Rouen - Épinal (Ligue Magnus, 4e journée)

Rouen prend la route

2011-10-08-Rouen-Epinal4

À l'image des premiers buts de Salmivirta et de Guénette, c'est avec abnégation et talent que le RHE76 a retrouvé son efficacité en prenant le dessus sur l'ICE privé de trois titulaires. Les Normands, toujours appliqués en défense, dans un match rythmé et aux transitions très rapides, ont su profiter des espaces pour scorer et se mettre sur de bons rails pour la suite. Les Vosgiens, très joueurs, n'ont pas pu compter sur un gardien qui les auraient maintenus dans le match afin de faire douter les locaux. En face, Lhenry a très bien fait son travail.

Dans les quinze premières minutes, les visiteurs sont pourtant dans le match. Quand Mallette, contré, tire le premier (0'23), Petrak circule dans l'enclave (1'24) et Agostini débroussaille Salmivirta de l'épaule (3e). Elomo frappe au-dessus dans un angle très fermé (3'34). C'est finalement Marc-André Thinel au forceps de près qui glisse le palet derrière Loïc Lacasse (1-0 à 04'19). Moins de deux minutes plus tard, Jimi Santala, très excentré à la ligne bleue, des poignets, fait flotter la rondelle au-dessus de l'épaule droite d'un gardien pas exempt de tout reproche (2-0 à 05'52).

Heureusement, les Spinaliens bénéficient d'un double avantage numérique après que Guénette, très sévèrement puni pour avoir joué le caoutchouc devant la botte du cerbère des Dauphins, rejoint Paré dans la prison des Rouennais. Fabien Leroy trouve de loin le haut des filets des Dragons (2-1 à 07'51).

2011-10-08-Rouen-Epinal2

Loïc Lacasse recouvre ses qualités sur une échappée de Guénette (10'05) et dans la foulée Janil manque le cadre (10'10). L'arbitre siffle un surnombre des hommes de Rodolphe Garnier. Par bonheur, Lafrance ne cadre pas une occasion (11'59) et le joueur de centre recrue s'en mordra les doigts. Trois minutes après, Guénette conclut un magnifique jeu à trois (avec Desrosiers et Thinel) mystifiant la défensive et le portier adverse (3-1 à 13'58). À l'occasion, Marc-André Thinel franchit un palier. L'ailier québécois inscrit là son 400e point depuis qu'il joue avec le maillot des undéculpes champions de France. Soit 200 matches...

L'escouade de Santino Pellegrino est encore dans le coup, mais pour peu de temps. Jortikka trouve le poteau (14'51). Les minutes suivantes se passent dans la zone défensive des patineurs des bords de Moselle. Mallette et Elomo croisent mais Lacasse est bien présent (15'05). Les glaceux des quais de Seine trouvent le poteau pour terminer la première période (19'26).

2011-10-08-Rouen-Epinal

Dans le tiers médian, l'ICE n'y est pas. Mais la maladresse (Santala à 25'05) et l'indiscipline (balourdise de Manavian évidemment à 25'57) du RHE76 retarde l'échéance. Et c'est finalement le très pugnace Salmivirta qui ira jusqu'à se sacrifier physiquement dans le slot afin de résister et d'enfiler (4-1 à 29'56). L'ailier finlandais tue là le match.

Désormais, tout est plus facile pour les Dragons. Rodolphe Garnier le sait et fait patiner son quatrième trio. Plus frais, les Noirs-et-Jaunes sont aussi plus lucides. Un une-deux plus tard sur Lacasse, et Mallette marque grâce au tic-tac engendré par Paré (5-1 à 31'33). Papelier est contraint à la faute sur Elomo. Mais si le jeu de puissance rouennais est intéressant, il n'est pas productif (33'56). Tout comme les offensives de la fin des vingt minutes.

Au dernier retour sur la glace, les Dauphins font jeu égal mais Ganz (40'14) et Plch (41'18) trouvent Lhenry. Pendant que Desrosiers (41'03) et, en power play, Mallette (43'08) touchent le cadre. Puis les locaux dominent. Guénette frappe de la ligne bleue et se surprend lui-même de marquer (6-1 à 48'32). Salmivirta en supériorité reprend un rebond d'Elomo (7-1 à 52'36). Lacasse est très très solide de la mitaine devant un Thinel abasourdi de n'avoir enfilé (43'56).

Les visiteurs contrent. Petrak échoue du revers en breakaway sur un Lhenry impérial (44'32). Comme Plch (56'44) puis Simko (57'44). C'est en définitive Mallette qui aura le dernier mot sur un deux-contre-un bien joué avec Paré (8-1 à 57'51).

Rouen se place ainsi en haut du classement en attendant de confirmer à Caen dans une semaine et surtout dans deux devant Strasbourg pendant qu'Épinal stagne. Les Dauphins n'auront donc pas le droit à l'erreur devant Dijon lors de la prochaine journée de Ligue Magnus s'ils veulent se rendre à Villard sans pression le 22 octobre.

 

2011-10-08-Rouen-Epinal3Rouen - Épinal 8-1 (3-1, 2-0, 3-0)
Samedi 8 octobre 2011 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2233 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assistés d'Aurélien Smeeckaert et Yann Furet.
Pénalités : Rouen 8' (6', 2', 0') ; Épinal 10' (0', 4', 6').

Évolution du score :
1-0 à 04'19" : Thinel assisté de Desrosiers et Guénette
2-0 à 05'52" : Santala assisté d'Elomo et Manavian
2-1 à 07'51" : Leroy assisté de Lafrance et Petrak (double sup. num.)
3-1 à 13'58" : Guénette assisté de Thinel et Desrosiers
4-1 à 29'56" : Salmivirta assisté de Mulle et Lampérier
5-1 à 31'33" : Mallette assisté de Paré et Demén-Willaume
6-1 à 48'32" : Guénette assisté de Thinel et Werenka
7-1 à 52'36" : Salmivirta assisté d'Elomo et Mallette (sup. num.)
8-1 à 57'51" : Mallette assisté de Paré et Santala


Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Jimi Santala - Antonin Manavian ; Richard Demén-Willaume - Darcy Werenka (A) ; Raphaël Faure - Jonathan Janil.

Attaquants : Teemu Elomo - Carl Mallette (C) - Jean-Philippe Paré ; Julien Desrosiers - François-Pierre Guénette - Marc-André Thinel (A) ; Ilpo Salmivirta - Loïc Lampérier - Alexandre Mulle ; puis Florian Duval - Romain Gutierrez - Anthony Rech à 30'51".

Remplaçant : Sebastian Ylönen (G). Absents : Peter Valier (bursite à la cheville), Juha Alen (dos).

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Niko Mäntylä - Fabien Leroy (C) ; Mikko Jortikka - Stéphane Gervais ; Guillaume Papelier - Peter Slovak.

Attaquants : Maxime Boisclair (A) - Toby Lafrance - Nathan Ganz ; Kévin Benchabane - Michal Petrak - Jan Plch (A) ; Jan Simko - Yannick Offret - Erwan Agostini.

Remplaçant : Matthieu Perrin (G). Absents : Armando Scarlato (suspendu), Guillaume Chassard et Chad Lacasse (?).