caen, espéraient redresser la barre. Las, la lanterne rouge normande a dominé les débats pour décrocher son premier succès en Ligue Magnus (3-2). Les Picards, sifflés par leur public du Coliseum, sont en pleine crise.

Caen, du coup, laisse la dernière place à Villard-de-Lans, battu à domicile par Briançon (3-2).