2e journée D2 : l'odyssée de La Roche

La Roche-sur-Yon a appris cette semaine que les travaux de sa patinoire Arago avaient du retard et qu'ils ne pourraient pas rejouer à domicile avant novembre. Les enchaînements de déplacements risquent de se transformer en chemin de croix, surtout quand il faut se rendre chez des équipes à la bonne profondeur de banc comme Annecy, vainqueur 6-4 avec six buteurs différents. Les Haut-Savoyards partagent la tête du groupe A avec trois équipes franciliennes.

En effet, les Français Volants ont écrasé le promu Metz 11-2 avec 3 buts et 4 assists pour le revenant Quentin Pépy. Evry a remporté un duel d'outsiders à Amnéville (3-2). Pas souvent à pareille fête, Champigny-sur-Marne a battu à plate couture Chambéry (7-3). Une seule équipe banlieusarde est à la traîne, et il s'agit de Meudon, qui commence mal le championnat comme l'an passé. Elle a été battue 5-3 par la réserve rouennaise.

La seule équipe francilienne isolée dans la poule B, Asnières, compte en revanche deux défaites, car elle a dû s'incliner 1-5 contre Tours, avec un triplé de Gaël Cler et un doublé de Geoffrey Paillet. Les Remparts occupent la tête avec le favori Cholet, vainqueur de justesse 3-2 à Toulon avec 2 buts et 1 assist de l'entraîneur-joueur Julien Pihant, et avec Val Vanoise, facile vainqueur 7-2 à Wasquehal.

Orléans s'est bien relancé avec une victoire 5-2 à Compiègne et laisse en queue de classement Wasquehal, Asdnières mais aussi Clermont-Ferrand, battu 9-5 à Nantes.